Ma femme prend des crédits dans mon dos

Wilddog22

Nouveau membre
Bonjour,

Avant notre rencontre ma femme avait accumulé des crédits. Elle me l'avait avoué mais il semblais qu'elle était sur la bonne pente pour sortir de cette situations compliqué. Quelques mois après notre mariage je me suis déjà aperçus par hasard qu'elle avait contracté un crédit sans me le dire. J'ai essayer d'en discuté avec elle et elle à d'abord nié avant d'avouer devant les preuves que j'avais. A l'époque le mariage avait créer un gros trous dans le budget donc ça pouvait se comprendre. Elle à refusé catégoriquement de me donner accès à son compte pour que je puisse mieux comprendre le problème.

Maintenant un an est passer. Nous avons toujours une situation budgétaire difficile mais tenable (elle le serait d'autant plus si nous tenions le temps que les différents crédits se termine). J'ai l’impression de payer quasiment toutes les courses et j'ai parfois de gros doute ce que devient l'argent de son salaire (elle ne s’achète rien et n’achète pas grand chose pour le foyer). De plus le compte épargne de nos enfants est régulièrement vidé.

Aujourd'hui je viens de m'apercevoir qu'elle avait encore contracter un crédit de 3000€ à un taux ahurissant (20% !!!!).

Je ne sais pas quoi faire. Je voudrait vraiment savoir où va cet argent (je me demande si elle ne l’envoie pas à une amie d'enfance qui est constamment en difficulté financière).

Je sais que si je lui en parle, cela va être des pleurs, des excuses que je ne pourrait pas vérifier, et la promesse qu'elle ne le fera plus.

Les conseils que je trouve sur internet ce focalise toujours sur la responsabilité en cas de divorce, nous n'en somme pas là.

J'ai vraiment besoin de conseils. Est-ce que j'ai un moyen légal d'avoir accès à son compte pour comprendre le problème ? Que feriez vous à ma place ?
 

SUN

Contributeur régulier
Bonjour

Les époux sont « solidaires » des dettes ménagères

Si vous êtes mariés, le principe de solidarité des dettes ménagères s’applique. L’article 220 du code civil prévoit en effet que « chacun des époux a pouvoir pour passer seul les contrats qui ont pour objet l’entretien du ménage ou l’éducation des enfants : toute dette ainsi contractée par l’un oblige l’autre solidairement ». Autrement dit, si votre conjoint a souscrit un crédit dans le but de survenir aux besoins du foyer – paiement du loyer, des factures, équipement du logis, frais de scolarité ou encore dépenses d’habillement – l’organisme qui a consenti le prêt peut effectivement vous demander de mettre la main à la poche.

La loi intègre toutefois quelques exceptions à ce principe de solidarité.

Vous n’êtes ainsi pas tenu de rembourser si les dépenses apparaissent « manifestement excessives » au regard du « train de vie du ménage ». La solidarité des époux est également appréhendée au regard de « l’utilité » de l’opération. Par exemple, des frais importants ne sont pas jugés excessifs s’ils s’avèrent indispensables.



Vous pouvez vous rapprocher d’une association style Crésus mais dans votre situation, il y a urgence et les pleurs et l’inconscience de votre épouse ne doivent pas vous détourner devant votre situation car on n’a pas ou plus forcément la lucidité nécessaire lorsqu’on se trouve dans votre situation...

 
Dernière modification:

Cresus93

Contributeur régulier
En général quand on est marié et qu'on prend un crédit l'organisme veut les deux signatures et les infos sur les comptes des 2 conjoints.
Ta femme a donc probablement contrefait ta signature.
Essaye de lui parler de ça, en rajoutant dans la conversation les mots "confiance" "trahison"... Peut-être que ça l aidera à comprendre son attitude.
 

SUN

Contributeur régulier
J’ai souscrit deux prêts personnels sans demander mon épouse. Je l’ai juste prévenu que si je décédais, elle devra payer.

Oui je sais, je suis un mec sympa....😁😁😁😁😁
 

Charly26230

Contributeur régulier
Comme je l'ai déjà exprimé dans ces colonnes: "la démocratie des finances personnelles s'arrête là où prévaut l'intérêt supérieur du ménage", que ce soit l'un ou l'autre membre du ménage qui porte la culotte.

@Wilddog22 : plus sérieusement j'ai la douloureuse impression que ton problème se situe bien au delà du droit bancaire et civil qu'affectionnent certains CBanquenautes de ce forum.
Ton épouse montre tous les signes d'une compulsivité chronique maladive: faites vous aider par un tiers de confiance professionnel (Psychologue, oui Assistante sociale voire autre) que chacun d'entre vous accepte de voir, c'est important. L'idéal étant de s'en faire recommander un par son entourage.
Et pour les urgences il faut négocier avec elle à minima une procuration sur les comptes, informer le banquier de la chose de façon à réduire ses capacités de crédit.
Au besoin en t'appuyant sur les Amies de ton épouse.
Il y va de l'équilibre et de l'avenir de votre couple, j'en ai bien peur.
 
Haut