LVMH Moët Hennessy Vuiton - FR0000121014 MC

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
LVMH fait parler d'elle avec une opération à 16,1Mds$ sur un joaillier américain.
Si on en profitait pour détailler la société?

LVMH : Louis Vuitton (maroquinerie de luxe), Moët (champagne), Hennessy (cognac).
3 noms qui donnent une bonne idée de ce qu'est LVMH :
Une entreprise diversifiée dans le secteur du luxe au sens large et dont la stratégie est axée sur les acquisitions.

Le groupe LVMH, créé en 1987, réunit plus de 75 entreprises offrant une présence sur les 5 secteurs majeurs du luxe :
-> Vins & Spiritueux 11% de l'activité du groupe (Moët & Chandon, Veuve Clicquot, Hennessy, Dom Pérignon, Château d’Yquem + 24 autres marques)
-> Mode & Maroquinerie 39% de l'activité du groupe (Louis Vuitton, Marc Jacobs ou Celine + 14 autres marques)
-> Parfums & Cosmétiques 11% de l'activité du groupe (Givenchy, Guerlain, Kenzo, Christian Dior + 10 autres marques)
-> Montres & Joaillerie 8% de l'activité du groupe (Chaumet, TAG Heuer, Bvlgari et 3 autres noms)
-> Distribution sélective 29% de l'activité du groupe (Sephora, Le Bon Marché Rive Gauche, La Grande Epicerie de Paris et 2 autres noms)
-> Autres activités de culture et d’art de vivre 2% de l'activité du groupe (La Samaritaine, Le Parisien, Les Echos et 8 autres marques)

La répartition géographique du CA est la suivante :
France (9,6%),
Europe (18,6%),
Japon (7,2%),
Asie (29,3%),
États-Unis (23,9%)
Autres pays et régions (11,4%).

30 ans après sa création, LVMH est devenu le leader mondial des produits de luxe et affiche une capitalisation boursière de 205 Mds€ ce vendredi soir 29 novembre 2019.
Cette réussite est celle d'un homme : Bernard Arnault.
Sorti de Polytechnique en 1971, il rejoint l'entreprise familiale de BTP, Ferret-Savinel, dont il en devient directeur en 1974 et qu'il réorientera en 1978 vers la promotion immobilière.
En 1984, il fait l’acquisition de la Financière Agache-Willot qui avait racheté quelques années plus tôt, en 1978, le groupe Boussac bien connu dans l'Est de la France pour ses nombreuses usines textiles.
Le groupe textile est alors en grandes difficultés et obtiendra l'aide de l’État, de banques et du groupe immobilier de Bernard Arnaud.
C'est là qu'il découvre la marque Dior qui est une des entreprises du holding Boussac.
La saga peut commencer : Le luxe et l'homme d'affaires viennent de faire connaissance!
Bernard Arnault entre ensuite au capital du groupe LVMH et en deviendra l'actionnaire principal en 1989.
Aujourd'hui, LVMH est contrôlée par le holding Christian Dior à 41% et la famille Arnault à hauteur de 6%.
Un holding Christian Dior qui est détenu à 97% par la famille Arnault.... La boucle est bouclée.
Au total, la famille Arnault détient 47,2% du capital de LVMH et 63,3% des droits de vote.

A noter la réouverture en avril 2020 de La Samaritaine :
Rachetée en 2010 par LVMH, en travaux depuis juin 2015, elle offrira un magasin de 20 000 m², un hôtel de prestige, 15 000 m² de bureaux, 12 points de restauration, des logements sociaux et une crèche.
Un projet à la hauteur de LVMH qui aura déboursé 750 M€ pour cette rénovation... Et une nouvelle vitrine de choix pour les produits commercialisés par LVMH.

