Prêt immo englobant des prêts conso ?

sunss10

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Je suis cadre dans le secteur industriel et je bénéficie d'un revenu net mensuel de 2470 euros et ma compagne d'un revenu net de 1200 euros (3 enfants, dont 2 en garde alternée).

Suite à un divorce compliqué, je me retrouve avec divers prêts conso à régler (de ce fait, je n'ai pas de pension alimentaire à devoir).

Envisageant l'acquisition d'un bien immobilier, je suis bloqué par ses crédits, dont le montant total s'élève à 85000 euros..., pour un total de mensualités avoisinant les 2800 euros.

Je fais face à cette situation actuelle en complétant mes revenus principaux par des interventions (non déclarées) en temps qu'ingénieur système.

Bref, la situation est tendue et ma charge de travail très lourde.

Ne souhaitant pas opté pour la solution du rachat de crédit, qui ne sert pas à s'en sortir mais à s'enfoncer un peu plus ; je souhaiterais avoir votre avis sur un montage bancaire.

Est-il possible d'inclure dans mon prêt immo, le montant restant dû de mes prêts conso ?

Je sais qu'il semble difficile d'inclure le prêt personnel dans le prêt immobilier, étant donné que l'objet du prêt, le taux et la durée ne sont pas les mêmes.

Par contre, est-ce que la banque qui octroie le prêt immobilier peut racheter les prêts consommation à un taux plus faible ou mettre en place un lissage sur le prêt immobilier c'est à dire minimiser la mensualité de ce prêt tant que le prêt consommation n'est pas remboursé. Evidemment cette solution coûte plus chère qu'un prêt immobilier sans lissage mais permet le cumul des deux enveloppes.

Merci d'avance
 
Dernière modification:

Aristide

Top contributeur
Par contre, est-ce que la banque qui octroie le prêt immobilier peut racheter les prêts consommation à un taux plus faible ou mettre en place un lissage sur le prêt immobilier c'est à dire minimiser la mensualité de ce prêt tant que le prêt consommation n'est pas remboursé. Evidemment cette solution coûte plus chère qu'un prêt immobilier sans lissage mais permet le cumul des deux enveloppes.
Bonjour,

Dans l'absolu ce n'est pas impossible sauf que le taux du prêt conso risque d'être plus élevé et on plus faible que celui du prêt immobilier.

Bien entendu cela dépend de l'Etablissement que vous allez solliciter tant sur les aspects critères d'acceptation que sur sa capacité technique à réaliser le lissage que vous souhaiteriez.

Cordialement
 

hargneux

Contributeur régulier
Vous êtes actuellement endetté à 77.77 %, donc en état de surendettement. (2800 / 3600)

Vous ne trouverez jamais un banquier pour aligner un prêt immobilier supplémentaire à votre situation actuelle, avec ou sans ré-échelonnement des crédits conso.

Par ailleurs, vous ne pourrez pas faire état de vos revenus annexes dans le cadre d'une demande de prêt puisqu'ils ne sont pas déclarés, même s'ils vous permettent de tenir.


Il faudrait, à mon sens, commencer par regrouper et tirer la durée de vos prêts actuels et en fonction des gains de trésorerie, voir la mensualité maxi qui soit réaliste pour vous lancer dans l'acquisition immobilière.
 

sunss10

Nouveau membre
Merci de vos réponses.

Je vais vendre mon véhicule et récupéré 30000 euros, qui vont me servir à remboursé une partie des crédits.
Ce qui fera tombé le montant des dettes à 55000 euros.

Peut-être que dans ce cas de figure, je pourrais envisager une autre solution.
 

stunt38

Contributeur régulier
très honnêtement, même en effectuant ce remboursement il sera toujours très difficile de trouver un établissement vous suivant dans une acquisition immobilière, sans compter qu'il n'y aura pas d'apport et qu'il y a 3 enfants du dans le couple.
il faudra de plus racheter un autre véhicule pour remplacer celui vendu.

néanmoins cela devrait vous permettre d'envisager un rachat de crédit, qui même si il rallongera la durée et donc le coût global, vous permettra de mettre de l'argent de coté tout les mois pour pouvoir effectuer de futurs remboursement anticipé.

petit à petit vous pouvez retrouver une situation saine, mais attention à ne pas vouloir tout avoir en même temps, ça finit à un moment ou un autre par bloquer...

Cdt
 

kenko82

Contributeur régulier
Vous ne semblez pas avoir prix conscience de la gravité de votre situation. Il n'y que deux solutions : Le gain au loto, ou le rachat de crédit.

Garder à l'esprit ce projet immobilier comme étant du domaine du possible actuellement me fait penser que vous vous mettez des oeillères pour éviter un petit travail de recul plus que nécessaire.
 

sunss10

Nouveau membre
J'ai pris pleinement conscience du problème sinon je ne l'évoquerais pas sur ce site.

La solution du rachat de crédit est une solution que m'a proposé un organisme qui accepte le re-financement. Il s'agit de CAFPI (Courtage immobilier) qui à une filiale de RDC.
Etalement sur 7 ans, Tx de 7%.

Néanmoins, cette solution ne m'enchante guère.

Ma seconde activité en tant qu'ingé système n'étant pas déclarée, il faudrait peut-être que je prenne le statut d'auto-entrepreneur pour faire valoir cette ressource de revenus (qui oscille mensuellement entre 2000 et 4000 euros).

A voir....

Merci de vos interventions. Je cherche une solution et non pas une leçon de morale ;)
 

sunss10

Nouveau membre
C'est clair que le tx est élevé, mais l'organisme accepte le rdc....

ça tient certainement au fait que mon père est le dirigeant de la société dans laquelle je travaille et que ses comptes courant sont dans la même banque que moi.

Maintenant si quelqu'un peut me proposer mieux, je suis preneur !!! ;)
 
Haut