BNP Paribas

Plateforme d'e-wallet - gestion de l'argent et compte bancaire

maxime_

Nouveau membre
Bonjour,

Je viens d'arriver sur le forum, je me présente : Maxime, 24 ans, ingénieur dans les systèmes embarqués en CDI dans une société niçoise.

Je suis actuellement sur un projet avec deux amis qui comprend une partie avec gestion d'e-wallets (portefeuilles digitales virtuels).

Nous avons déjà développé la partie paiement (avec Stripe) qui permet aux utilisateurs d'envoyer de l'argent vers notre plateforme à partir de leurs cartes de paiement.

L'idée est que lorsqu'un utilisateur crédite 10€ sur notre plateforme, il possède un e-wallet qui lui indique donc un montant disponible de 10€. De notre côté, l'argent est crédité sur un compte unique qui contient l'argent de tous les utilisateurs. Une base de donnée se charge de savoir quel montant (quelle proportion de ce compte) appartient à quel utilisateur.

Les utilisateurs peuvent également échanger de l'argent entre eux de façon instantanée, étant donné que l'argent des e-wallets est en réalité présente dans un seul et même compte bancaire dédié à notre plateforme. Il n'y a donc pas de mouvement réel d'argent mais seulement une mise à jour du livre de compte numérique que nous gérons sur notre plateforme.
Ma question était donc de savoir : comment cela se passe-t-il avec la banque ?

Avons-nous besoin d'autorisations spécifiques pour garder l'argent des utilisateurs sur ce même compte ?
Existe-t-il un type de compte bancaire spécifique pour ce genre d'utilisation ? (j'ai entendu parler de compte en séquestre, mais je ne maîtrise absolument pas...)

Je vous remercie d'avance si vous pouvez éclairer ma lanterne, car nous sommes encore dans le flou concernant la gestion de l'argent et du compte bancaire.

Nous envisageons de faire appel à une personne qualifiée un jour, mais aimerions en connaître davantage avant de procéder à cela.

Merci et bonne journée
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Je vous remercie d'avance si vous pouvez éclairer ma lanterne, car nous sommes encore dans le flou concernant la gestion de l'argent et du compte bancaire.
Vous ne croyez pas que la 1ère chose à faire aurait été de commencer par là?

Un compte bancaire, je pense que vous pouvez l'oublier. A mon avis, c'est un peu plus compliqué que ça, et heureusement.
Je ne sais absolument pas comment vous devez vous y prendre, mais, à mon avis, vous envisagez de devenir intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement...
Chose très codifiée qui va sans doute passer par l'ACPR et peut-être l'ORIAS.
Allez voir de ce côté là, je pense que vous devriez sortir du flou après les avoir contactés!
 

hargneux

Contributeur régulier
Il faut voir avec chaque établissement, s'agissant de gérer des fonds qui ne vous appartiennent pas, il s'agit d'avoir des comptes spécifiques dit compte de tiers qui juridiquement sont très différent d 'un compte basique.
Votre principale difficulté va être la jeunesse de l'entreprise et les éventuelles garanties qui vous seront demandées.
 
I

ICF62

c'est beau d'être jeune
et ils ont raison d'y croire
mais le principal est de savoir qui va mettre de l'argent dans leur start-up
en dessous de 500 millions d'euros ça va être difficile......
moi perso c'est intéressant mais je dépasserais pas 5 millions, et encore avec une garantie de 3
 

maxime_

Nouveau membre
petite question de béotien : à quoi ca sert ce ...truc ?
Pour rentrer dans les détails, il s'agit d'une plateforme de financement participatif. Un utilisateur peut déposer disons 10€/mois sur le site dans le but de le redistribuer (comme des dons) à des créateurs de contenu, associations, etc.
L'intérêt d'avoir l'argent "centralisé" de notre côté sur un compte est de pouvoir permettre des transactions à très petits montants (au minimum 10c) étant donné que l'argent ne se déplace pas réellement (on réajuste les balances des utilisateurs côté base de données de façon sécurisée).
Ca prendrait beaucoup de temps d'expliquer textuellement notre projet y compris certains de nos concepts novateurs, mais au moins voici les grandes lignes, s'il y en a qui sont un peu plus curieux, n'hésitez pas à poser vos questions.

Il faut voir avec chaque établissement, s'agissant de gérer des fonds qui ne vous appartiennent pas, il s'agit d'avoir des comptes spécifiques dit compte de tiers qui juridiquement sont très différent d 'un compte basique.
Votre principale difficulté va être la jeunesse de l'entreprise et les éventuelles garanties qui vous seront demandées.
Merci pour ta réponse. Oui j'avais cru comprendre qu'on aurait sûrement besoin de compte de tiers. Après on pense peut-être pouvoir outrepasser cela en faisant passer l'argent déposé par un utilisateur comme l'achat d'un service qui donne droit à un certain montant de crédit destiné aux futurs dons, mais peut-être que je rêve...

Bonjour, vous pourriez l'appeler x.com?:)
Haha, dans l'idée c'est vrai qu'on a besoin d'un système se rapprochant de Paypal, mais l'utilisation en sera très différente :)

Vous ne croyez pas que la 1ère chose à faire aurait été de commencer par là?

Un compte bancaire, je pense que vous pouvez l'oublier. A mon avis, c'est un peu plus compliqué que ça, et heureusement.
Je ne sais absolument pas comment vous devez vous y prendre, mais, à mon avis, vous envisagez de devenir intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement...
Chose très codifiée qui va sans doute passer par l'ACPR et peut-être l'ORIAS.
Allez voir de ce côté là, je pense que vous devriez sortir du flou après les avoir contactés!
Merci pour ces infos, comme je l'ai dit ci-dessus, si on fait passer les dépôts pour de l'achat de service, peut-être que ce sera plus simple... Mais je vais regarder sur les sites des institutions que tu m'as renseigné, merci
 

moietmoi

Top contributeur
Haha, dans l'idée c'est vrai qu'on a besoin d'un système se rapprochant de Paypal, mais l'utilisation en sera très différente :)
j'espère, car les bombes thermonucleaires sur Mars, il ne faudrait pas que trop de startupper y pensent;

Pour votre projet, il vous faudrait un avocat/conseil des financements participatifs, les lois ont beaucoup bougé depuis quelques années, je participe depuis plus de 10 ans à des micro crédits, et les contraintes bancaires ne sont plus du tout les mêmes qu'il ya 10 ans depuis l'avènement du financement participatif, des prêts entre particuliers et autres; avec les lois d'il y a 10 ans, ULULE serait sans doute complètement illégal et poursuivi pour activité bancaire; Si vous êtes en Région parisienne, pourquoi ne pas aller trainer un peu à Station -F, il ya sans doute au moins une centaine de startup de fintech qui ont déjà débroussaillé votre problème
 

donk

Contributeur régulier
Après on pense peut-être pouvoir outrepasser cela en faisant passer l'argent déposé par un utilisateur comme l'achat d'un service qui donne droit à un certain montant de crédit destiné aux futurs dons
Avez-vous pensé à la TVA?
:devilish:
 
Haut