La française des jeux

Cresus93

Contributeur régulier
OK... Pour le Revenu par exemple c'est 25 ans et pas moins.

Comme quoi les ânes à listes et les journal eux interprètent comme ils veulent.
 

paal

Top contributeur
Il est question d'un monopole pendant 25 ans, on a le temps de se poser la question de l'ouverture à la concurrence, non ?
Oui, mais est-ce que l'on a réellement de se poser la question ….
Ou bien considérer que l'on a le temps pour répondre à la question qui devrait se trouver posée aujourd'hui ??

Et on pourra constater que nous avons le même type de raisonnement avec le climat ….
On a toujours le temps devant soi, qu'ils vous disent …. :cool:

Sauf que ladite concurrence, elle existe déjà chez nos voisins, le tout avec l'existence d'internet

Alors bien entendu, entre la privatisation d'une panoplie de jeux, et l'évolution climatique d'une grosse boule, ce n'est pas tout à fait le même enjeu ....
 
Dernière modification:

Atys

Contributeur régulier
Les institutionnels seront toujours de grands amateurs de ce genre de titre.
A côté des obligations à taux nuls qu'ils sont obligés d'acheter pour garnir leur portefeuille, acquérir un titre qui va procurer un bon rendement et qui sera peu sensible à l'économie, c'est du bonheur pour eux.
On va donc retrouver la fdj dans les fonds euros ? Mais ils n 'ont pas peur d'une baisse avec un PER si élevé ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
On va donc retrouver la fdj dans les fonds euros ? Mais ils n 'ont pas peur d'une baisse avec un PER si élevé ?
La partie action des fonds euros est plutôt composée de fonds structurés. C'est ce que l'on peut lire dans les reporting des fonds euros. La FDJ n'apparaîtra donc pas dans ces reporting.

Quant au PER, élevé il l'est...... Si on le compare à une autre entreprise de rendement, Total :
Le cours de Total devrait être à 72€ pour afficher un PER comparable à celui de la FDJ si le prix bas est retenu.
Et à ce prix là, le rendement de Total serait à peu près équivalent à ce que devrait être celui de la FDJ.
Acheter Total à 72€ pour s'attacher dans le temps un rendement presque assuré de 4%... Ce ne serait pas forcément délirant.
Sauf que, Total est coté, et cote actuellement 49€.
Voilà, en simple, la comparaison que l'on peut faire entre acheter une action à un bon prix, et l'acheter surévaluée.
Au final, les 2 sont viables, mais l'une beaucoup plus que l'autre.
Dans l'histoire FDJ, c'est l'Etat qui fait une extraordinaire bonne affaire. Pas le particulier, même si le gouvernement met en avant la décote de 2% pour faire croire que l'opération est bonne à souscrire.
2% d'amplitude, on est dans la respiration moyenne quotidienne d'une action un jour moyen.
Ce qui serait quand même gênant, c'est que la demande soit forte et que le gouvernement retienne le haut de la fourchette pour prix de vente.
 

paal

Top contributeur
Et à ce prix là, le rendement de Total serait à peu près équivalent à ce que devrait être celui de la FDJ.
Acheter Total à 72€ pour s'attacher dans le temps un rendement presque assuré de 4%... Ce ne serait pas forcément délirant.
Sauf que, Total est coté, et cote 49 € actuellement.
Voilà, en simple, la comparaison que l'on peut faire entre acheter une action à un bon prix, et l'acheter surévaluée.
Au final, les 2 sont viables, mais l'une beaucoup plus que l'autre.
S'il fallait une comparaison, en voilà une qui tient la route ....

Dans l'histoire FDJ, c'est l'Etat qui fait une extraordinaire bonne affaire.
Pas le particulier, même si le gouvernement met en avant la décote de 2% pour faire croire que l'opération est bonne à souscrire.
Rhooo, en voilà une vérité que nos têtes pensantes n'aimeraient pas lire ..... :cool:

2% d'amplitude, on est dans la respiration moyenne quotidienne d'une action un jour moyen.
Ce qui serait quand même gênant, c'est que la demande soit forte et que le gouvernement retienne le haut de la fourchette pour prix de vente.
Dit autrement, et même avec un prix de souscription au minimum de la fourchette, la prime de 2% elle peut voler en éclat d'un jour à l'autre et à tout instant ; je ne vous dis pas si le titre se mettait à corriger de 7 ou 8% au cours d'une journée, voire même d'une semaine de cotation de 5 jours ....
 

Charly26230

Contributeur régulier
Dans l'histoire FDJ, c'est l'Etat qui fait une extraordinaire bonne affaire. Pas le particulier, même si le gouvernement met en avant la décote de 2% pour faire croire que l'opération est bonne à souscrire.
2% d'amplitude, on est dans la respiration moyenne quotidienne d'une action un jour moyen.
Je te rejoins, 2% c'est limite du foutage de gueule tellement c'est en dessous de la volatilité intrinsèque à ce type de placement.

Je vais suivre cela de loin.
 

KyuFox78

Contributeur
Pour nuancer un peu (je ne conseille pas pour autant d'acheter le titre, ce n'est que mon avis et je ne participerais surement pas à cette intro, je suis trop jeune dans le monde pervers de la bourse) : ce ne sont pas vraiment les 2% qui vont faire la différence pour les particuliers c'est un fait, c'est plutôt l'action gratuite pour 10 achetées après 18 mois de détention (donc 10% de décote supplémentaire pour les fidèles à ce moment là dont ne bénéficieront pas les institutionnels).

On peut aussi nuancer un peu la comparaison avec Total, les 2 titres ont pour vocation de délivrer un rendement ça c'est certain mais ils sont intrinsèquement différents. "Théoriquement" la FDJ devrait être une valeur beaucoup moins volatile que Total. Elle est censée être acyclique quand Total dépend du cours du pétrole qui dépend lui même de la macro-économie. Total évolue dans un range bien borné depuis des années quand la FDJ "devrait", via une croissance faible constante, progresser de façon régulière (dans un schéma plutôt air liquidien, attention je ne dis pas que la FDJ va devenir un futur Air Liquide !).

Cette acyclicité couplée au monopole et aux avantages pour les particuliers constituent les points positifs du titre. L'enjeu pour l'état est triple : essayer de dérider le comportement des français vis à vis de l'épargne risquée (c'est louable mais à mon avis ils s'y prennent mal, beaucoup vont ouvrir un PEA monoligne FDJ et penser que ça y est le rendement va pleuvoir, au lieu de raisonner diversification) + entrer en période électorale d'ici 18 mois avec le potentiel atout dans la manche d'une intro en bourse réussie + se gaver d'€€ au passage mais ça ils ne vont pas le crier sur les toits et de toute façon c'est le principe d'une privatisation. C'est le jeu si j'ose dire !

Ça n'enlève en rien les principaux risques de cette intro qui pour moi sont : 1. l'état actionnaire sur le long terme 2. une intro sur un marché au plus haut.

Le débat sur les termes concernant le monopole font sens mais je ne vois pas les choses évoluées dans l'immédiat.

Ce n'est que mon ressenti.
 
Haut