BforBank

Investir 80k euros à long terme

Guimauve

Membre
Bonjour,
Je suis étudiante et je viens de recevoir un héritage, dont je ne sais pas quoi faire. Mon capital actuel s’élève à un peu plus de 80k euros, répartis en attendant de faire mieux sur LA, LJ, LDDS et compte sur livret.
Actuellement à la banque postale, mon conseiller me propose d’ouvrir une assurance vie Cashmire2, pas du tout avantageuse d’apres ce que j’ai pu lire. De plus, je ne suis pas satisfaite de ma banque de façon générale et souhaite en changer pour une banque en ligne, type Fortuneo ou Boursorama.
Je me suis beaucoup renseignée sur les differents types d’investissements possibles, mais je suis un peu perdue.
Je termine mes études dans deux ans, et je n’ai pas vraiment besoin de cet argent dans l’immédiat, je souhaiterai m’orienter vers un investissement à long terme (au moins 10 ans), afin de faire fructifier mon capital. Ça ne me gène pas de prendre un peu de risques.
Je pensais investir mon argent de la facon suivante :
AV Fortuneo en gestion sous mandat (profil équilibré) : 30k euros
PEA Fortuneo gestion sous mandat (profil dynamique) : 30k euros
Livret A : 20k euros
Livret jeune : 1,5k euros
Pensez-vous qu’une telle répartition soit raisonnable / rentable ?
Que pensez-vous de la gestion sous mandat ? Dans l'absolu, j’aimerai pouvoir gérer tout cela moi-même, mais mes études sont très prenante et je n’ai pas le temps de m’occuper de ça régulièrement. Je m’y mettrai sûrement par la suite. En attendant, est-ce une bonne alternative ?
L’immobilier aurait pu m’intéresser, mais c’est un peu juste pour acheter quelque chose dans ma région.
Que me conseillez-vous de faire ? Je suis ouverte à tous les conseils !
Merci d’avance de votre aide !
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
Je suis étudiante et je viens de recevoir un héritage, dont je ne sais pas quoi faire. Mon capital actuel s’élève à un peu plus de 80k euros, répartis en attendant de faire mieux sur LA, LJ, LDDS et compte sur livret.
Actuellement à la banque postale, mon conseiller me propose d’ouvrir une assurance vie Cashmire2, pas du tout avantageuse d’après ce que j’ai pu lire.
De plus, je ne suis pas satisfaite de ma banque de façon générale et souhaite en changer pour une banque en ligne, type Fortuneo ou Boursorama.
Je constate que vous semblez déjà avoir opté pour Fortuneo, et ce me semble être un très bon choix ....

Je me suis beaucoup renseignée sur les differents types d’investissements possibles, mais je suis un peu perdue.
Je termine mes études dans deux ans, et je n’ai pas vraiment besoin de cet argent dans l’immédiat, je souhaiterai m’orienter vers un investissement à long terme (au moins 10 ans), afin de faire fructifier mon capital. Ça ne me gène pas de prendre un peu de risques.
Vous avez 2 ans à consacrer aux études, puis il vous faudra probablement rechercher une activité ....
La solution d'attente que vous développez ci-dessous va dans le bon sens même si, à mon avis, il reste à la pondérer sous l'angle des volumes ....

Je pensais investir mon argent de la facon suivante :
AV Fortuneo en gestion sous mandat (profil équilibré) : 30k euros
PEA Fortuneo gestion sous mandat (profil dynamique) : 30k euros
Livret A : 20k euros
Livret jeune : 1,5k euros
Pensez-vous qu’une telle répartition soit raisonnable / rentable ?
On va dire qu'avec l'assurance-vie, vous aurez un bateau amiral ...
Alors qu'avec le PEA, ce sera un instrument spécialisé (comme un torpilleur !!), principalement orienté vers les actions européennes ; et cela demande d'y consacrer un peu de temps, surtout lorsque l'on débute en bourse ...

Donc dans l'ensemble, et pour le moment présent :
- mettre le max sur l'assurance-vie, et sur 80 KE, y mettre progressivement jusqu'à 60 KE ....
- mettre le mini sur le livret A (y maintenant un petit matelas de secours, sans plus ...) ; autour de 5 KE
- doter le PEA au minimum, pour prendre date ; ensuite, et lorsque vous aurez du temps pour faire connaissance, le renforcer ; pour l'instant 5 ou 6 KE devraient suffire

Que pensez-vous de la gestion sous mandat ?
Dans l'absolu, j’aimerai pouvoir gérer tout cela moi-même, mais mes études sont très prenantes et je n’ai pas le temps de m’occuper de ça régulièrement.
Je m’y mettrai sûrement par la suite. En attendant, est-ce une bonne alternative ?
Bien entendu, c'est une solution d'attente qui vous permettra de faire connaissance avec les UC des contrats d'assurance-vie ....

