Retraite : 1 euro cotisé ne donne pas les mêmes droits aux salariés

Un senior et son aide
© Picture Factory - Fotolia.com

Une étude réalisée conjointement par Deloitte et Sapiendo évalue la performance des différents régimes de retraite. A revenus équivalents, les indépendants sont les moins bien lotis.

Répondant au projet de réforme des retraites, dont la finalité a été exprimée en ces termes par le président Emmanuel Macron « Un euro cotisé doit donner les mêmes droits pour tous », le spécialiste de la retraite Sapiendo et le cabinet Deloitte évaluent, dans une étude conjointe, la performance des différents régimes de retraites. Résultat : selon le statut et la profession, les cotisations prélevées ne rapportent pas le même montant de rente aux salariés.

Des performances qui varient du simple au double

Ainsi, un fonctionnaire d’Etat, qui reçoit 10% de son traitement sous forme de primes, s’avère le mieux loti de l’étude. Ses cotisations lui permettent de capitaliser pour sa retraite 2,17% de sa rémunération nette (1). Autrement dit, s’il gagne 20 000 euros par an, il acquiert 434 euros de rente par an.

S’agissant des fonctionnaires, préciser les primes perçues est important pour les résultats de cette enquête. Pour eux, celles-ci ne sont en effet pas comptabilisées dans le calcul de base de la retraite. Résultat, à revenus équivalents, une personne touchant 10% de sa rémunération sous forme de primes sera favorisée par rapport à un fonctionnaire recevant 40% de son revenu en primes. C’est la raison pour laquelle la performance des cotisations tombe à 1,47% pour les fonctionnaires d’Etat recevant une prime représentant 40% de leur traitement annuel.

Les salariés du secteur privé s’en sortent relativement bien. Un actif gagnant 20 000 euros par an génère 384 euros de rente pour sa retraite. Un résultat légèrement supérieur au gain obtenu par un salarié travaillant pour le secteur public (364 euros).

A l’inverse, les régimes de retraite des agriculteurs et des professions libérales apparaissent comme étant les moins performants au regard de ce que rapportent les cotisations retraite. Toujours pour 20 000 euros de revenus annuels, l’exploitant agricole acquiert 252 euros de rente (1,26% de son revenu net). Le professionnel libéral obtient lui 1,12% de sa rémunération soit 224 euros.

Pension de retraite acquise par an pour un revenu annuel net de 20 000 euros
Performance du régime de retraiteRente acquise par an
Fonctionnaire d'Etat recevant 10% de prime2,17%434 €
Fonctionnaire d'Etat recevant 40% de prime1,47%294 €
Salarié du secteur public1,82%364 €
Salarié du secteur privé1,92%384 €
Commerçant/artisan1,39%278 €
Exploitant agricole1,26%252 €
Profession libérale1,12%224 €
Calculs basés sur étude Sapiendo/Deloitte

(1) Pour mesurer l’indice de performance des régimes de retraite, les auteurs de l’étude ont calculé l'effort contributif (c’est-à-dire la part des cotisations rapportée au salaire net) qu’ils ont multiplié par la rentabilité des cotisations (ce que rapporte un euro cotisé).

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Novembre 2018