PS sur rachats d'AV: la dame à la robe à pois verts s'emmêle les pinceaux.

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
J'avais, il y a plusieurs mois, ouvert une discussion sur le forum à propos du calcul des PS lors de rachats sur le fonds en euros d'une assurance vie multisupport ne contenant aucune UC, suite à un doute légitime sur les sommes retenues à ce titre par l'assureur.
A l'issue de cette discussion, et grâce à la contribution de certains, dont notamment @moietmoi (que je remercie au passage), j'avais été éclairé et conforté sur la méthode légale de calcul.
Dès lors, appliquant strictement cette méthode, j'arrivais à un résultat différent de celui obtenu par l'assureur.
S'en est suivie une discussion de plusieurs mois avec les divers représentants de cet assureur au cours de laquelle j'ai dû gravir une montagne de mauvaise foi.
Finalement, j'ai pu obtenir gain de cause.
Voilà, c'est juste un témoignage.
Je n'aime pas dénigrer publiquement. Je pense que chacun aura compris de qui il s'agit (je peux, si nécessaire, donner des précisions en MP).
Si vous êtes dans mon cas et que vous avez effectué des retraits fin 2018 ou début 2019, il est possible, sinon probable, que le montant de PS retenu soit erroné.
 

Nefaste

Membre
En effet, il fait peut être réfléchir en termes de pourcentages :) (avec un minimum à aller récupérer)

Passez 3-4h pour aller récupérer 10€ à un intérêt limités hors considérations morales.

Merci, bonne soirée !
 

agra07

Contributeur régulier
Je n'ai pas dit 10€ mais plusieurs dizaine d'euros.
Ensuite c'est ma conviction et la mauvaise foi de l'assureur qui m'ont conduit à persévérer.
Je peux pardonner l'erreur, à condition qu'elle soit reconnue et réparée mais n'accepte pas la mauvaise foi entre personnes compétentes.
 

jmi12

Contributeur régulier
Je n'ai pas dit 10€ mais plusieurs dizaine d'euros.
Ensuite c'est ma conviction et la mauvaise foi de l'assureur qui m'ont conduit à persévérer.
Je peux pardonner l'erreur, à condition qu'elle soit reconnue et réparée mais n'accepte pas la mauvaise foi entre personnes compétentes.
D'accord avec votre position et bravo. Dans la mesure où on est sûr de son fait et quand on fait face à de la mauvaise foi caractérisée ou à de l'incompétence grave, il me semble sain de se battre pour le principe mais aussi pour faire cesser la pratique et faire reconnaître le bien-fondé de sa demande.
J'ai, il y a déjà quelques temps, du aller jusqu'au médiateur, dans une affaire de mauvaise évaluation lors d'une souscription d'UC , afin d'obtenir le remboursement de 7 ou 8 € indûment prélevés. Il est clair que le recours m'a coûté plus cher que le remboursement, si j'intègre le temps consacré à la procédure, mais peut m'importe, puisqu'au final, j'étais satisfait d'avoir fait plier le pot de fer.
 

moietmoi

Top contributeur
Voilà, c'est juste un témoignage.
merci! les retours sont toujours intéressants, il est parfois frustrant de ne pas connaître la fin de l'histoire surtout si l'on est , au détour d'une page, mêlé à l'intrigue..:)
Concernant la mauvaise foi des assureurs, après un rachat dont je contestais la fiscalité et après plusieurs années de bataille, j'ai reçu une lettre d'excuses du.... service informatique, indiquant que l'erreur était dûe à leur service....personne n'étant dupe;
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Il y a quelques années moi aussi, sur les prélèvements sociaux, j'ai eu un litige avec un "gros" assureur vie national ; de l'ordre de 300€.

Malgré de nombreux courriers et arguments j'ai dû saisir le médiateur qui, au bout de 1 an (au lieu de 3 mois maximum indiqués dans la charte de médiation) m'a donné raison.

L'assureur m'a donc remboursé mon dû...............tout en continuant d'affirmer que c'est lui qui avait raison...!!!...???

Cdt
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
….
Malgré de nombreux courriers et arguments qui, au bout de 1 an (au lieu de 3 mois maximum indiqués dans la charte de médiation) m'a donné raison.

L'assureur m'a donc remboursé mon dû...............tout en continuant d'affirmer que c'est lui qui avait raison...!!!...???
Cdt
C'est tout de même curieux cela, cet assureur n'aura même pas cherché à savoir pourquoi le médiateur de sa maison lui donnait tort ?? o_O
 

jmi12

Contributeur régulier
C'est tout de même curieux cela, cet assureur n'aura même pas cherché à savoir pourquoi le médiateur de sa maison lui donnait tort ?? o_O
Je ne pense pas que ce soit ça. Les assureurs et les banquiers comprennent bien l'argumentation, mais ils ne veulent pas reconnaître leur mauvaise foi.
 
Haut