BforBank

Pratique irrespectueuse du Credit Agricole

#1
Bonjour,

Je me permets de vous exposer le problème que je rencontre avec LE CRÉDIT AGRICOLE !

En 2013, j'ai émis des chèques pour un montant de 250€ environ qui ont étés refusés. J'ai donc commis une erreur que j'assume pleinement sans le moindre problème.

Début avril, je contacte LE crédit agricole afin de solder mes chèques impayés et d’être déficher à la banque de France.
Le conseiller me dit alors que la seule solution est de retrouver les chèques et de payer les personnes afin de récupérer les chèques pour lever mon fichage.
Je lui explique que je ne sais plus à qui j'ai fait les chèques vu le nombre d'années et que je n'ai aucun moyens de les retrouver.
le conseiller n'en a que faire et me dit qu'aucune autre solution est possible pour lever mon dé-fichage.

En Mai, je prend contact avec la banque de France qui m'indique que le conseiller m'as menti, qu'en fessant un dépôt de provision de la valeur des chèques, cela suffirait à rembourser mon du et être déficher banque de France.
Je rappel donc le conseiller qui par magie, quand je lui explique ce que la banque de France m'as dit, retrouve la mémoire et me dit que cela est possible.

Je lui demande donc la marche à suivre, le conseiller me dit clairement : Vous déposer sur le compte XXX la somme des chèques impayés, le lendemain vous me donner les numéros des enveloppes de dépôts pour me confirmer le dépôt de provision et 72 heures après vous êtes déficher banque de France.

Je m’exécute donc rapidement et fait le nécessaire dans la journée.
Le lendemain j'appel le conseiller afin de lui donner les numéros de dépôt, il me dit alors que le de-fichage va Etre effectuer sous 72 heures.

3 semaine après je décide de me rendre en banque de France et je constate que rien n'as était fait, pourtant le conseiller à bien stipulé 72 heures !
J'appel a mainte reprises l’agence du crédit agricole, on me dit qu'on me rappellera mais ce n'est jamais fait pendant 2 semaines.

Je tombe la semaine dernière sur une autre conseillère de la même agence, celle-ci m'indique que rien n'avait été fait, et que je dois lui communiqué le numéro de compte des chèques impayés !
c'est ce que j'ai fait et depuis rien ne bouge je reçois même ceci de la part de la conseillère :


"Bonjour,

Pour pouvoir régulariser des chèques impayés il faut :

- les lettres d'injonctions complétées et signée par le client. A défaut il faut une demande écrite du client précisant numéro de compte sur lequel l'incident a eu lieu et numéro des chèques en question.

- les chèques physiques récupérés auprès des bénéficiaires. A défaut il faut que le bénéficiaire fasse une attestation précisant numéro de chèque et montant; que le chèque est bien régularisé et qu'il ne peut pas restituer le chèque car il la perdu ou détruit. Si le bénéficiaire est un particulier il faut la copie de sa pièce d'identité, si c'est un professionnel il faut une attestation officielle (tampon, en-tête...)".

Merci de me transmettre tous ses documents pour pouvoir régulariser votre situation.

Cordialement

alors qu'un simple dépôt de provision doit suffire et qu'il n'y a besoin d'aucuns chèques !
et que bien sur je ne les ai pas ..


Pour prendre l'argent ils savent se montrez disponible mais pour ensuite gérer la situation il n'y plus personne, leurs pratique sont scandaleuses !

je peux patienter normalement, mais quand on vous prend pour un abruti du début à la fin non, il y'a des limites a ne pas dépasser
 

Cresus93

Contributeur régulier
#2
rappel des démarches successives en cas de souci avec une banque :
- "conseiller" ;
- directeur d'agence (éventuellement) ;
- service clientèle ;
- médiateur.
 

rémois

Contributeur régulier
#3
Bonjour,

Bonjour,

je peux patienter normalement, mais quand on vous prend pour un abruti du début à la fin non, il y'a des limites a ne pas dépasser
Certes...
mais si j'ai bien compris, votre problème de chèques refusés a eu lieu en 2013 et vous venez de contacter la banque pour régulariser finalement la situation en avril... 2017... donc 4 ans après?!