LVMH, un modèle économique inaltérable?
La Samaritaine est l'exemple parfait de la méthode qui a fait la réussite de Bernard Arnault : Être créatif et innovant tout en offrant l'excellence.
Le design et le marketing font la force du groupe qui, par sa palette de produits, a réussi à traverser les crises sans trop en souffrir.
Le CA de LVMH croît à un rythme moyen annuel de +10,8% par an depuis plus de 10 ans.
Même au cours de la période tourmentée de 2007/2008, les résultats de LVMH ont été bons.
Le CA de 2018, à 46,8Mds€, est en hausse de 10% sur 2017, avec un bénéfice net total de 6,4Mds€ et une marge opérationnelle de 21.4%. ... Et 2019 s'annonce aussi bon, sinon meilleur :
Sur les 9 premiers mois de 2019, LVMH réalise 38,4Mds€ de ventes, en hausse de 16% sur 2018. Au 3ème trimestre, la hausse s'élève même à 17% par rapport à la même période de 2018.
En 2018, LVMH a généré, en moyenne, 128 M€ de CA par jour et..... 12176€ de bénéfices à chacune des 525600 minutes que compte l'année!!

Le rachat de Tiffany, une nouvelle dimension pour LVMH?

LVMH réalise là sa plus grosse acquisition en déboursant 16,1Mds$ (14,7Mds€) pour acquérir le joaillier Tiffany.
Cette acquisition vient renforcer la position de LVMH dans la haute joaillerie, l'un des domaines les plus dynamiques du secteur du luxe.
Bernard Arnault ambitionne de réitérer avec Tiffany ce qu'il a fait avec Bvlgari qui a été rachetée en 2011.
"Le groupe est parvenu à multiplier par cinq le résultat opérationnel du joaillier italien en lançant de nouvelles gammes, en améliorant les boutiques dans le monde entier et en travaillant sur la communication", a expliqué le PDG de LVMH.
Et d'ajouter "Je ne vous dis pas qu'on va faire aussi bien avec Tiffany, mais je pense que le potentiel est là".
Tiffany a réalisé un chiffre d’affaires de 4,4Mds$ en 2018, et dégagé une marge opérationnelle de 17,8% en 2018.
Dans le même temps, le concurrent Richemont a dégagé une marge opérationnelle de 31,5%. Cette différence montre à quel point LVMH dispose là d'un important gisement sur la croissance dans les prochaines années.

Une opération relutive dès la 1ère année :
Bernard Arnaud a estimé que cette acquisition, financée via des émissions d'obligations, augmenterait le résultat opérationnel de LVMH de 500 à 600 M€ dès la première année.
Une acquisition qui arrive à point nommé alors que le cabinet de conseil Bain & Company, dont les prévisions pour le luxe sont particulièrement suivies, estime que les ventes de bijoux devraient augmenter de 9% cette année.
Tiffany dispose de plus de 300 magasins dans le monde mais a des performances peu convaincantes et inégales hors des États-Unis.
C'est justement là que la force marketing et le savoir faire de LVMH peut sortir la belle endormie de sa torpeur et booster ses résultats.

Quid de l'endettement?
Avec ce rachat, 14,7Mds€ via des émissions d'obligations, la dette va sérieusement augmenter et le ratio dette/Ebidta devrait monter à un peu plus de 2x en 2020 selon Standard & Poor's.
Standard & Poor's a réaffirmé sa note de crédit 'A+' avec une perspective 'stable' sur LVMH, après l'annonce de l'acquisition du joaillier américain.
Moody's a, pour sa part, confirmé sa note "A1" sur LVMH.
Si l'opération accroît l'endettement du groupe, les ratios de crédit devraient se redresser rapidement grâce à la croissance des résultats et à la forte génération de cash flow que dégage LVMH, font remarquer les agences de notation.

