Ou placer son argent quand on en a et qu'on ne sait pas quoi en faire?

#1
Tout est dans la question:

44 ans, couple libre sans enfant, chacun chez soit, et cette situation me convient.
1 salaire net mensuel de 4500 €

Mes biens personnels:

1 appartement de 52 m² en résidence principale payé depuis 10 ans, dans une petite ville de province, valeur d'achat 60000 €.
2 terrains constructibles de 2000 et 500 m² dans mon village natal, valeur d'achat 35000 €.
1 assurance vie de 100000 € exclusivement avec fonds euros ouverte il y a 3 ans.
1 PEL ouvert en 2001 au taux initial de 4.5 % qui est aujourd'hui a 86000 €.
1 CEL plafonné, à 17000 €.
1 Livret A plafonné, à 23000 €.
1 LDD plafonné, à 12500 €.
1 Codebis plafonné, à 4700 €.
1 Compte sur Livret à 75000 €.
1 Compte courant à 67000 €.

Taux d'imposition au 1er Janvier 2019: 18.70 %

Toutes les idées sont bonnes à prendre.

Merci par avance

David
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
#4
100 000 immobilier
100 000 en AV
86 000 PEL, toujours à 4,5?
CEL + LA + LDD + Livret + Compte bancaire = 190 000€
Sur presque 500K€, pas loin de 40% sur lesquels vos perdez du fait de l'inflation actuelle.

Il n'y a pas de proportions idéales pour une répartition de patrimoine.
Vous devez déjà vous interroger sur vos objectifs, votre aversion au risque, votre horizon de placement.
pas d'enfant aujourd'hui... Mais demain?
L'horizon de placement peut avoir la retraite comme horizon, et comme objectif...
Faire fructifier son épargne, sous entendu "plus que l'inflation" peut être le seul objectif.
Quant à l'aversion au risque, elle peut conditionner un épargnant en allant de 0 à 50% de placements à risque.. Ou plus même.
Quoi qu'il en soit, ouvrir un PEA sans rien y mettre, uniquement pour prendre date pourrait être intéressant pour l'avenir si la loi Pacte modifie les règles du PEA en permettant d'en retirer de l'argent après 8 ans d'existence, tout en continuant de pouvoir y investir.
 
#5
100 000 immobilier
100 000 en AV
86 000 PEL, toujours à 4,5?
CEL + LA + LDD + Livret + Compte bancaire = 190 000€
Sur presque 500K€, pas loin de 40% sur lesquels vos perdez du fait de l'inflation actuelle.
Oui, je suis d'accord avec vous, c'est d'ailleurs la raison qui me pousse à prendre conseil ici.

Mon PEL n'est plus à 4.5% du fait que la prime a été entièrement versée, et que les intérêts sont maintenant imposables, mais il reste le placement qui me rapporte le plus (1600 € en 2017 contre 1450 pour l'assurance vie, sur laquelle j'ai plus d'argent). J'ai très rapidement rempli ce PEL et je n'y ai plus touché depuis.

J'ai pensé au PEA, mais je n'y connais pas grand chose, et je ne sais pas sur quels supports investir pour que ce placement soit réellement dynamique.

J'ai pensé également à l'immobilier locatif, et notamment à l'achat de places de parking.

Mais je n'ai pas de références dans ce domaine.

Merci
 
#6
Bonjour,

A vous lire j'ai toute de suite aussi pensé à l'immobilier: avec deux terrains constructibles, pourquoi ne pas investir sur un projet immobilier ? C'est une formidable aubaine qui pourrait vous assurer des revenus confortables par la suite.

Aussi vu votre situation patrimoniale, je pense qu'il ne faut pas penser "placement" mais plutôt "investissement".

Immobilier donc, et comme le dit Poam la bourse avec l'ouverture d'un PEA. C'est sur ce même forum que j'ai trouvé conseils en la matière pour débuter, ayant aussi des liquidités comme vous un peu trop "dormantes" et j'en suis ravie. Ayant une petite aversion au risque, j'ai misé sur des valeurs solides et à dividende: vous investissez sur plusieurs mois, voire années (maturité fiscale du PEA au bout de 8 ans) pour lisser les prix d'achat et profiter des creux, puis vous encaissez les dividendes au fil des ans sans trop vous formaliser sur l'évolution des cours. Cela nécessite néanmoins de suivre son portefeuille régulièrement pour saisir les opportunités d'achat ou alléger des positions.

Après si vous avez une plus grande appétence au risque, d'autres sauront mieux vous conseiller sur la stratégie boursière à adopter.
 

moietmoi

Top contributeur
#7
2 terrains constructibles de 2000 et 500 m² dans mon village natal, valeur d'achat 35000 €.
Bonjour,
quel est le potentiel locatif dans ce village.. tant en location traditionnelle que courte durée ou meublée? quel est la valeur de vente d'un bien sur ces terrains...?

1 salaire net mensuel de 4500 €
votre travail vous laisse t-il un peu de temps libre...êtes vous proche d'une ville étudiante ou remuante? à potentiel locatif?
Dans votre situation , j'essaierais de valoriser mes terrains, ou bien d'investir dans des studios/colocations étudiants; mais cela demande un peu de temps;
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
#8
Oui, je suis d'accord avec vous, c'est d'ailleurs la raison qui me pousse à prendre conseil ici.
Laissons de côté le PEL, votre AV, elle est où et elle a quel âge? Peut-être n'est-elle pas, mais pas du tout, performante!
Le PEA, son principe est forcément dynamique puisqu'il concerne des actions, titres vifs (ou actions en direct), ou via des fonds mutualisés comme les OPCVM ou les ETF.
Immobilier, outre le direct, vous avez aussi les SCPI. (ne vous inquiétez pas, Buffeto va bientôt venir vous donnez des conseils sur les SCPI... Pour l'instant, il doit être en jaune quelque-part sur un rond-point, sinon il aurait déjà répondu).
Je pense qu'il faut aussi éviter de faire monter votre charge imposable compte-tenu de votre situation personnelle.
Mais, avant tout, votre aversion au risque?
Et votre niveau de culture financière?
 
#9
A vous lire j'ai toute de suite aussi pensé à l'immobilier: avec deux terrains construbtibles, pourquoi ne pas investir sur un projet immobilier ? C'est une formidable aubaine qui pourrait vous assurer des revenus confortables par la suite.
Ces terrains sont situés dans un village distant de 40 Km d'une ville de Province de 80000 habitants.

Je ne suis pas certain qu'il soit rentable d'y construire une maison pour la louer.

Si j'ai acquis ces terrains, c'est d'abord pour réaliser un placement, et aussi pour envisager la construction d'une résidence principale après mes années de travail.

Merci
 
#10
Mais, avant tout, votre aversion au risque?
Compte tenu de mon patrimoine actuel, vous devez deviner facilement que je suis plutôt prudent.

Néanmoins, l'âge venant, et l'assise financière étant présente, je ne suis pas opposé à placer une partie de mes liquidités sur des produits plus dynamiques, dès lors que cet investissement ne constitue pas la majorité de mes liquidités.

Et votre niveau de culture financière?
Nul...

Merci
 
Haut