Euro-Croissance

Euro-Croissance : le contrat et les fonds Euro-croissance

L'Euro-croissance permet aux gestionnaires de fonds de disposer de plus de marge de manœuvre que sur un fonds en euros classique : ils peuvent investir une partie du fonds euro-croissance sur des actifs plus risqués pour espérer obtenir du rendement, tout en conservant l'autre partie de façon plus prudente, afin d'assurer la garantie en capital à l'échéance.

Contrat d'assurance-vie Cardif Essentiel : Fonds en euros + Euro-croissance + frais de versements réduits

L'une des spécificités de ce contrat est l'accès au fonds euro-croissance Euro-Diversifié qui permet à l'adhérent de bénéficier d'une garantie à 100% du capital au terme de la durée définie lors de la signature. Ce support particulier est investi sur des actifs dynamiques qui peuvent présenter d'importantes fluctuations à la hausse ou à la baisse (10,69% en 2014 contre 0,47% en 2016) voire même afficher un rendement négatif. Néanmoins, l'épargnant peut choisir, à tout moment, une sortie de ce…

Contrat d'assurance-vie Cardif MultiPlus Perspective

Le fonds euro-croissance proposé sur le contrat était à l'origine un fonds diversifié créé en mars 2012 et qui a été labellisé « euro-croissance » à la fin 2014. A la différence d'un fonds en euros traditionnel, la garantie à 100% du capital n'est effective qu'au terme du contrat, la durée, entre 8 et 30 ans, étant choisie par l'épargnant lors de la souscription. Cardif propose également une option de « garantie renforcée » qui permet de revaloriser ce capital garanti, tous les 5 ans, en…

Contrat d'assurance-vie Himalia

L'une des spécificités du contrat Himalia est de proposer l'accès au fonds euro-croissance G-Croissance, investi sur des actifs dynamiques. L'adhérent peut choisir, à chaque versement vers ce support, le niveau de garantie du capital (entre 80 et 100%) et la durée au terme de laquelle il bénéficie de la garantie (entre 8 et 30 ans). Il est possible d'investir à 100% de son versement sur ce fonds. L'épargnant peut néanmoins choisir, à tout moment, une sortie de ce fonds avant le terme convenu, notamment en cas de plus-values latentes.

Actualités Euro-Croissance

Gérard Bekerman

Loi Pacte et assurance-vie : l'Afer soutient « l'euro-croissance bis »

G.B. : « Les portes de Bercy s'ouvrent. Le dialogue est constructif. Nous avons pu échanger avec Bercy sur l'euro-croissance bis. Les évolutions envisagées nous semblent positives. Premier point : le calcul de la PDD, la poche de risque, n'est plus rattaché au TEC [taux de rendement des emprunts d'Etat, NDLR]. Dans l'environnement actuel de taux bas, cette contrainte de référencement au TEC limitait à 10% environ la provision de diversification (PDD) de l'euro-croissance. Bercy accepte de…

Bruno Le Maire

Le Maire : « pas de grand soir » pour l'assurance-vie

Autre axe de rénovation de l'euro-croissance, même si Bruno Le Maire n'a pas insisté sur ce point : plus de souplesse dans la gestion financière, afin que les assureurs puissent afficher des rendements plus attractifs même en période de taux bas. Cette rénovation de l'euro-croissance sera ainsi le principal axe de la « transformation » de l'assurance-vie intégrée au projet de loi Pacte. Objectif : « 20 milliards d'euros » d'encours dans 2 ans, soit 10 fois plus qu'aujourd'hui.

Des pièces et de l'eau

Comment l'assurance-vie peut-elle se réinventer ?

Le support euro-croissance… Annoncé en 2013 comme le futur « 3e pilier » de l'assurance-vie, aux côtés du fonds euros et des UC, opérationnel fin 2014, il n'est présent que sur 139 000 contrats d'assurance-vie fin 2016, et a stagné à 1,8 milliard d'euros d'encours sur l'année 2017. Censé résoudre l'équation performance-sécurité, grâce à une garantie en capital acquise au mieux au bout de 8 ans, l'euro-croissance a « connu un succès mitigé » de l'aveu même d'Arnaud Chneiweiss, de la Fédération française de l'assurance.

Une tirelire et un contrat

Assurance-vie euro-croissance : moins de 20 000 contrats supplémentaires en 2016

Les statistiques 2016 de l'euro-croissance, « troisième pilier des contrats d'assurance-vie » comme le rappelle la FFA dans son rapport annuel, ne sont toujours pas celles d'une montée en puissance. Lancés en 2014, les supports euro-croissance restent une goutte d'eau à l'échelle des 1 635 milliards d'euros de l'assurance-vie à la fin 2016 : l'encours de l'euro-croissance atteint 1,9 milliard d'euros fin 2016, en hausse de 9% sur un an selon la FFA.

Forum Euro-Croissance

les rendez vous de l'investissement productif

*simplifier les démarches de présentation de PEA-PME et des produits eurocroissance

Intérêt d'avoir pris date sur un contrat peu compétitif

Je souhaitais m'appuyer sur ce contrat pour bénéficier de l'antériorité fiscale mais surtout pour le faire évoluer : Euro-croissance, investir dans des OPCI...

Assurance vie

il existe aussi les AV euro-croissance dont le capital est garanti pour une détention minimale de 8 ans . ( ces AV ne font pas un tabac ...) [Message de lili86200] Merci pour votre réponse, je compte garder cette assurance vie plus de 8 ans. [Message de lopali] Bonjour,

remontee des taux

Notre malfrat de gouvernement vient d'autoriser le détournement de ces plus-values au profit de l'euro-croissance.