PLF - Projet de loi de finances

Actualités PLF

Statue de Sully devant l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale commande six études pour expertiser le budget 2019

CICE, prime d'activité ou encore taux réduits de TVA : l'Assemblée nationale va demander, de manière inédite, à des centres de recherche publics de réaliser six études afin de préparer le débat sur le projet de budget 2019, a annoncé mardi la présidence.

Bercy

Le gouvernement rehausse ses prévisions de déficit public 2020-2022 (presse)

Le gouvernement a revu à la hausse ses prévisions de déficit public de 2020 à 2022, pour intégrer le coût de la suppression totale de la taxe d'habitation, révèle lundi le site du Figaro, en citant un rapport préparatoire au projet de budget 2019.

hémicycle Sénat

Le Sénat adopte une version profondément réécrite du projet de budget 2018

181 sénateurs ont voté en faveur du projet de loi de finances (PLF) réécrit et 122 contre. Le texte fera l'objet mercredi d'une commission mixte paritaire qui devrait échouer. L'Assemblée aura le dernier mot après une nouvelle lecture dans chaque chambre.

Les drapeaux à l'Assemblée nationale

L'Assemblée approuve le projet de budget 2018 en première lecture

L'Assemblée nationale a approuvé mardi à une large majorité en première lecture l'ensemble du projet de budget 2018, recettes et dépenses, qui traduit plusieurs promesses d'Emmanuel Macron et vise à revenir dans les clous européens des 3% de PIB de déficit public.

Woerth lors de la présentation PLF2018

Les Républicains : Woerth dénonce un budget 2018 de « petite continuité »

Le projet de loi de finances (PLF) 2018 est un « budget de petite continuité » et non de rupture, a critiqué mercredi le député LR et président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale Eric Woerth.

Le Maire lors de la présentation PLF2018

Le budget 2018 bénéficiera à « tous les Français », promet le gouvernement

Les réformes prévues dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) « bénéficieront à tous les Français sans exception », et non pas « aux plus riches », a déclaré Bruno Le Maire, en présentant en conférence de presse les principales mesures fiscales et budgétaires prévues par le gouvernement.

Bercy

Budget 2018 : les objectifs du gouvernement jugés « raisonnables » par le HCFP

Le Haut conseil des finances publiques (HCFP) a validé les prévisions du projet de loi de finances (PLF) 2018 de la France, qui sera dévoilé mercredi par le gouvernement, tout en mettant en garde contre des « risques significatifs » sur la « réalisation des économies » promises par Bercy.

Forum PLF

Plf 2018

L'article 11 du projet de Loi de Finances a l'air bien affirmatif avec ses compartiments < 150k et > 150k, mais en pratique, comment l'assureur qui voit chez lui seulement un contrat de 60k va-t-il ventiler le 7,5% et le 12,8% ? Il lui faut avoir les états actualisés chez les autres assureurs et faire le pro-rata ? Non mais on rêve !

impôt sur le revenu 2018

La semaine dernière, le gouvernement a dévoilé son projet de loi de finances pour 2018. L'article 2 du texte prévoit de revaloriser le barème de l'impôt sur le revenu de 1%, en se basant sur l'indice des prix hors tabac. Ainsi en 2018, le barémisation sera la suivante :

PFU (flat tax) et assurance vie

"Critiquée par les assureurs, la réforme de la fiscalité des revenus du patrimoine, version Macron, a été dévoilée le 27 septembre 2017 dans le projet de Budget 2018. Voici comment le gouvernement compte calculer la flat tax sur l'assurance-vie."

projet de loi de finance 2017

[Message de buffetophile] pour les propriétaires-bailleurs : Suppression de petites taxes et niches fiscales : Crédit d'impôt pour les primes d'assurance contre les loyers impayés des détails sur cette page [Message de moietmoi] Pour les propriétaires de résidences secondaires non bailleurs: j'avais dû mal entendre lorsque le Roi avait annoncé "pas d'augmentation d'impôts" [Message de Manu215] C'est un peu plus compliqué que ça (sur Paris du moins) : ce sont les communistes du Conseil de Paris…

Autres articles

Crédit d'impôt des intérêts d'emprunts [Historique du projet]

Novembre / décembre 2007. L'habituel projet de loi de finances (pour 2008) est en discussion. Il prévoit dans son article 7, de porter le crédit d'impôt à 40% la première année. Voir le dossier sur le site du Sénat. Plusieurs amendements ont été déposés à l'assemblée nationale pour limiter le dispositif aux primo-accédants ou aux logements ayant des performances énergétiques. Ils ont été rejetés.