prêt immo et assurance vie

graf1969

Nouveau membre
bonjour
j'ai souscrit une assurance vie en 2014 avec actuellement plus de 100 000 euros d'encours, avec très peu d'UC. La fiscalité deviendra intéressante si je fais des retraits partiels à partir de 2022 en profitant de l'abattement annuel de 4600 euros.
Si je fais un emprunt 2020, j'aurais besoin de cette assurance vie pour faire diminuer le coût de l'emprunt. Pensez-vous qu'une banque accepterait un plan de financement avec des mensualités X jusqu'à 2022 et des mensualités Y à partir de 2022 avec Y supérieur à X de plusieurs centaines d'euros ? sinon, un nantissement est-il possible ? une avance est possible pendant 2 ans mais risque d'être coûteuse.

Le but est d'optimiser, car faisant des retraits partiels avant 8 ans, je serais à 32,2 % (taux paradoxalement plus important que la flat tax de 30%). Je suis plutôt en position de force par rapport au banquier puisque je pourrais acheter le bien comptant sans emprunter.

Merci par avance de votre conseil pour profiter de cette assurance vie sans être trop taxé.
 

hargneux

Contributeur régulier
"Je suis plutôt en position de force par rapport au banquier puisque je pourrais acheter le bien comptant sans emprunter. "

Bof, bof, il est aussi en position de force, il peut refuser de faire le prêt.

"Pensez-vous qu'une banque accepterait un plan de financement avec des mensualités X jusqu'à 2022 et des mensualités Y à partir de 2022 avec Y supérieur à X de plusieurs centaines d'euros ? "

Oui, vous pouvez très bien prévoir un palier d'augmentation de la mensualité à partir de l'échéance N° x, soit dès le départ à condition d'être sur du moment du changement, soit de prévoir dans votre contrat la modularité des échéances de votre prêt et de la faire démarrer quand vous le souhaitez, prévoir quand même 1 a 2 mois suivant la réactivité de la banque.
En terme de gestion du risque (pour la banque), j'aurais eu tendance à analyser dans la 1 ère hypothèse l'endettement maximum dès le départ du prêt, il convient donc que votre capacité d'endettement sur vos revenus le permettent dès à présent.
Dans la deuxième hypothèse, l'endettement aurait été apprécié au moment de la modularité du prêt, ce qui pourrait laisser envisager une intégration d'une hausse de revenus entre temps.
Quant à assimiler à un revenu fixe les retraits partiels sur l'AV, je ne suis pas sur que j'aurais été jusque là dans la mesure où vous gardez la main sur sa gestion, je n'aurais donc rien à dire, si vous changez d'avis, si vous la résiliez ou si le fisc change d'avis et rends l'opération beaucoup moins favorable.

sinon, un nantissement est-il possible

Oui, c'est toujours possible de nantir une AV, mais le nantissement portera sur le capital et sert plus de garantie annexe que de permettre une gestion "au jour le jour", une mainlevée partielle de nantissement serait à faire tous les mois et compte tenu du formalisme ça va vite être galère pour vous, pour la banque et pour la cie d'assurance.

Ceci n'est qu'un avis
 

paal

Top contributeur
bonjour

Je suis plutôt en position de force par rapport au banquier puisque je pourrais acheter le bien comptant sans emprunter.
C'est bien une des rares fois où je verrais quelqu'un qui soit en position de force par rapport à un banquier, et plus particulièrement avec un tel argument ....

Et surtout ne le lui dites pas, car soit il risque d'esquisser un petit sourire, soit il va très vite réaliser qu'il n'aura rien à vous proposer qui finisse par une opération gagnant-gagnant

Il pourrait aussi vous faire remarquer que si vous n'avez pas besoin de ce prêt, pourquoi venez-vous donc le voir ??

Si je fais un emprunt sur 2020, j'aurais besoin de cette assurance-vie pour faire diminuer le coût de l'emprunt.
Sauf que vous voudriez emprunter rapidement, et que votre assurance-vie, et pour bénéficier de conditions de rachat fiscalement plus attractives, elle ne sera disponible qu'en 2022, date à partir de laquelle vous voudriez commencer à procéder à des rachats annuels utilisant un abattement annuel ....

Pensez-vous qu'une banque accepterait un plan de financement avec des mensualités X jusqu'à 2022 et des mensualités Y à partir de 2022 avec Y supérieur à X de plusieurs centaines d'euros ? sinon, un nantissement est-il possible ? une avance est possible pendant 2 ans mais risque d'être coûteuse.
Et en plus, au lieu d'un prêt traditionnel (on va comparer avec du prêt à porter de la confection), vous voudriez qu'il vous propose du sur mesure, peut-être même avec des prêts imbriqués, alors que pour lui, la solution la plus simple, c'est de monter des prêts classiques avec des clients présentant des situations moins compliquées ??
 
Dernière modification:
Haut