Que rapporte vraiment le nouveau livret d'épargne du Crédit Municipal de Paris ?

Logo du Crédit municipal de Paris
DR

Le Crédit Municipal de Paris a dévoilé mi-décembre un nouveau livret d’épargne, baptisé Livret Paris partage. Il est rémunéré à 1%, soit en théorie, davantage que les autres produits d’épargne de la banque.

Compte tenu de l’environnement monétaire actuel, les banques ont drastiquement baissé la rémunération de leurs produits d’épargne sans risque et liquides, à savoir les livrets. Résultat, selon les dernières statistiques de la Banque de France, les livrets des banques - appelés « ordinaires » par l’autorité financière pour les distinguer des livrets réglementés – sont rémunérés actuellement 0,26% en moyenne. Ce maigre taux étant, qui plus est, servi brut, donc avant déduction des prélèvements sociaux et fiscaux.

Le Crédit Municipal de Paris va pourtant à contre-courant. Il a lancé le 18 décembre un nouveau livret mieux rémunéré que son Livret Solidarité commercialisé depuis 2014. Labélisé Finansol et accessible à toute personne physique majeure, le Livret Paris partage – c’est le nom de ce nouveau support – sert ainsi 1% d’intérêt, contre 0,65% pour le Livret Solidarité. Se faisant, le Livret Paris partage offre même une meilleure rémunération que les comptes à terme (CAT) du Crédit Municipal de Paris, alors que les CAT sont des produits plus contraignants... Les épargnants devant bloquer leur épargne pendant un temps défini, ici sur 12 à 24 mois.

Au moins un quart des intérêts va à des associations

Toutefois, les épargnants ne toucheront pas ces 1%... En effet, il s’agit d’un livret de partage. Cela signifie que les particuliers ouvrant ce support s’engagent à verser au moins 25% de leurs gains à une association partenaire, à savoir Emmaüs Coup de main, l’Agence du Don en Nature ou la Fondation Siel Bleu. Des dons qu’ils récupéreront toutefois en partie puisqu’ils ouvrent droit à une réduction d’impôts, variant de 66% de la partie reversée à 75% selon la nature de l’association. Autre caractéristique du Livret Paris partage, il peut abriter de 50 à 50 000 euros quand le plafond du Livret Solidarité est de 600 000 euros.

Avec ce nouveau livret, le Crédit Municipal de Paris ambitionne de collecter 30 millions d’euros d’ici 2020, « ce qui permettra de reverser au minimum 58 000 euros par an aux associations », souligne par communiqué Frédéric Mauget, Directeur général du Crédit Municipal de Paris.

En savoir plus sur le Crédit Municipal de Paris

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Janvier 2019