Si la banque traîne des pieds et vous fait lambiner quelques semaines, volontairement ou involontairement, c'est un peu l'arroseur arrosé, non?;)
 
#4
Bonjour,



Certes...
mais si j'ai bien compris, votre problème de chèques refusés a eu lieu en 2013 et vous venez de contacter la banque pour régulariser finalement la situation en avril... 2017... donc 4 ans après?!

Si la banque traîne des pieds et vous fait lambiner quelques semaines, volontairement ou involontairement, c'est un peu l'arroseur arrosé, non?;)
si j'avais été au courant de la situation j'aurais regularisé depuis bien longtemps.

Je n'avais reçu un appel de leurs part ni lettre m'informant de la situation.
les cheques avait été présenté 5 mois après avoir été emis, à cette période j'avais fermé mon compte chez eux sans penser aux cheques.

j'ai découvert la situation en avril, lorsque j'ai voulu faire un prêt
 

paal

Contributeur régulier
#5
Si j'avais été au courant de la situation j'aurais régularisé depuis bien longtemps.
Je n'avais reçu un appel de leurs part ni lettre m'informant de la situation.
les chèques avait été présenté 5 mois après avoir été émis, à cette période j'avais fermé mon compte chez eux sans penser aux chèques.
J'ai découvert la situation en avril, lorsque j'ai voulu faire un prêt
Alors tentons de reprendre le planning :
- quelque part en 2013 (disons en avril, mais il y a quand même 4 ans !), vous émettez plusieurs chèques que vous adressez à leurs destinataires
- les destinataires de ces chèques (250 Euros) ne remettent ces chèques que 5 mois après (disons en octobre 2013)
- dans l'intervalle (et pour une raison qui vous est propre) vous décidez de fermer votre compte, mais sans vous soucier outre mesure des chèques tirés mais toujours en circulation ; pour un comptable, cela veut dire que l'état de rapprochement bancaire, vous ne connaissez pas !
- reste ensuite à savoir ce qui se sera passé entre fin 2013 et avril 2017, car je suppose que les bénéficiaires des chèques se seront manifestés ...

Et en règle générale, on s'en souvient, et lorsque cela arrive, on conserve les courriers et autres échanges de chèques (s'il y aura eu échanges ...)

Bien entendu, et au moment de la présentation pour encaissement de ces chèques, le compte est clos, et la banque les rejette impayés pour ce motif ...

Alors pour celles et ceux qui veulent clore un compte bancaire, il est prudent d'une part de vérifier les chèques en circulation, et si l'un d'entre eux ne se trouve pas présenté, d'attendre le délai qui lui fait perdre sa validité (en 2013, c'était donc une année) ; il est également prudent d'attendre qu'aucun règlement par prélèvement ne vienne mettre le compte à découvert de façon intempestive ...

Dans ce genre d'opération, on n'est généralement pas à quelques mois près, et laisser une petite provision (mais suffisante) sur le compte n'est pas non plus dramatique ...

En conclusion, vous semblez porter la responsabilité sur la banque, mais :
- c'est vous qui semblez avoir pris l'initiative de la clôture de ce compte,
- c'est également vous qui avez manqué de prudence, en ne vérifiant pas l'existence de chèques en cours de présentation, et la banque ne sait pas quels chèques sont dans cet état (elle ne gère pas votre chéquier ....)
- si ces chèques avaient été présentés plus de 12 mois après leur date d'émission, vous ne seriez pas dans cette situation, car le motif du rejet aurait été tout autre (chèque hors de validité au lieu de compte clos ...)
 
Dernière modification:
Haut