Pouvez-vous m'aider SVP?

J'ai souscrit 3 PEL la même journée fin novembre 2014 (1 pour moi, 1 pour chacun de mes enfants). Pour mes enfants, le plafond n'est pas atteint et de ce fait la Poste m'a indiqué que sauf avis contraire de ma part, ces PEL seront prorogés (ça c'est logique je pense). Pour le mien, comme je l'ai indiqué dans mon premier message, la Poste m'a écrit qu'elle va le clôturer puisque je ne pourrais pas verser 540€ L'AN PROCHAIN!
Merci de me donner votre avis!
 

SUN

Contributeur régulier
Votre PEL va avoir 4 ans. Pour être obligé de verser 540€ par an, vous devez le proroger mais comme vous ne l’avez pas fait, il n’y a aucune raison de continuer à verser le minimum requis.

Essayez de joindre le centre financier car le forum ne pourra pas prendre les décisions à la place de votre banque.
 

rémois

Contributeur régulier
Bonjour,
Juste une précision : je n'ai jamais prorogé mon PEL. Il arrive à échéance fin novembre 2018 (4 ans) et la Poste me dit qu'il sera clôturé, sans me laisser aucun choix.
Merci de continuer à me donner votre avis, un grand merci à tous ceux qui se sont exprimés!
Bonjour,

vous n'êtes malheureusement pas le seul ayant ce problème et il y a déjà eu des discussions sur le forum avec des personnes dans le même cas et toujours avec la LBP:(.
Voir par exemples:
https://www.cbanque.com/forums/fil/non-prorogation-dun-pel-a-la-la-banque-postale.34961/
ou
https://www.cbanque.com/forums/fil/cloture-de-mon-pel-ouvert-depuis-9-ans-pour-cause-de-depassement-du-plafond.32274/

Les "conseillers" sont censés aider et conseiller;) les clients, en les avertissant, par exemple dans ce cas, de bien calculer les versements, de les moduler etc... pour ne pas dépasser le plafond et entraîner la fermeture du PEL, ce qui serait contraire à l'intérêt de leurs clients.
Mais, manifestement, dans votre cas comme dans les précédents, le "conseiller" agit uniquement pour défendre l'intérêt de sa banque, qui veut fermer ces PEL qui ne l'arrangent pas, et se garde bien de prévenir le client qu'il va dépasser le plafond ou de bien faire les calculs avec lui au départ pour ne pas dépasser ce fameux plafond.
:confused:
 

SUN

Contributeur régulier
Depuis 2016 la prorogation est automatique:
Tu dois refuser cette prorogation
Un mois au moins avant la date anniversaire du PEL, la banque doit, chaque année, informer le titulaire par écrit, sur support papier ou durable, de la prolongation du plan pour un an supplémentaire et doit être prévu au contrat.

http://leparticulier.lefigaro.fr/upload/docs/application/pdf/2016-02/arrete_du_10022016_relatif_aux_modalites_de_prorogation_des_plans_depargne-logement_.pdf

Pour archibald33 il n’est pas encore trop tard. Un courrier en LRAR à la banque refusant la prorogation avec une copie de l’arrêté ci dessus fera l’affaire.

Article 2
En cas de refus de la prorogation tacite par le titulaire du plan, la prorogation par avenant en application de l'article R. 315-28 précité ne pourra intervenir au-delà la date anniversaire du plan. Le titulaire doit notifier sa décision de non-prorogation tacite de son plan au plus tard cinq jours ouvrés avant la date anniversaire de son plan.
 
Dernière modification:
Merci à tous pour vos avis.
Suite à vos remarques j'envisage d'adresser le message suivant à mon conseiller financier.
Pouvez-vous me dire si ce message est correct et s'il vous semble pertinent. Si vous voyez des possibilités d'améliorer les choses, merci de me le dire.
--------------
Bonjour,
Suite à ma réclamation concernant la volonté de La Banque Postale de clôturer mon PEL le xx/11/2018 parce qu’il ne sera pas possible pour moi d’épargner 540€ supplémentaires l’an prochain (pour cause de plafond de versements presque atteint), vous m’avez répondu téléphoniquement qu’effectivement La Banque Postale est fondée à effectuer une telle fermeture, je vous confirme que je maintiens ma réclamation :
  • Mon PEL a été conclu le xx/11/2014 pour une durée contractuelle de 4 ans
  • Pendant cette phase d’épargne de 4 ans, j’ai scrupuleusement respecté l’obligation contractuelle de verser 540€ minimum par an sur ce PEL
  • A l’issue de cette période de 4 ans, il vous appartient de me proposer une tacite prorogation de mon PEL, ceci au minimum 1 mois avant la date anniversaire de ce PEL. Vous ne m’avez pas proposé une telle prorogation, mais vous voulez m’imposer une clôture de ce PEL.
Compte tenu de la situation de mon PEL, mon intention est de refuser la prorogation de mon PEL, qui ne sera pas clôturé mais échu.

Comme le précisent les conditions générales régissant les PEL, je souhaiterai alors conserver ce PEL échu au sein de votre établissement. Il continuera ainsi à produire des intérêts contractuels, ceci pour une durée maximum de 5 ans.
Je vous demande de bien vouloir à nouveau considérer ma réclamation et de bien vouloir me faire rapidement une réponse écrite et argumentée de votre décision. En cas de réponse négative ou de non-réponse de votre part, je contesterai alors votre décision, tout d’abord auprès du médiateur de votre banque, afin que La Banque Postale respecte les obligations réglementaires qui lui incombent.

Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part, etc…
 
  • J'aime
Reactions: SUN

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Votre projet de courrier me semble très bien.

Afin qu'il n'y ait pas d’ambiguïté je serais juste un peu plus précis dans votre dernier paragraphe en le modifiant ainsi:

"En cas de réponse négative ou de non-réponse de votre part, je contesterai alors votre décision, tout d’abord auprès du médiateur de votre banque, afin que La Banque Postale respecte les obligations réglementaires qui lui incombent.

Le présent courrier vaut donc démarche préalable nécessaire à l'éventuelle saisie dudit médiateur"


Cdt
 
  • J'aime
Reactions: SUN
Bonsoir,
Je voulais vous remercier pour vos bons conseils. Malgré les refus permanents de mon "conseiller financier" de considérer mon PEL comme échu et non clôturé, j'ai envoyé une lettre recommandée à mon centre financier de la Banque Postale. Et là, comme par magie, une personne m'a téléphoné pour me dire qu'effectivement j'étais vraiment bien informé ou bien conseillé... Effectivement, mon PEL est échu et il n'y avait pas intention de leur part de le clôturer (dans sa mauvaise fois, il ajoute même qu'il y avait sans doute eu une erreur de terminologie dans la lettre qu'ils m'avaient envoyé.... Ben voyons!).
Bref, les affaires se sont arrangées et sans avoir dû recourir au médiateur! Surtout ne vous laissez pas faire par vos "pseudos conseillers" qui ne sont là que pour vous vendre de l'AV à 2 balles! Et qui ne connaissent rien aux produits financiers qu'ils vendent (ou qui sont payés pour vous raconter des bobards!).
 
Haut