psa

Epargne : les dépôts sur livrets fiscalisés ont fondu de 3,5 milliards d'euros en novembre

  • cBanque avec AFP
Monnaie
© jeancliclac - Fotolia.com

Les dépôts sur les livrets bancaires fiscalisés ont de nouveau diminué en novembre, de 3,52 milliards d'euros, après avoir déjà fondu de 12,4 milliards en octobre, premier mois du relèvement des plafonds du Livret A et du Livret de développement durable (LDD).

Fin novembre, les montants déposés sur des livrets fiscalisés atteignaient 178,68 milliards d'euros, au plus bas depuis un an, selon des chiffres publiés mercredi par la Banque de France.

Contrainte par la prochaine entrée en vigueur du nouveau cadre réglementaire dit Bâle III, les banques se sont lancées depuis deux ans dans une course aux dépôts et ont notamment mis en avant, pour ce faire, leurs livrets fiscalisés. Cette stratégie a été, dans un premier temps, couronnée de succès, avec une progression de 42,7 milliards de l'encours des livrets fiscalisés entre août 2010 et août 2012. Mais le relèvement des plafonds du Livret A et du LDD, qui sont eux totalement défiscalisés, a draîné une partie de cette épargne. Quelque 65% des dépôts du Livret A et du LDD étant centralisés à la Caisse des dépôts, une bonne partie de cette épargne leur échappe désormais.

Outre les livrets fiscalisés, les dépôts à vue des ménages ont également vu leur encours diminuer en novembre de 9,75 milliards, pour descendre à 273,0 milliards, au plus bas depuis février 2011. Le flux sortant des dépôts à vue est le plus important jamais enregistré depuis que la Banque de France publie cette statistique (février 1999).

Fin novembre, les dépôts sur le Livret A et le LDD se montaient à 330,8 milliards d'euros, en hausse de 43,9 milliards depuis le début 2012.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.