psa

Retraite : revaloriser les pensions, une priorité pour 35% des Français

Seniors
© Peter Maszlen - Fotolia.com

Alors que le grand débat prend fin officiellement aujourd’hui, après deux mois de consultations, 35% des Français réclament en priorité une réindexation des retraites au niveau de l’inflation.

Lancé officiellement par Emmanuel Macron le 15 janvier en réponse à la crise des Gilets jaunes, le grand débat national prend officiellement fin, ce vendredi. Après deux mois de consultations tous azimuts, la préoccupation principale des Français est le pouvoir d’achat, selon un sondage* Odoxa-Dentsu Consulting, publié ce matin dans Le Figaro.

En effet, plus d’un citoyen sur trois (35%) réclame avant tout la réindexation des retraites sur l'inflation. Cette année, le gouvernement a décidé de limiter à 0,3% la revalorisation des pensions en 2019, soit un niveau bien en deçà de l'inflation. Une décision très impopulaire qui représente une économie de 2 à 3 milliards d'euros pour l'Etat. Face au tollé suscité par cette mesure, l’exécutif sort les rames et semble prêt à rétropédaler.

Hier, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s'est dit ouvert à une réindexation des retraites sur l'inflation, tout en estimant qu'« il faudra trouver des économies ailleurs » pour réduire le déficit. Ce matin, le Premier ministre lui a emboîté le pas se disant prêt à regarder « comment c'est possible ». « C'est vrai que pour beaucoup de nos concitoyens qui touchent des petites retraites, cette désindexation qui fait que le pouvoir d'achat est un peu rogné, il faut bien le reconnaître, est une vraie préoccupation », a souligné Edouard Philippe, sur Europe 1.

Dans tous les cas, le statu-quo n’est pas possible. Le Conseil constitutionnel a invalidé la sous-indexation des pensions jusqu’en 2020, pour la limiter seulement à cette année. Le Parlement devra de nouveau trancher sur cette question à l’automne. Et le gouvernement a déjà anticipé l’échéance. Selon Les Echos, ce dernier réfléchit à revaloriser complètement les retraites, en 2020, pour 7 millions de personnes bénéficiant d’une pension mensuelle inférieure à 1 200 euros. Un coup de pouce pourrait également être prévu pour les retraités ayant une retraite comprise entre 1 200 et 2 000 euros par mois.

Selon le sondage du Figaro, les deux autres mesures jugées les plus urgentes des Français sont la réduction de la TVA sur les produits de première nécessité (produits alimentaires essentiels, gaz, électricité, livres…), actuellement taxés à 5,5%, et la hausse du Smic fixé aujourd'hui à 1 522 euros bruts par mois.

* Enquête réalisée par Odoxa et Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo, les 13 et 14 mars 2019 sur un échantillon de 1 004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sa représentativité est assurée par la méthode des quotas.

Partager cet article :

© cbanque.com / MB / Mars 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 15 mars 2019 à 14h02 - #1Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Les pouvoirs publics le savent pertinemment...mais, ils passent outre(voir L161-25 du Code de la Sécurité sociale).
Et, alors ,ils s'étonnent des frondes de l'automne/hiver 2018-2019.
Mais, dans quel camp se situe la violence?.......

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire