Logement étudiant : attention aux annonces trop alléchantes !

Un immeuble neuf
© Gilles Paire - Fotolia.com

Le Centre européen de la consommation appelle à la vigilance sur les petites annonces immobilières postées en ligne sur les plateformes spécialisées : les arnaques y pullulent…

Trouver un appartement avant la rentrée : c’est souvent le stress pour les étudiants, tant la concurrence est rude dans les villes universitaires, en particulier sur les petites surfaces. Cette tension, certains tentent de l’exploiter, en postant sur le web de fausses annonces, parfois très alléchantes. Leur cible : tous ceux qui ne peuvent venir sur place pour visiter un logement, et cherchent donc sur internet, souvent sur des plateformes spécialisées dans les petites annonces entre particuliers.

Le Centre européen de la consommation (CEC), association de consommateurs franco-allemande basée à Strasbourg, alerte sur ce risque d’arnaques. « Le prétendu propriétaire essaye de gagner votre confiance en vous envoyant des photos de l’appartement, photocopie d’une pièce d’identité (bien souvent usurpée), des avis très positifs inventés etc, décrit un récent communiqué. De l’autre, il vous met sous pression en vous demandant d’effectuer un virement bancaire au plus vite pour ne pas passer à côté de l’appartement, souvent vers un compte bancaire basé à l’étranger. »

Comment repérer les arnarques ?

Le CEC fournit ainsi quelques trucs pour repérer ces arnaques :

  • vérifier que le montant du loyer cadre avec les prix dans la ville et le quartier concernés. Si le prix est très en-dessous du marché, passez votre chemin ;
  • si vous ne pouvez pas visiter le bien, demander un maximum d’informations (adresse, descriptif complet, photos, identité du propriétaire, etc) et tenter de les recouper, via une recherche web par exemple ;
  • ne donnez pas suite si le propriétaire vous demande de lui effectuer un virement, en particulier sur un compte situé à l’étranger. Pour réserver le bien, privilégiez le paiement par carte, via le site de petites annonces ou un service de paiement connu, sécurisé et proposant des garanties.

Lire aussi : le coût de la vie étudiante grimpe 2 fois plus vite que l'inflation !

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Septembre 2019