Fonds en euros

Euro-Croissance : le contrat et les fonds Euro-croissance

Conçu comme un « troisième pilier de l'assurance-vie », à côté du fonds en euros et des unités de compte, le fonds Euro-croissance comporte une garantie en capital, totale ou partielle, au terme d'une durée de détention contractuelle d'au moins 8 ans. Ce fonds en euros diversifié doit permettre aux assureurs d'obtenir de meilleures rémunérations que les classiques fonds en euros.

Contrat d'assurance-vie Cardif Essentiel : Fonds en euros + Euro-croissance + frais de versements réduits

Cardif Essentiel est un contrat d'assurance-vie collectif multisupport permettant l'accès à plus de 800 supports en unités de compte et au fonds euro-croissance Euro-Diversifié (rendement moyen de 3,60% par an entre 2014 et 2017). Cette assurance vie peut également être investie à 100% sur le fonds en euros Cardif (2,10% en 2017) qui bénéficie d'une provision de participation significative (4,94% en réserve au 31 décembre 2017). Le contrat comprend une garantie décès plancher, sans frais supplémentaires.

Fonds en euros Eurossima

Le fonds en euros Eurossima est géré par deux sociétés de gestion du groupe Generali : Generali Investments Europe et Generali Real Estate, spécialisées respectivement dans la gestion d'actifs financiers et d'actifs immobiliers. Eurossima est défini par l'assureur comme « le fonds en euros idéal des investisseurs prudents » et géré de manière à « maintenir une régularité et une sécurité du rendement ».

LinXea Zen (contrat d'assurance-vie) : Frais réduits et 2,25% en 2017 sur le fonds en euros Apicil

LinXea Zen est un contrat d'assurance-vie à frais réduits, assuré par APICIL. Sans frais d'entrée, de versement ou de sortie, il est accessible à partir de seulement 500 €. Ce contrat donne accès au fonds euro Apicil qui a rapporté 2,25% en 2017 et à plus de 400 fonds en unités de compte dont 15 SCPI/SCI, 5 OPCI, 2 trackers et 28 supports ISR dont « Solidarité Habitat et Humanisme » et « Choix Solidaire C » qui bénéficient du label Finansol.

Actualités Fonds en euros

Cyrille Chartier-Kastler

Assurance-vie : les taux resteront-ils au-dessus de l'inflation ?

Cyrille Chartier-Kastler : « A cause des nombreuses incertitudes économiques : plusieurs facteurs influençant les taux servis sont mouvants et s'intensifient actuellement. Les fonds en euros peuvent bénéficier des dynamiques positives de leurs poches actions, mais on relève aussi la persistance de taux obligataires très bas. La BCE pourrait elle être tentée par la remontée des taux, mais la situation incertaine de l'Italie apporte un gros bémol ! L'inflation remonte, mais cette hausse n'est due qu'au pétrole… Nous percevons ainsi de nombreux éléments contradictoires. Et, à ce stade, la performance brute des fonds en euros est exactement la même en 2018 qu'en 2017. Si bien que les assureurs eux-mêmes sont dans l'incertitude. »

Un homme en parachute

Assurance-vie en ligne : ces contrats où on peut encore investir totalement sans risque

En 2016, Spirica a cassé un tabou : l'assureur des contrats BforBank Vie ou Linxea Spirit, entre autres, a annoncé contraindre tout versement sur ses fonds en euros à un investissement en unités de compte (UC). Jusqu'à présent, ces contraintes de versement en UC étaient monnaie courante pour les fonds immobiliers et dynamiques, les fonds en euros « star » mais secondaires de ces contrats. A partir de septembre 2016, la contrainte de d'investissement en UC est aussi devenue la règle pour verser sur l'Actif Général, le fonds en euros « classique » des contrats web de Spirica. Depuis, tout versement doit être investi a minima à 25% en UC.

Médailles

Taux 2017 : les meilleurs fonds en euros immobiliers et dynamiques

Annoncés en forte baisse, comme l'an passé, les rendements des fonds en euros évoluent finalement en ordre dispersé : quelques baisses d'un demi-point, de nombreuses érosions modérées (-10 ou -30 points de base), des taux stables et même quelques surprises en hausse ! A ce stade, les performances 2017 connues des fonds en euros « classiques » s'étalent de 1% à 2,80%.

Courbe en baisse et pièce de 1 euro

Assurance-vie : le palmarès des taux 2017

Les seuils symboliques séparant les performances des fonds en euros sont revus à la baisse chaque année. L'an passé, une dizaine de fonds en euros dépassaient les 2,50%. Le groupe de tête se situe plus dans une fourchette allant de 2,40% à 2,80% cette année. Précision : sont regroupés ici les fonds en euros « classiques », sans restrictions d'accès, les fonds en euros immobiliers et dynamiques, souvent plus rémunérateurs, sont classés à part (lire plus bas).

Forum Fonds en euros

Débuts en AV, par où commencer ?

Difficile de répondre sur l'avenir. Les spécialistes disent que les rendement vont encore baisser. De plus les fonds euros qui permettent un versement 100% sur fond euros ne sont pas les plus performants. Chez Generali par exemple en 2017 vous auriez eu 1,77% net de frais de gestion, brut de PS et d'impôts avec le fond permettant d'investir en 100% fond euros.

Fonds Euros garantis moins la gestion

Histoire à tirer au clair: les assureurs auraient trouver une faille juridique leur permettant sur un fonds euros qui ferait par exemple 0 de performance, de ne rendre que le capital- frais de gestion;l'exemple donné était par exemple sur 100 ke de capital initial en fonds euros de ne rendre que 92 ke pour un rachat total au bout de 8 ans tout en affirmant juridiquement que le capital est garanti.... [Message de paal] Au final, et en imaginant que ce soit exact, cela revient bien à PERDRE de l'argent en Euros Courants non ?

Remplacement d'un contrat odyssiel

- et surtout, si on prend ce genre de contrat (chez Suravenir, Spirica...), très souvent, c'est qu'on est attiré par les fonds euros boostés de ces deux assureurs par exemple et qu'on veut en bénéficier le plus possible et le plus longtemps possible. Or, en prenant une gestion pilotée, on perd forcément (sauf très rare exception) le meilleur fonds euros et on n'a plus automatiquement que le moins bon fonds euros.

Purger la plus-value : UC ou fonds euros

En cas de sortie partielle d'un fonds en euros en cours d'année, le montant correspondant au rachat partiel sur ce fonds en euros sera revalorisé au moment du versement de la participation aux bénéfices au début de l'année suivante, sur la base de 100 % du taux annuel servi du fonds concerné, avant prélèvement des frais annuels de gestion et au prorata temporis de la durée écoulée entre le 1er janvier de l'année du rachat et la date de rachat.