Éco PTZ - Éco-prêt à taux zéro

L'éco-prêt à taux zéro - jusqu'à 30.000 euros pour les travaux d'économie d'énergie

L' « éco-PTZ » est un dispositif issu du Grenelle de l'environnement. Il est défini légalement comme une « avance remboursable sans intérêt destinée au financement de travaux de rénovation afin d'améliorer la performance énergétique des logements anciens ». Cet écoprêt vise à encourager les particuliers à entreprendre des travaux d'isolation thermique et d'économies d'énergie. Par cette mesure, l'Etat souhaite aussi réduire l'émission de gaz à effet de serre en France et favoriser l'activité économique dans le secteur du bâtiment et de l'artisanat. Disponible dans les banques depuis 2009, le dispositif est en vigueur jusqu'à la fin 2018.

Prêt à la consommation : infos et offres de crédit conso

L'écoprêt à taux zéro - L'écoprêt à taux zéro ou « éco PTZ » est un prêt plafonné à 30.000 euros pour encourager les particuliers à rénover leur habitation afin qu'elle devienne plus économe en énergie.

Livret CODEVair de la Banque Populaire

Produit d'épargne destiné à financer des prêts écologiques (PREVair), le CODEVair apparait comme un des précurseurs de l'éco-PTZ. L'épargne collectée grâce au CODEVair sert à financer les PREVair, prêts bonifiés sur les fonds propres de la banque et également proposés par les Banques Populaires (1). Toutefois, il est possible de posséder un CODEVair sans nécessairement contracter un PREVair, et inversement.

Prêt immobilier BNP Paribas

Ainsi, en plus des prêts amortissables classiques à taux fixe (voire à taux révisable), la banque est habilitée à proposer des prêts aidés par l'État tels que le Prêt à taux zéro plus, l'Eco-prêt à taux zéro, le prêt conventionné (PC/PAS) ou le prêt épargne-logement. Enfin, d'autres types de prêts comme le prêt Relais, le prêt Relais Acquisition ou le prêt immobilier in fine sont proposés afin de répondre aux besoins ou particularités de chaque opération.

Actualités Éco PTZ

Chauffage au sol

Immobilier et rénovation : un éco-PTZ simplifié à partir de mars 2019

Lancé en 2009, l'éco-prêt à taux zéro a connu un succès immédiat : 70 000 éco-PTZ dès la première année, pour un total de 150 000 éco-prêts sur la période 2009-2010. Depuis, et malgré plusieurs évolutions, ce dispositif apparaît en perte de vitesse, pour stagner autour de 24 000 éco-PTZ par an depuis 2015, lit-on dans les annexes du projet de loi de finances pour 2019.

Homme joignant les mains au dessus d'une maquette de maison

Crédit immobilier : les courtiers mettent en garde contre les « usurpateurs »

« L'activité florissante de courtiers en crédit immobilier attire de plus en plus d'escrocs, prêts à profiter de la situation pour arnaquer les particuliers », explique l'Apic dans un communiqué. « Leur mode d'approche ? Se faire passer pour un courtier, rattaché à une enseigne connue et proposer l'éco-PTZ. C'est en leur faisant miroiter de substantielles économies d'énergie qu'ils obtiennent la confiance de leurs victimes ».

Une maison en rénovation

Immobilier : le gouvernement simplifie l'éco-PTZ et transforme le CITE

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), considéré comme « trop complexe » et peu distribué, va pour sa part être simplifié afin d'alléger les démarches en vue de son obtention. La mise en œuvre opérationnelle du Fonds de garantie pour la rénovation énergétique doit, par ailleurs, faciliter la distribution de ce prêt aux ménages les plus modestes. Prévu par la loi de transition énergétique, ce fonds sera doté de « plus de 50 millions d'euros » afin d'aider « 35 000 ménages aux revenus modestes par an », précise jeudi le communiqué des ministères. Par ailleurs, le gouvernement compte « fiabiliser » l'étiquette énergie des logements et le diagnostic de la performance énergétique (DPE) pour instaurer « plus de confiance ».

Maison en rénovation énergétique

Logement : le gouvernement présente son plan pour la rénovation énergétique

L'objectif est de rénover 500 000 logements par an - une ambition déjà affichée, sans succès, durant le quinquennat précédent -, en mobilisant 14 milliards d'euros sur cinq ans, planifiés dans le cadre du Grand plan d'investissement annoncé en septembre par le Premier ministre Edouard Philippe. Le gouvernement affiche notamment l'objectif de 100 000 logements HLM annuels rénovés par les bailleurs sociaux, et vise 250 000 logements particuliers rénovés, également par an, grâce à des mécanismes existants tels le crédit d'impôt, l'Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ), les certificats d'économie d'énergie... Certains de ses mécanismes ont toutefois rencontré des difficultés pour faire leurs preuves jusqu'ici.

Forum Éco PTZ

Eco Prêt PTZ "Habiter Mieux"

Dans la version de la loi de finances 2016, avec les mises à jour récentes de l'éco prêt PTZ, il y a été inclus en 4ème condition, que "les bénéficiaires d'une aide de l'ANAH au titre de la précarité énergétique" peuvent bénéficier d'un éco PTZ pour financer le reste à charge des travaux, c'est ce qu'ils nomment dans la loi de finances "l'éco prêt Habiter mieux", et il n'est stipulé dans aucun texte officiel d'autres conditions que celle ci pour pouvoir prétendre à l'éco prêt à partir du moment où l'on est bénéficiaire d'une aide de l'ANAH...

Eco-PTZ

Dans l'étude le montant d'apport = le montant du "privilège du prêteur de deniers", est-ce la même chose ou juste un hasard que le montant soit le même ? [Message de Aristide] Aucun frais n'est finançable avec le PTZ ou Eco-PTZ.

Eco ptz

Il n'y a pas de procédure particulière, différente des autres prêts, pour l'Eco-PTZ.

Multi Eco-PTZ (Pour chaque appartement)

Je sais que le prêt est ouvert aux propriétaires bailleurs, j'envisage à ce titre de racheter un immeuble et de le rénover complètement avant de le mettre en location. Je voulais faire un montage financier avec un eco-PTZ par lot. Est-ce possible ? J'avoue que je n'arrive pas a trouver l'info exacte. :confuse: