PSA Banque : le livret Distingo a fait jeu égal avec Zesto pour sa 1e année

Logo PSA Banque
DR

PSA Banque a publié ce matin les résultats 2013 de son activité épargne. La filiale du groupe Peugeot-Citroën annonce l’ouverture de « plus de 25.000 » livrets Distingo depuis son lancement, le 5 mars dernier. En 2014, PSA Banque prévoit de développer son offre en commercialisant un compte à terme et en lançant des produits d'épargne en Belgique et en Allemagne.

Deux semaines après l’annonce des résultats épargne de RCI Banque, filiale du groupe Renault, PSA Banque, son principal concurrent, a publié ce mardi un communiqué dévoilant les chiffres de collecte 2013 de son livret Distingo, lancé le 5 mars dernier.

Lire : Tous les détails sur Distingo, le livret d'épargne de Peugeot-Citroën

A l’époque, la filiale bancaire du constructeur automobile Peugeot-Citroën tablait sur un objectif de 400 millions d’euros d’encours fin 2013 afin d’atteindre le milliard d’euros à moyen terme. L’objectif de l’année de lancement a largement été atteint puisque PSA Banque annonce un encours de 950 millions d’euros constitué en 2013, pour « plus de 25.000 livrets d’épargne Distingo » ouverts. Ces fonds collectés ont permis de « financer environ 5% des encours (NDLR : de crédits) de Banque PSA finance ». Le nouvel objectif fixé par l’établissement financier dans son communiqué est de porter cette proportion entre 15 et 20% « d'ici fin 2015 ».

Résultats légèrement supérieurs à la 1e année de Zesto

Régulièrement comparé au livret Zesto de RCI Banque, lancé un an plus tôt, le livret Distingo a réalisé en 2013 des résultats s’alignant globalement sur ceux affichés par Zesto pour son année de lancement, en 2012. Fin décembre 2012, RCI Banque annonçait un encours de 893 millions d’euros, pour 22.250 livrets ouverts. La croissance de l’encours de l’activité épargne de RCI Banque a ensuite ralenti en 2013 : 1,283 milliard d’euros, pour 40.900 clients, en France, au 31 décembre 2013 selon les résultats annoncés à la mi-janvier.

Le parallèle entre Zesto et Distingo se poursuit d’ailleurs en ce début d’année puisque les deux livrets affichent actuellement un taux bonifié à l'ouverture de 5% (1). Le taux de base de Distingo est en revanche plus élevé, à 2,20% brut, contre 1,80% pour Zesto.

Développement en Belgique puis en Allemagne

Philippe Alexandre, directeur général de Banque PSA finance s’est logiquement félicité de ses résultats, soulignant que PSA Banque a « largement dépassé » l’objectif initial de collecte : « Cette performance témoigne de la confiance des épargnants dans les perspectives de développement de PSA Banque et, au-delà, illustre le succès de la politique de diversification des sources de financement de Banque PSA finance », commente-t-il dans le communiqué. « Enfin, ces excellents résultats attestent du rôle actif de PSA Banque comme acteur majeur de l'économie réelle et nous confortent dans notre volonté de poursuivre notre stratégie de croissance en France et hors France. »

En 2014, PSA Banque prévoit de lancer un compte à terme en France, même si celui créé en juillet dernier par son concurrent RCI Banque, Pepito, n’a pas rencontré le succès escompté dans l’Hexagone avec 335 comptes à terme ouverts à la fin 2013. La filiale de Peugeot-Citroën annonce par ailleurs dans son communiqué vouloir « développer son activité en Belgique puis en Allemagne », a priori dès 2014.

(1) Taux boosté de 5% pendant 3 mois pour toute première ouverture d’un livret Distingo jusqu’au 31 mars 2014, sur les 100.000 premiers euros versés. Taux boosté à 5% durant 4 mois, dans la limite de 75.000 euros, jusqu’au 27 février pour Zesto.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2014