Des points faibles, il y en a quand même, non?
Le risque de change :

Un point de vigilance doit être porté à l'exposition de LVMH au marché des devises.
Une part prépondérante des ventes du Groupe est réalisée dans des monnaies autres que l’euro, en particulier le dollar US ou devises liées au dollar US (le dollar de Hong Kong par exemple), le yen japonais et le franc suisse, alors que la majeure partie de ses dépenses de production est libellée en euros.
L'impact le plus fort est, de loin, celui de l'USD. Une appréciation de 10% de l'USD a une incidence positive sur le résultat net de 250M€, alors qu'une baisse de 10% de l'USD a une incidence négative de 154M€ sur le résultat net.
L'âge du capitaine :
Bernard Arnault, l'homme qui parle aux grands de ce monde :
Il côtoie les présidents US et chinois. Quand Trump a décidé de taxer les produits européens dans l'affaire Boeing/Airbus, le cognac et le champagne, un secteur d'activité important pour LVMH, ont été exclus des produits concernés.
Cependant, à 70 ans, et après avoir mené de main de maître la destinée de LVMH depuis 30 ans, sa succession à la tête du groupe pourrait bientôt devenir un sujet d'actualité. Un sujet à suivre de près compte-tenu des répercussions que pourrait avoir un changement à la tête du groupe, tout autant que l'évolution capitalistique au sein de la société.

Alors, LVMH, c'est bien, ou pas?
LVMH est attractif par ses positions de leader sur tous les segments du luxe, et par son rythme de croissance des bénéfices qui défie parfois les lois de l'apesanteur.
Va-t-elle se poursuivre? On peut faire confiance à Bernard Arnault pour y arriver, lui qui a su si bien mener son entreprise là où elle est aujourd'hui. Mais combien de temps va-t-il encore rester aux manettes?
Notons que le dividende augmente régulièrement depuis au moins 20 ans, ce qui fait de LVMH un aristocrate du dividende.
Mais ce n'est pas tout :
La valeur de l'action a été multipliée par 57 depuis la prise de contrôle du groupe par Bernard Arnault, il y a 30 ans.
L'opération sur Tiffany est fondamentalement intéressante pour LVMH (Le patron sait ce qu'il fait).
Le titre n'a pas corrigé à cette annonce.. Mieux, il progresse.
Malgré l'endettement qui va grimper, les investisseurs sont revenus sur le titre et les agences de notation n'ont pas revu à la baisse la note de crédit du groupe... C'est un signe!

Un graphique en UT Hebdo pour planter le décor :

LVMH_30_11_2019_W.gif

Le titre affiche une hausse long terme en montée d'escalier.
Des niveaux supports, 132€, 174€, 240€, 310€, laissent place à des phases haussières.
A noter sur cette vue hebdo la présence d'une divergence baissière sur le RSI.
Après 60% de hausse en 1 an, peut-être que le titre manifeste l'envie de souffler.


Et en vue journalière :

LVMH_30_11_2019_D.gif

Les cours sont à proximité de la résistance haussière (ligne rouge).
Les précédentes rencontres des cours avec cette résistance se sont soldées par un mouvement correctif sur le titre.
Les indicateurs étant à des niveaux élevés, on peut penser qu'il en sera de même cette fois-ci.
 
Dernière modification:

Atys

Contributeur régulier
Je me rappelle du slogan publiciraire "ferinel propriétaire à la mer" étant enfant. C'était le nom commercial de ferret savinel et c'était donc Bernard Arnault...
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Oui, c'est bien ça. La réorientation en 1978 de l'entreprise vers la promotion immobilière s'est aussi accompagnée d'une contraction du nom : Ferret-Savinel est devenu Ferinel.
Je l'avais écrit.... Mais j'ai ensuite dû réduire le post pour rester dans les 10 000 caractères si on veut être postable!
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Trump cible le luxe qui dévisse hier à Paris... J'en ai profité pour démarrer une ligne LVMH à 389,40€.
 

Toward

Membre
A noter : le détachement du dividende, Vendredi 6 Décembre.
Dividende de 2.2 euros.

Très belle valeur, Arnaud 3ieme fortune mondiale, ça fait plaisir de voir la France dans le Top 3.
 
Haut