Prêt relais et capacité de remboursement

Vinco

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Je souhaite faire une acquisition financée en partie par un crédit relais ou achat vente.Le prêt relais sera complété par un crédit pour financer ce bien.
Je souhaite utiliser le reliquat de la future vente de mon appartement pour diminuer mes mensualités de remboursement.

Seul questionnement sur la viabilité de mon projet: Je suis au dessus de ma capacité de remboursement avant la revente de mon bien actuel alors que je serai largement en dessous après.
Est-ce bloquant ou est-il possible de "lisser" les échéances afin que je ne dépasse jamais mon taux d'endettement ?

Une dernière question: une fois le crédit relais remboursé, le reliquat doit-il être intégralement affecté à la diminution de mes échéances ou puis-je en garder une partie pour me reconstituer une trésorerie?

Merci d'avance pour vos réponses.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Seul questionnement sur la viabilité de mon projet: Je suis au dessus de ma capacité de remboursement avant la revente de mon bien actuel alors que je serai largement en dessous après.
Est-ce bloquant ou est-il possible de "lisser" les échéances afin que je ne dépasse jamais mon taux d'endettement ?
Il existe plusieurs techniques de crédits relais :

+ Avec différé de capital (= partiel) où les intérêts et primes d'assurances sont à payer,
+ Avec différé total (= franchise) où seules (dans le cas général) les primes d'assurances sont à payer les intérêts dus et non payés étant alors capitalisés,
+ Le montage "Achat/Revente" avec un relais en différé total et une reprise de l'ancien crédit.

Pour ce qui concerne le lissage, en supposant que votre banque ait la capacité technique de le faire et veuille bien le faire, il semble très peu probable que ledit lissage soit fait à partir du prêt relais.

Soit les intérêts sont payés en totalité, soit il sont différés.

Mais, si dans l'absolu ce n'est pas impossible, en pratique, compte tenu notamment des complexités liées aux contraintes réglementaires de la capitalisation des intérêts dus et non payés, envisager que seulement une partie desdits intérêts soit différés pour permettre d'atteindre l'échéance cible acceptable ne semble pas être facile à trouver.

Si lissage il peut y avoir ce serait alors avec un aménagement du profil de remboursement du prêt amortissable existant et, cela aussi, ce n'est pas évident.

La solution à votre problème semble donc passer soit par un crédit relais en différé total soit par un montage "Crédit Achat/Revente".

Une dernière question: une fois le crédit relais remboursé, le reliquat doit-il être intégralement affecté à la diminution de mes échéances ou puis-je en garder une partie pour me reconstituer une trésorerie?
Vous faites ce que vous voulez du reliquat de trésorerie sur la vente.

Cdt
 
Dernière modification:
Haut