prêt viager hypothécaire

martine28410

Nouveau membre
Je recherche un prêt viager hypothécaire comme le faisait le crédit foncier. plus aucun organisme ne le fait en France, donc j'attends une proposition d'un organisme étranger. Merci à qui peut me conseiller une banque.
 

martine28410

Nouveau membre
Bonjour prêt viager hypothécaire remboursable au DC comme faisait feu le credit foncier. Pas de remboursement mensuel. Merci
 

vivien

Contributeur régulier
Bonjour,
Bonjour prêt viager hypothécaire remboursable au DC comme faisait feu le credit foncier. Pas de remboursement mensuel.
En cas de décès à une date très rapprochée de la mise en place du crédit, le propriétaire du bien et son ou ses héritier(s) sont d'accord pour que la banque se trouve propriétaire du bien immobilier pour le montant du crédit (30 % de la valeur du bien) + les intérêts non perçus sauf à trouver un acheteur aux conditions du marché très rapidement ?
Bonne journée.
 

Passager

Membre
Bonjour,

Aucune des solutions, noms de sociétés ou fonds mentionnés dans cette discussion ne propose de prêt viager hypothécaire.

Il est vain de rechercher une solution à l’étranger, pour des raisons réglementaires et prudentielles.

Il reste peut-être le CFcAL (groupe Arkea), à consulter, mais j’en doute un peu.

De plus, ne pas oublier que si le bien vaut moins de 10 fois le montant du prêt, et s’il ne se situe pas à Paris Lyon ou un quartier chic de Bordeaux, pour caricaturer, la banque ne prendra pas le risque en viager hypothécaire.

Si vous trouvez la solution sachez que je la recherche aussi pour ma voisine.

Enfin, les commentaires sur le piège de ce prêt ne sont pas pertinents. Ce prêt est très spécifique. Il s’adresse à des personnes à faible revenu et patrimoine élevé. Le cas dont je parle est 2000€/moi de retraite pour un bien de 1,5 M€. C’est cette cible qui est concernée par ce type de prêt. Attention aux mauvais conseils... dans les deux sens.
 

vivien

Contributeur régulier
Bonjour,

Enfin, les commentaires sur le piège de ce prêt ne sont pas pertinents.
Pourriez vous développer un peu cette affirmation péremptoire à l'aide d'exemples ? A mon sens il n'y a pas qu'un piège sur ces financements.

Pour mémoire dans cette discussion il y avait un renvoi vers une discussion dont un des intervenants maitrisait par expérience (utilisateur)le sujet.
Vous serait-il possible de nous indiquer les banques autres que le Crédit Foncier qui ont fait dans les années passées des financements de ce type ?

Merci de vos précisions
 

Passager

Membre
Bonjour,


Pourriez vous développer un peu cette affirmation péremptoire à l'aide d'exemples ? A mon sens il n'y a pas qu'un piège sur ces financements.

Pour mémoire dans cette discussion il y avait un renvoi vers une discussion dont un des intervenants maitrisait par expérience (utilisateur)le sujet.
Bonjour, voici l'exemple très péremptoire et très concret de ma voisine que vous sollicitez :
retraite : 2 000 euros par mois
patrimoine (résidence principale) : 1, 5 millions euros
sa quote-part de travaux de copropriété à financer dans les 5 prochaines années : 100 000 euros

Solution n°1 : vendre et déménager et passer ses vieux jours ailleurs
Solution n°2 : emprunter - oui mais comment rembourser un prêt de 100 000 euros avec une retraite de 2 000 euros ? Une seule possibilité : ne rembourser que les intérêts (4% / an), jusqu'à sa mort, voire pas du tout les intérêts (dans ce cas, à son décès les héritiers percevront 100 000 euros de moins, et 4 000 euros de moins par année de vie, soit si ma voisine décède à l'age de 100 ans (elle en a 70) : 120 000 euros d'intérêts cumulés. Ses héritiers toucheront 220 000 euros de moins, mais je ne vois pas le problème : c'est un droit absolu de terminer sa vie dans sa résidence principale sans avoir à déménager pour satisfaire l'appât du gain des autres. Je précise que dans le cas présent, ses héritiers sont au courant de son problème et la soutiennent entièrement dans sa démarche.
Même les frais de dossier d'un tel prêt, très élevés (on parle de plus de 5% du montant emprunté) sont non significatifs.

LE PRET VIAGER HYPOTHECAIRE N'EST PAS UN CHOIX FINANCIER.

C'EST UNE SOLUTION DE VIE A UN PROBLEME PRECIS DE VIE QUI REPOND AU BESOIN DE VIE DE SEULEMENT QUELQUES MILLIERS DE PERSONNES PAR AN. EN EFFET, SA DIFFUSION EST LIMITE PAR LES CRITERES DRASTIQUES DE RATIO EMPRUNT / VALEUR DU BIEN A LONG TERME.

Le prêt viager hypothécaire, PROTEGE les héritiers de l'autre solution ultime, la VENTE EN VIAGER. Car dans le prêt viager hypothécaire, le propriétaire conserve son bien. Et le prêt est remboursable par anticipation.

Les personnes qui parlent de piège, sont le plus souvent, soit mal conseillées (d'ailleurs, le Crédit Foncier sélectionnait très minutieusement ses clients - inutile d'espérer souscrire un prêt viager hypothécaire en habitant dans une ville moyenne, a fortiori à la campagne - la banque n'a pas le DROIT de prendre de risque à long terme. C'est la régulation bancaire qui l'en empêche), soit non concernées par la question posée et raisonnent comme pour un prêt classique, ce qui est incohérent. Si on peut souscrire un prêt classique, alors le prêt viager hypothécaire est un non sens.
 

Passager

Membre
Vous serait-il possible de nous indiquer les banques autres que le Crédit Foncier qui ont fait dans les années passées des financements de ce type ?

Merci de vos précisions
A ma connaissance, seulement le CREDIT FONCIER. C'est bien le problème. Je suis à la recherche d'une alternative, et l'ai recherchée en vain dans cette discussion.

Je pense au CFCAL, qu'il faudrait contacter au travers de ses courtiers (impossible en direct, c'est une filiale minuscule du groupe ARKEA, mais qui a l'expertise absolue des prêts hypothécaires). Je n'en vois pas d'autre, et je cherche comme vous.
 
Haut