CSG - Contribution sociale généralisée

Cotisations sociales sur les placements

La CSG comporte une partie qui est déductible, dont la proportion dépend du type de revenu concerné. Pour les revenus de placement, la CSG est déductible à hauteur de 6,80% (taux en vigueur au 1er janvier 2018, contre 5,10% entre 2012 et 2017 ou 5,80% de 2005 à 2012), lorsque ces revenus sont soumis à l'impôt sur le revenu (voir la fiscalité des livrets).

Taux historiques de prélèvements sociaux

[A l'exception de quelques produits défiscalisés, les prélèvements sociaux sont applicables aux revenus des produits bancaires. Certains de ces produits bénéficient également des taux historiques de cotisations.] [Quels produits d'épargne sont soumis aux taux historiques ?] Autrefois largement répandu sur les PEL, les PEA ou l'assurance-vie, l'application des taux historiques a été limitée au fil du temps par les gouvernements successifs. Ce dispositif ne concerne plus qu'une poignée de cas…

Calculatrice d'impôts 2018 sur les placements

1 - Détermination du revenu net imposable soumis au barème progressif, par l'addition des revenus d'activités nets de frais, des revenus de placement, des revenus mobiliers avec prise en compte de l'abattement de 40%, des plus-values de cession, des revenus fonciers, et prise en compte de la CSG déductible. Pour les plus-values de cessions mobilières, les abattements suivants peuvent être appliqués :

Fiscalité assurance-vie sur les retraits

A noter qu'une part de la CSG peut être déduite des impôts sur le revenu lorsque les gains sont imposés au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Voir à ce sujet : les cotisations sociales en vigueur

Actualités CSG

Des billets et un boulier

CSG : des députés LREM veulent moduler la hausse pour les retraités

Cet amendement, adopté contre l'avis du rapporteur général Olivier Véran (LREM) et du chef de file des « marcheurs » sur le texte Thomas Mesnier, devra, comme pour tous les textes budgétaires, être à nouveau voté dans l'hémicycle la semaine prochaine pour être intégré au projet de loi. Porté par Jean-François Cesarini (LREM) et une vingtaine d'autres élus du groupe majoritaire, il prévoit « une progressivité » de la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) sans perte de recettes pour Bercy, en demandant aux retraités « un effort prtoportionné », a expliqué le député.

Les drapeaux à l'Assemblée nationale

CSG : 39 députés LREM demandent d'exonérer plus de retraités

La hausse de 1,7 point de CSG a été votée dans le cadre du projet de loi de finances 2018. L'objectif était de compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du privé. Selon Bercy, près de 60% des retraités, soit 7,5 millions de personnes, sont actuellement concernés par la hausse de la CSG. Les 40% restants, exonérés de CSG ou soumis à la CSG à taux réduit (3,8%), ne sont pas touchés.

Un dossier complémentaire retraite

CSG : le geste fiscal concernera finalement 300 000 retraités en 2019

Elle s'applique aux retraités dont le revenu fiscal de référence se situe au-dessus de 14 404 euros pour une personne seule, et 22 051 euros pour un couple. Des seuils jugés trop bas par l'opposition. Selon Bercy, près de 60% des retraités, soit 7,5 millions de personnes, sont actuellement concernés par la hausse de la CSG. Les 40% restants, exonérés de CSG ou soumis à la CSG à taux réduit (3,8%), ne sont pas touchés.

Des seniors jouant aux dominos

Hausse de la CSG : un geste pour 100 000 retraités

Près de 60% des retraités, soit 7,5 millions de personnes, sont concernés par la hausse de la CSG, votée dans le cadre du budget 2018. Les 40% restants, exonérés de CSG ou soumis à la CSG à taux réduit (3,8%), ne sont pas touchés. Cette restriction a été jugée insuffisante par l'opposition, mais aussi par les associations de retraités, qui ont dénoncé à plusieurs reprises ces derniers mois une « injustice » et un « matraquage fiscal ». Pour Michel Salingue, secrétaire général de la Fédération générale des retraités de la fonction publique (FGR-FP), la correction apportée par le gouvernement ne va ainsi « pas régler le problème de fond ».

Forum CSG

csg rétroactive

si la csg était rétroactivement appliquée, se serait à mon avis à la sortie du plan, calcul de la csg payée depuis qu'elle existe,calcul de la csg à17.. depuis la création de la csg et imputation sur le versement du delta; mais cela m'étonnerait... javais demandé il y a plusieurs années la fermeture de ce plan, et une erreur administrative m'a obligé à le garder... [Message de m3433] Merci à moi et moi

Montage financier adapté ? impots CSG énormes..

Ce qui a par contre changé cette année ce sont les impôts (CSG principalement) que nous devons payer. Environs 1500eur car cette année nous n'avons pas fait de travaux qui viennent en déduction sur la SCI. Mais il y a également le fait que la SCI ne peut déduire que les intérêts du prêt et non pas la totalité de ce que nous coute le prêt (bien que ce soit une charge, je ne comprend d'ailleurs pas pourquoi...).

Quid de la CSG déductible en 2018 ?

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/09/05/20002-20170905ARTFIG00272-impots-bercy-confirme-que-la-hausse-de-la-csg-sera-entierement-deductible.php [Message de buffetophile] ahh quelle chance :ironie: [Message de poam5356] Trouvé sur le site blogpatrimoine.com, le tableau récapitulatif du taux de CSG déductible selon la nature du revenu imposable (à partir du 01/01/2018) :

CSG déductible et rachats partiels.

Ok, donc si je comprends bien seul le produit imposable et lui seul est pris en compte pour le calcul de la déductibilité de la CSG. En effet, étant donné (si j'ai bien compris) que la CSG est prélevée au fil de l'eau tous les ans depuis 2011 sur le compartiment € sous forme d'acompte, et également lors d'un rachat (ajustement), je pensais (à tort donc) que seule la CSG réglée lors d'un rachat (régularisation) était déductible.