Recherche proprétaire ZRR "Les Terrasses de Labrau" LA FOUX D'ALLOS

plume90

Nouveau membre
Bonjour,

Pour le 2ème trimestre 2009, 2 mois sur 3 ont été payé. J'aimerais savoir s'il y a d'autres personnes dans le même cas.

Merci
 

origan17

Nouveau membre
Bonjour,
Nous sommes dans le même cas que vous et nous avons envoyé un courrier recommandé à ELITHEA reprenant les termes du contrat et la possibilité de résiliation en cas de non paiment d'un terme du loyer. Nous leur avons préciser également qu'à défaut de régularisation rapide, nous souhaitions à défaut de paiement, bénéficier d'une semaine de séjour en compensation.
Nous n'avons pas reçu de réponse à ce jour.
D'autre part, connaissez vous d'autres copropriétaires ? Ce serait bien d'en connaître un maximum qui pourraient éventuellement être présents à l'assemblée générale annuelle.
Dans l'attente de vos nouvelles,
Bien cordialement
 

plume90

Nouveau membre
A l'heure actuelle, nous n'avons pas connaissance d'autres propriétaires. Effectivement ce serait bien d'être à l'assemblée générale.
Nous avions envoyé un mail à la société de gestion qui nous a répondu par mail disant :
"Nous serons en mesure prochainement de vous verser le solde de votre loyer du 2eme Trimestre 2009.
En fin de saison d'été, nous ferons le point et tiendrons l'ensemble des
propriétaires informés. "

A suivre...
 

Vin

Nouveau membre
Bonjour,
Je suis également propriétaire à LA FOUX D'ALLOS, les terrasses de labrau.
La société ELITHEA n'a dans un 1er temps pas versé la totalité du loyer du 2ème trimestre (2 mois sur les 3), sachant que le loyer est trimestriel et -en plus - à terme échu, le solde venant à peine d'être versé.
Aujourd'hui, on apprend que les loyers des 3ème et 4ème trimestre ne seront pas versés (ou tout au moins pas dans les délais je suppose).
J'ai déja envoyé un huissier pour délivrer un commandement de payer la 1ère fois, et je crois que je vais devoir le refaire, avant d'engager une procédure.
La société ELITHEA peut avoir des difficultés financières.
Néanmoins, cette société quand on demande de modifier les dates de jouissance refuse (de façon désagréable et arrogante-je ne citerai pas le nom de la personne), et aujourd'hui elle souhaite qu'on l'aide.
Cela va dans les 2 sens.
Une réunion a été proposée le 06 octobre 2009, à laquelle je ne pourrai me rendre, la date étant trop proche, et la foux d'allos trop loin et difficilement accessible.
Néanmoins, la société, pour éviter un certain nombre de procédures pour défaut de paiement, devrait être plus souple avec les propriétaires et autoriser sans difficultés de modifier les dates de jouissance, étant entendu qu'il faut lui laisser les vacances scolaires, mais pourquoi la semaine d'hiver ne pourrait elle être en février ou mars (hors période de scolaire). Ce n'est qu'en mettant de l'eau dans son vin que les copropriétaires aideront la société. Par ailleurs, il faut que la société donne des garantie et des délais, en envisageant par exemple un emprunt bancaire le temps de laisser passer la crise (qui ne frappe pas que leur société mais également les copropriétaires dans leurs professions respectives sachant que les mensualités de la banque ne sont pas revues à la baisse).
A défaut de bonne volonté de la société elithea, il conviendra d'engager une action collective avec tous les membres de la copropriété. Il n'est pas très compliqué d'obtenir les coordonnées de tout le monde.
A suivre....
 

babas

Contributeur régulier
je le sens mal, ça part en vrille comme pour quiétude et consorts, ça sent le dépot de bilan à très très court terme...
limongi ne vaut pas mieux qu'ainouche, ramos et tous ces excrocs, à peine inquiétés par la justice, c'est ça qui est fou !
 

PERVENCHE

Nouveau membre
Bonsoir,

Notre gestionnaire n'a pas rempli ses missions dans les diverses résidences qu'il exploite.

La stratégie à développer pourrait être la suivante :

1- Ne pas accepter une quelconque modification du bail initial (baisse de loyer, pourcentage du chiffre d'affaires etc...)

2 – Constituer rapidement une association (les démarches individuelles sont couteuses et sans effet)

A défaut de paiement des loyers, trois scénarios prévus par loi peuvent se produire. Ils entraineraient la recherche d'un nouveau gestionnaire dans les 12 mois (à défaut, la défiscalisation est remise en cause).

Point de départ selon les cas :

-date de réception de la lettre recommandée par laquelle l'exploitant a signifié la résiliation ou la cession du bail aux copropriétaies

-date de réception du commandement de payer manifestant l'intention des copropriétaires de se prévaloir de la cause résolutoire du contrat

-date de jugement d'ouverture de la procédure de liquidation judiciaire

La liquidation judiciaire peut être précédée du redressement judiciaire avec plan de continuation suivi d'une période d'observation. Dans cet intervalle, le droit à défiscalisation subsiste mais le juge peut décider de la mise en liquidation judiciaire immédiatement (si la situation paraît irréversible).

Si un repreneur est trouvé, il restera à récupérer la propriété des lots de service (accueil – caféteria). C'est possible lors de la faillite de l'exploitant.

Il restera aussi à désigner un syndic qui ne soit pas un allié de l'exploitant – prochaine AG en juin 2010.

Pour mémoire, la restitution de la TVA et des déductions d'impôts ne s'opèrent qu'au titre de l'année de rupture.

L'union fait la force. Il faut mettre un terme à l'arnaque des résidences de tourisme. Chacun devrait faire parvenir ses coordonnées à l'initiateur du forum plume90.
 

babas

Contributeur régulier
vous pouvez aussi contacter selectys, ils cherchent à savoir si les proprios sont ok pour donner leurs coordonnées et créer une association
 

PERVENCHE

Nouveau membre
Je crois qu'il est d'abord préférable de constituer une association spécifique à la résidence.

Nous pourrons ensuite contacter les copropriétaires qui vivent une situation similaire et nous associer à eux dès lors que nous aurons formé un groupe solide.
 
Haut