Livret A, LDD, LEP : les taux en vigueur au 1er août 2014 officialisés

  • Par
  • 2 commentaires
Livret A
Photomontage cBanque

Dès demain, les taux de rémunération du Livret A et du LDD tombent à 1% par an. Ce plus bas taux historique a été officialisé ce matin par la publication d’un arrêté au Journal Officiel. Sans surprise le taux du LEP passe de 1,75% à 1,50% et celui du CEL est maintenu à 0,75%.

Dès demain, le Livret A sera rémunéré à son plus bas niveau jamais atteint : le taux annuel du livret réglementé sera de 1%, contre 1,25% en vigueur depuis le 1er août 2013. Cette baisse vient d’être officialisée par l’arrêté du 28 juillet 2014 paru ce matin au JO.

Le taux du LEP baisse, celui du CEL se maintient 

Dans la foulée du Livret A, d’autres taux de produits d’épargne réglementée ont été diminués. Les « comptes spéciaux sur livret du crédit mutuel », plus connus sous le nom de « Livrets bleus », et les Livrets de développement durable (LDD) voient également leur taux abaissé de 1,25% à 1%. Les Livrets d’épargne populaire (LEP), dont le taux est calculé sur celui du Livret A majoré d’un demi-point, ne seront plus rémunérés que 1,50% contre 1,75% auparavant.

Les Livrets d’épargne entreprise (LEE) et les Comptes d’épargne logement (CEL) sont quant à eux « préservés » : grâce à la formule de calcul par proportion et aux arrondis, leur taux se maintient à 0,75% par an.

Tous ces taux sont nets de fiscalité et de cotisations sociales (à l’exception des LEE ouverts depuis le 1er janvier 2014 et des CEL, exonérés uniquement d’impôts). Selon l’arrêté, ils sont applicables pour la période du 1er août 2014 au 31 janvier 2015.

Obtenir une meilleure rémunération que le Livret A ? 

A la vue de ce faible taux de rémunération, selon un sondage récent, 12% des épargnants français envisageraient de se séparer de leur Livret A au profit d’un livret mieux rémunéré. Mais dans cette optique, il convient de recalculer un taux net comparable avec celui du Livret A : au taux brut annoncé par les banques, il faut déduire la fiscalité applicable à ces produits de placement à revenu fixe selon son propre taux marginal d'imposition (TMI).

Ainsi, en tenant compte des cotisations sociales et fiscales et de la part de CSG déductible, il faut atteindre au minimum le taux brut donné dans la liste suivante pour espérer dépasser le rendement d'un Livret A (ou celui d'un LEP) :

  • TMI à 0% : au moins 1,19% pour battre le Livret A (ou 1,78% pour battre le LEP) ;
  • TMI à 5,5% : 1,27% (1,90%) ;
  • TMI à 14% : 1,41% (2,11%) ;
  • TMI à 30% : 1,79% ;
  • TMI à 41% : 2,20% :
  • TMI à 45% : 2,40% ;
  • TMI ≥ 30% et moins de 2.000 € de ce type de revenus : 1,66%.

Une possibilité qui n'existe aujourd'hui que sur de rares livrets ou sur des offres promotionnelles de bienvenue.

Consulter l'arrêté du 28 juillet 2014 relatif aux taux mentionnés dans le règlement du Comité de la réglementation bancaire no 86-13 du 14 mai 1986 relatif à la rémunération des fonds reçus par les établissements de crédit.

Partager cet article :

© cbanque.com / SL / Juillet 2014

Commentaires

Publié le 7 août 2014 à 11h01 - #1fredo122

Nos anciens les planquaient sous l'oreiller. Nous devons boycotter tous ces livrets qui sont l'économie des bas salaires. Particuièrement le LEP qui pour moi étatait le meilleur rendement même si les économies sont en constant mouvement
Sous la gauche vaut mieux être patron d'entreprise que petit salarié.
Ma banque c'est juste l'inévitable : invalidité et salaire. Pas de prélèvement pas CB.
Maintenant dès que l'argent rentre il est immédiatement retiré tous ces livrets à la con je ferme

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 22 août 2014 à 19h00 - #2Jacques01000

Y a-t-il une réelle alternative au Livret A.
Pas vraiment à moins de disposer de liquidités relativement importantes pour faire le yoyo entre les comptes boostés. Si vous disposez seulement des 22950 € d'un livret A complet, le jeu en vaut-il réellement la chandelle ? Ce Livret A complet défiscalisé rapportera 265€ environ en 2014. Si vous souhaitez transférer cet avoir sur un BforBANK boosté à 4.60% bruts au 16 août 2014 vous pourrez obtenir un total d'intérêts nets d'environ 382€ soit +117€. Mais en 2015 les intérêts sur ce livret seront calculés sur la base de 1.40% bruts (actuellement) et votre revenu sera inférieur au Livret A (s'il reste à 1%) d'environ 70€. Il faudra redéplacer cet argent ailleurs.
Avec un livret CETELEM à 3.10% brut sur 12 mois votre revenu supplémentaire sur 2014 sera environ de 58 € si vous déplacez votre avoir avant le 1er septembre, jusqu'en août 2015 vous bénéficierez du taux boosté de 3.10% bruts puis 1.50% (actuellement)soit un revenu estimé à environ 367€ si le taux de base n'est pas modifié. Il semblerait que l'affaire soit meilleure.
Quand aux fameux contrats d'assurance vie, si vous voulez y investir vos 22950 € du livret A, il faut bien vous rappeler que l'argent est bloqué pendant 8 ans pour produire tous ses effets, qu'il y a des frais d'entrée, des frais de gestion, des cotisations sociales et fiscales... Si vous êtes obligé de rachetez avant 4 ans vous en serez certainement de votre poche. Alors si vous disposez bien moins que ces 22950 € ne vous posez même pas la question !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?