Obligation d'être coemprunteurs sur credit auto

choomi

Nouveau membre
#1
Bonjour,

Mon épouse souhaite emprunter un peu d'argent pour changer sa voiture (qu'elle avait achetée seule) et la banque refuse de lui accorder ce prêt si je ne suis pas co-emprunteur alors que nous sommes mariés sous le régime de la séparation de biens et que nous avons chacun des comptes bancaires séparés.
Nous avons acheté une maison en commun et avons encore un emprunt en cours à cet effet, aussi je peux comprendre que la banque souhaite s'assurer que je suis au courant et d'accord pour cette demande de prêt, en revanche je ne vois pas en quoi je devrais être obligé d'être co-emprunteur, d'autant que je vais moi aussi devoir changer ma voiture d'ici quelques mois et contracter un prêt à titre personnel et pour lequel je ne souhaite pas non plus que mon épouse s'engage en quoi que ce soit.
Pouvez-vous m'éclairer sur les règles et les usages en vigueur en ce domaine?

Merci
 

Aristide

Top contributeur
#2
Bonjour,

Puisque vous êtes mariés sous le régime de la séparation de biens il est en effet possible que chacun fasse ses acquisitions et contracte ses crédits sans intervention du conjoint.

Mais le droit au crédit n'existe pas et chaque banque a ses propres critères d'analyse du risque.

Dès lors il est possible que la banque de votre épouse estime sa capacité de remboursement insuffisante d'où sa demande d'un engagement de votre part à ses cotés.

Il y a trois possibilités :

+ Vous êtes co-acquéreurs et co-emprunteurs,

+ Seule votre épouse est acquéreur mais vous êtes co-emprunteur. Cette option nécessiterait des précautions (convention/contrat entre vous) afin de pallier d'éventuels problèmes ultérieurs car vous seriez grevé d'un passif sans actif en contrepartie,

+ Seule votre épouse est acquéreur et emprunteur mais vous vous engagez en tant que caution solidaire.
En cas de défaillance dans les remboursements vos revenus et biens personnels seraient engagés vis à vis de la banque mais si vous étiez appelé en remboursement vous pourriez vous retourner contre l'emprunteur principal (subrogation dans les droits du prêteur).

Cdt
 

ICF62

Contributeur régulier
#3
bonsoir,

quelques points a éclaircir pour vous répondre efficacement

vos revenus respectifs

votre statut professionnel: salariés ou indépendants

la charge de l'emprunt immobilier

la charge du futur pret auto

bien cordialement
 
Haut