Retraites : serez-vous remboursés de la CSG le 9 mai ?

Des retraités devant un ordinateur
© Suzanne Plumette - Fotolia.com

3,5 millions de ménages se verront rembourser la hausse de 1,7 point de la CSG, annulée le 1er janvier. Le virement sur leur compte doit intervenir le 9 mai.

C’est une bonne nouvelle pour le portefeuille de 3,5 millions de ménages. Le 10 décembre dernier, Emmanuel Macron annonçait l’annulation au 1er janvier de la hausse de 1,7 point de CSG entrée en vigueur en 2018. A partir du 9 mai, les retraités dont le revenu fiscal de référence est compris entre 1 212,3 euros et 1 882 euros par mois pour une personne seule seront enfin remboursés.

En effet, malgré la décision du chef de l’Etat - prise pour enrayer la crise des Gilets jaunes - ces retraités continuent, pour des raisons techniques, à payer une CSG à 8,3% depuis le début de l’année. Le trop versé depuis 4 mois leur sera ainsi restitué dans deux semaines. « En fonction des banques, il y aura peut-être un décalage du virement d’un ou deux jours », explique au Figaro, le cabinet de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Dès le mois de mai, tout rentrera dans l’ordre et le taux de CSG à 6,6% appliqué précédemment aux retraités concernés sera de nouveau effectif.

Pour les autres retraités rien ne change. Ceux qui touchent moins de 14 548 euros par an bénéficieront toujours du taux réduit de 3,8%. Quant au taux majoré de 8,3%, il est toujours en vigueur pour une personne seule ayant des revenus annuels supérieurs à 22 580 euros ou 34 636 euros pour des retraités en couple.

En résumé, pourront bénéficier de ce remboursement de la CSG, les personnes seules avec un revenu fiscal de référence sur l’avis d’imposition 2017 compris entre 14 548 et 22 580 euros. Pour un couple, le revenu fiscal de référence doit se situer entre 22 316 et 34 636 euros.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Avril 2019