L’immobilier aurait pu m’intéresser, mais c’est un peu juste pour acheter quelque chose dans ma région.
Que me conseillez-vous de faire ? Je suis ouverte à tous les conseils !
Merci d’avance de votre aide !
Buffeto n'est pas encore passé par là, mais il vous parlerait des SCPI, ce qui est une solution pour s'intéresser à l'immobilier, mais sous une forme papier ....
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Et moi qui vient de passer par là, je vais dire au sujet du PEA (chacun de nous a ses préférences) :
Mettez des titres comme Total, Hermès, et Air liquide, L'Oréal ou Seb (au nominatif administré pour ces 3 derniers pour avoir un dividende et des attributions gratuites d'actions augmentés de 10%) dans votre PEA...
Oubliez les pendant une quinzaine d'années, mais n'oubliez pas de réinvestir les dividendes versés.
Partir avec un objectif de 9 à 10% annuel me parait raisonnable.
Ce qui pourrait donner, pour 20K€ au départ, plus de 80K€ dans 15 ans si c'est du 10%. Et 48K€ si le rendement global tombe à 6%

Bon, je laisse la place à Buffeto et aux SCPI.
 

Guimauve

Membre
Merci beaucoup de vos réponses, j’y vois plus clair.
Donc, Pour résumer :
- Environ 60k sur l’assurance vie, avec des UC, que je laisse gérer dans un premier temps par la banque, je reprendrai ça en main dans deux ans.
- Plus ou moins 10k sur le PEA, avec des titres comme ceux que vous m’avez cités. Et je les garde du coup en gestion libre, et je n’y touche pas pendant une quinzaine d’années.
- et le reste sur le LA en cas de besoin.
Si je comprends bien, vous me préconisez plutôt de faire la gestion libre pour le PEA. Mais je n’y connais vraiment pas grand chose... j’ai un peu de temps pour m’y pencher en ce moment, car je suis en vacances mais ça ne va pas durer. Vous pensez que ça suffit ? Je ne veux pas faire n’importe quoi non plus par manque de connaissances. Et une fois la machine lancée, avec cette méthode, je n’ai plus grand chose à faire, c’est bien ça, à part réinvestir les dividendes tous les ans ?
Et pour la banque à choisir, c’est bien de tout mettre chez Fortuneo, ou alors est-ce que ça peut être intéressant de mettre le PEA quelque part et l’AV ailleurs ?
Je ne connais pas bien le fonctionnement des SCPI, je vais me renseigner en attendant d’avoir une réponse de Buffeto. Mais je croyais que l’immobilier n’était pas une solution très avantageuse en ce moment ?
Merci encore,
Bonne journée.
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
en attendant d’avoir une réponse de Buffeto. Mais je croyais que l’immobilier n’était pas une solution très avantageuse en ce moment ?
on m'a appelé ? :cool:

bon alors je vais y aller de mon point de vue ....lorsqu'on a de grosses liquidités , et pas de besoin immédiat la meilleure solution est d'acheter des parts de SCPI démembrées . tu achètes de la nue propriété de SCPi sur 5 ou 8ans et à la fin du démembrement tu retrouve la pleine propriété avec une belle PV ( puisque les parts en NP permettent une décote de 25à 35% suivant la durée du démembrement ) et ensuite des revenus complémentaires réguliers sympathiques .

l'immobilier n'est pas très avantageux pour qui est déjà fortement imposé mais étant étudiante je ne pense pas que ce soit ton cas ….
 

dodo1

Contributeur régulier
on m'a appelé ? :cool:

bon alors je vais y aller de mon point de vue ....lorsqu'on a de grosses liquidités , et pas de besoin immédiat la meilleure solution est d'acheter des parts de SCPI démembrées .
Justement on t'attendait:p
Si je comprend bien tu suggères d'acheter les parts SCPI avec les liquidités ?
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Justement on t'attendait:p
Si je comprend bien tu suggères d'acheter les parts SCPI avec les liquidités ?

dans ce cas là , oui.
pour plusieurs raisons . d'abord la rentabilité actuelle est meilleure que n'importe quel fond euro .ensuite tu n'as pas d'augmentation de l'IR pendant la période de démembrement et enfin pour la PV que tu peux obtenir à la sortie ...bien entendu je conseille plus volontiers de continue rà percevoir les revenus plutôt que de vendre les parts dans une optique de très long terme
 
Dernière modification:

moietmoi

Top contributeur
Je suis étudiante
Je termine mes études dans deux ans
je souhaiterai m’orienter vers un investissement à long terme (au moins 10 ans),
Statistiquement certains choix de vie ( immobilier, mariage ou équivalent engageant) se font antre 5 à 7 ans après la fin de études, donc je ne ferais pas de placement Bloquant la totalité de la somme sur une très longue durée;

Penses- tu , par ton travail futur avoir des revenus satisfaisants? dans ce cas je mettrais 50 000 en AV( non bloquée) et 30 000 en SCPI en nue propriété sur 10 ou 15 ans;

