Internet

Actualités Internet

Jeune couple face à son conseiller

Les Français accros aux conseillers bancaires

Que les conseillers financiers se rassurent, internet ne prend pas leur place… du moins pas dans le cœur des épargnants. La preuve, selon un récent sondage CSA pour l'Autorité des marchés financiers (AMF), près de la moitié des Français considèrent le conseiller comme l'interlocuteur le plus adéquat pour interagir avec un établissement financier (1). Les canaux digitaux arrivent loin derrière, seulement 20% des sondés préférant utiliser internet.

investissement

La Banque Postale, Revolut, Shine... l'actualité « tech » des derniers jours

Revolut, une application mobile de services financiers et bancaires, veut offrir à ses utilisateurs la possibilité de se créer des cartes virtuelles pour faire des achats en ligne plus sécurisés. Les numéros de ces cartes éphémères seront automatiquement renouvelés après chaque transaction, un moyen efficace de lutter contre les fraudes sur internet, d'après la start-up britannique.

Logo CNP Assurances

CNP acquiert deux « assurtech »

« CNP Assurances prend le contrôle de deux assurtech », le terme désignant des groupes cherchant à mobiliser les usages liés à internet et au mobile pour faire évoluer le secteur, « iSalud en Espagne et Azimut en France », précise-t-il dans un communiqué.

Homme face à un ordinateur portable

Impôts : plus de 50% des Français ont déclaré leurs revenus 2016 sur internet

C'est 2,4 millions de plus qu'en 2016 (17,7 millions) et 5,5 millions de plus qu'en 2015 (14,6 millions), selon les chiffres de Bercy, qui fait état d'un afflux record lors des deux derniers jours de dépôt en ligne. Lundi et mardi, ce sont ainsi « 2,3 millions de déclarations qui ont été déposées par internet, soit plus d'un million chaque jour avec un record de pointe de vitesse à 125.000 déclarations à l'heure », selon la Direction générale des finances publiques.

Forum Internet

arnaque CB sur internet, faut-il le dire à sa banque avant le retrait illégal?

Mettre en surveillance les flux financiers du client ? J'en doute. [Message de poam5356] Aucune idée. J'exprime simplement mon sentiment tout personnel partant du principe qu'avertir avant le débit est montrer sa bonne foi! [Message de moi40ans] en regardant l'acheteur du domaine du site, j'ai cherché son adresse email sur internet et elle est référencé dans les arnaques.

Claranova - FR0004026714 CLA

C'est le pôle Internet des Objets, IoT, dont les développements et les études sont réalisées par Claranova dans leur filiale MyDevices.

banque populaire mediterranée : tarifs exacts, convention affinea, pass cyber plus

je ne comprends pas celui que j'ai. puisque moi je peux consulter mes comptes et effectuer des virements. (le truc normal pour moi d'avoir accès à ses comptes et de faire des virements.. puisque ils sont payants si on ne les fait pas sur internet..).. est ce que j'ai celui gratuit ("découverte") ou l'autre ? (sur mon contrat il y a ecrit "contrat cyberplus standard (sans bourse)". il n'y a pas d'autres explications sur le contenu de ce cyberplus.

Crédit Agricole : Simulation de prêt par internet

Jeudi 3 novembre 2016 – 15h30 : Rendez vous à l'agence. La personne me redemande les informations que j'avais déjà renseignées lors de la simulation. Sur l'instant, je me dis qu'elle valide les informations afin de finaliser la proposition. Elle renseigne toutes ces informations dans son outil et me sort un taux … Plus élevé que celui obtenu par internet. J'essaye alors de consulter mon dossier de simulation sur internet, j'ai le message « Ce dossier de simulation n'est plus visible par internet ». J'appelle le 0800….941. La personne au bout de la ligne n'a pas accès ou ne veut pas accéder à mon dossier et me dit que c'est l'agence qui fixe le taux.

Autres articles

Banque à distance et abonnement Internet

La tarification de la « banque à distance », cet abonnement qui permet de gérer ses comptes sur internet, doit obligatoirement figurer dans l'extrait standard des tarifs de votre banque. Le tarif retenu permet, au minimum, la gestion des opérations de banque au quotidien (consultation du solde et de l'historique des comptes, virement SEPA internes et vers des tiers). Cette définition est celle qui est retenue sur l'extrait standard des tarifs et que l'on retrouve également dans nos relevés comparatifs. Le tarif ne comporte pas, par contre, les frais d'accès à Internet réglés à un fournisseur externe (FAI).

Les actualités de cBanque sur votre site internet

Rendez plus dynamique votre blog ou votre site internet en proposant un fil d'actualité, gratuit et mis à jour tout au long de la journée. Proposez ainsi à vos visiteurs un résumé de l'actualité économique ainsi qu'un accès direct à ces informations.

Extrait standard des tarifs - Tarifs des banques françaises

Abonnement permettant de gérer ses comptes sur l'Internet. Le tarif retenu doit au minimum permettre de consulter ses soldes et historiques, et réaliser des virements internes et externes. Il doit être exprimé en euros par mois, par trimestre ou par an. Si le tarif affiché n'est pas annuel, la mention « Soit pour information X euros par an » est ajouté. Autre mention à afficher : « Hors coût du fournisseur d'accès Internet ».

Coût d'un virement occasionnel ou permanent

Le virement occasionnel qui permet de transférer ponctuellement une somme d'argent sur un autre compte, qu'on en soit le titulaire ou non. Initié via le site internet de sa banque, il est, sauf exception, gratuit, même en dehors des offres groupées de services. Il est par contre le plus souvent facturé s'il est initié en agence, par fax ou par téléphone.