Location de vacances : 5 conseils pour éviter les arnaques cet été

  • Par
Des clés de maison
© Pixarno - Fotolia.com

De plus en plus répandues, les fraudes aux fausses annonces de locations sont devenues un véritable fléau en l’espace de quelques années. Voici des astuces pour éviter que vos vacances ne virent au cauchemar.

À l’approche des vacances estivales, les Français sont nombreux à anticiper la location de leur futur logement. 44% des ménages qui ont prévu de partir cet été ont l’intention de louer un appartement ou une maison, selon les résultats du dernier baromètre Ipsos-Europ Assistance.

Mais comment se prémunir des tentatives d’escroquerie ? Comment s’assurer de la qualité et de la véracité d’une annonce ? Hôtel, appartement, maison, villa… Parmi la multitude d’offres disponibles, trouver le lieu idéal pour un séjour à la montagne, à la mer ou à la campagne n’a jamais été aussi simple. Accessibles en quelques clics, les locations de vacances peuvent être trouvées et comparées facilement sur les grands sites leaders du marché : Booking, Airbnb, Le Bon Coin, Abritel... Toutefois, gare aux arnaques ! Logement non-conforme à la description, maison inhabitable, mensonge sur la qualité de l’emplacement, appartement qui n’existe pas… pour que vos vacances ne se transforment pas en cauchemar, suivez le guide.

Conseil n° 1 : un prix trop attractif doit vous alerter

Face à la grande offre de biens dans les zones touristiques, comparer les prix des logements est le premier réflexe de tout futur vacancier. Si chercher un bien au meilleur rapport qualité/prix est légitime, cette recherche doit être faite de façon pragmatique. Un prix défiant toute concurrence doit vous alerter immédiatement. Pourquoi ce logement est-il beaucoup moins cher que les autres ? Est-il réellement similaire aux autres offres observées (nombre de pièces, piscine, emplacement…) ? Si oui, méfiez-vous !

Conseil n° 2 : comparez les sites d’annonces de locations entre eux

Lorsque vous jetez votre dévolu sur un logement en particulier, regardez sur d’autres sites si l’annonce correspondante à ce même bien est parue et à quel prix. S’il existe une différence notable entre deux sites pour le même logement, il existe de fortes probabilités que la proposition la moint chère soit fausse.

Conseil n° 3 : prenez contact par téléphone avec le loueur

Emails et SMS sont devenus la règle quasi-incontournable pour un nombre important d’échanges. Cependant, dans le cadre d’une location de vacances, préférez toujours prendre contact avec le propriétaire du logement saisonnier par téléphone. En plus d’obtenir une première impression de la personne, vous serez ainsi certain que le numéro de téléphone est vrai et que votre interlocuteur est joignable facilement.

Conseil n° 4 : obtenez des photos supplémentaires

Facile à mettre en œuvre, ce conseil permet d’écarter une partie des risques de fraudes. Pour cela, il convient de demander des photos précises non-disponibles sur l’annonce telles que l’entrée du logement, la vue depuis le balcon de la chambre, la photo des sanitaires... L’objectif est d’amener votre interlocuteur à devoir prendre de nouvelles photos du logement, et ainsi à vérifier qu’il en est bien le propriétaire et que la réalité correspond au descriptif effectué dans l’annonce.

Conseil n° 5 : une technique infaillible, le double appel

Vous avez déjà réservé votre location de vacances ? L’UFC-Que Choisir propose une méthode permettant de vérifier que le loueur a bien été honnête et que l’annonce était véridique : le double appel. « Cela ne coûte rien pour autant de vérifier en allant un peu plus loin dans la démarche anti-arnaque : faites appeler votre interlocuteur d’origine par un ami pour vérifier que la réservation n’est effectivement plus disponible à la date définie dans le contrat. Si la location est toujours disponible, il y a un problème. »

Lire aussi : comment éviter les mauvaises surprises lors de votre location de vacances

Partager cet article :
Emilie BOUET

© cbanque.com / EB / Juin 2019