Si tu penses qu 'un complément de revenus serait le bienvenue dès le début de ton travail (voire maintenant)les 30 000 en scpi en achat en pleine propriété;
 

Guimauve

Membre
Ça m'a l'air très intéressant cette histoire de SCPI.
Si je comprends bien, ça ressemble à du viager ? Y a-t-il un risque de tout perdre ? Est-ce que je peux me retrouver avec mes parts de SCPI à la fin de la période de démembrement, et ne pas réussir à les revendre ?
Et qui peut me proposer ce genre de service ? Il faut voir ça avec les banque ? Des sociétés spécialisées ? Est-ce qu'il y a des arnaques ?
En gros, si je prends SCPI en nue propriété, je fais une belle PV dans 10 ans, mais en attendant, ça ne me rapporte rien (donc on voit plus à long terme). Si j'achète en pleine propriété, j'ai des revenus tout de suite, mais pas de PV plus tard. C'est bien ça ?

l'immobilier n'est pas très avantageux pour qui est déjà fortement imposé mais étant étudiante je ne pense pas que ce soit ton cas ….
Et pour quand je travaillerai ?

Penses- tu , par ton travail futur avoir des revenus satisfaisants? dans ce cas je mettrais 50 000 en AV( non bloquée) et 30 000 en SCPI en nue propriété sur 10 ou 15 ans;
Je suis dans un domaine où il n'y a pas de chômage, et où les revenus ne sont pas trop mauvais (on commence à 30k net en général), ça augmente par la suite. Par contre, c'est du libéral (mais je n'ai pas vraiment besoin d'investissement pour commencer mon activité, peut-être quelques centaines d'euros au maximum).
Et ce ne serait pas bien d'ouvrir un PEA, avec peu d'argent dessus, juste pour prendre date ? Comme ça, si je veux par la suite investir dessus de façon plus importante, je serai plus vite défiscalisée ... Je me trompe ?

C'est bien compliquée !
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Ça m'a l'air très intéressant cette histoire de SCPI.
bien sur ca l'est . je ne poste pas des réponses qui ne le seraient pas :ange:

Si je comprends bien, ça ressemble à du viager ?
oui mais la fin est moins tragique ….

Y a-t-il un risque de tout perdre ? Est-ce que je peux me retrouver avec mes parts de SCPI à la fin de la période de démembrement, et ne pas réussir à les revendre ?
rien ne se fait sans risque mais là ….les risques sont très limités .

Et qui peut me proposer ce genre de service ?
un CGPI ou alors en direct sur le net

Il faut voir ça avec les banque ?
oui tu peux mais un CGPI sera mieux à meme de te conseiller , tu auras plus de choix . la banque , elle , va te conseiller les produits maison qui ne sont pas forcément les meilleurs ( mais pas obligatoirement les pires non plus )

En gros, si je prends SCPI en nue propriété, je fais une belle PV dans 10 ans, mais en attendant, ça ne me rapporte rien (donc on voit plus à long terme). Si j'achète en pleine propriété, j'ai des revenus tout de suite, mais pas de PV plus tard. C'est bien ça ?
exact



Et pour quand je travaillerai ?
tout dépendra de ta fiscalité à ce moment là ; mais comme celle ci est changeante en fonction de la majorité politique en charge des affaires , il est difficile de prévoir au delà de 2/3 ans


Je suis dans un domaine où il n'y a pas de chômage, et où les revenus ne sont pas trop mauvais (on commence à 30k net en général), ça augmente par la suite. Par contre, c'est du libéral (mais je n'ai pas vraiment besoin d'investissement pour commencer mon activité, peut-être quelques centaines d'euros au maximum).
certes mais comme tout bon libéral tu vas avoir à payer d'énormes charges sociales ( retraite et Urssaf ) sans compter les impôts sur le droit au travail ( CFE) et éventuellement la TVA suivant le secteur d'activité ….donc les 30K€ sont ils le CA ( chiffre d'affaire ) ou le BNC ( bénéfice ) car ca change tout ….

on peut faire un beau CA mais n'avoir qu'un petit BNC si on a bcp de charges.

Et ce ne serait pas bien d'ouvrir un PEA, avec peu d'argent dessus, juste pour prendre date ?
bonne idée

Comme ça, si je veux par la suite investir dessus de façon plus importante, je serai plus vite défiscalisée ... Je me trompe ?
oui tu te trompes un peu car le PEA ne te permettra pas de défiscaliser mais d'avoir des gains non fiscalisés ou très peu , ce qui est un peu différent

C'est bien compliquée !
puisque tu vas etre un libéral tu dois savoir que tu auras 2 métier . le 1er ton cœur de métier et le second celui de gestionnaire de ta propre entreprise . il est donc important de se former pour maitriser tous les paramètres ( notamment fiscaux ) mais …….tu as encore du temps devant toi .;)
 
Haut