Il y a 10 ans, la crise des subprimes.

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Disons que le hasard fait fort bien les choses !...
à vrai dire ce n'était pas tout à fait au hasard .....:ange:

je n'avais pas toutes les citations en tête mais le style correspondait bien aux textes que nous avions étudié lorsque j'étais au lycée ( ce qui remonte à plus de 40ans quand même :cool: )
 

totoka

Contributeur
Fort Fort intéressant,


Qui à un avis sur Monsieur Philippe Béchade ? je suis tombé sur ces actualités quotidiennes, il semble qu'il soit en vacances ce mois ci, je trouvais ses analyses aussi intéressante avec un autre œil, expérience et professionnalisme ?
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Oui, je le connais (pas personnellement) pour écouter ses interventions sur BFM et lire ses chroniques sur Investing.
Il est plutôt contrariant... Il rédige une lettre d'infos qui s'appelle "la lettre pitbull"... C'est tout dire.
Dans un sens, j'aime bien ses chroniques parce qu'elles ne sont pas langue de bois, ce qui va à l'encontre des propos d'une platitude stérile souvent entendus à longueur de journée sur les ondes financières.
Mais d'un autre côté, et avec du recul, j'ai l'impression qu'il affectionne le côté provocateur de son discours, mais que techniquement, ça ne nous éclaire pas plus que la prose venant des autres analystes financiers habituellement entendus.
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Subprimes, comment l'Islande a évité la faillite.... tout en contribuant à celle d'Enrico Macias!

En 2008, l'Islande est potentiellement en faillite. Les banques islandaises continuent leurs activités de prêts risqués alors que la crise des subprimes fait rage depuis 1 an et que la majorité des banques mondiales sont exsangues.
Des banques qui pèsent lourd dans un si petit pays. Le premier ministre islandais révèle alors que les dettes des banques représentaient douze fois le PNB de l'Islande.

Alors que dans le reste de l'Europe, les Etats volent au secours des banques et font payer les dettes aux contribuables, l'Islande a laissé ses banques faire faillite en se contentant de sauvegarder les comptes des citoyens islandais. Les étrangers qui avaient placé leur argent dans les banques du pays ont alors tout perdu. Cette méthode, à laquelle l'Islande ajoutera un contrôle des changes et une dévaluation de la monnaie, aura pour effet de faire sortir le pays de la crise plus rapidement que tous les autres.
En 2015, l'Islande a été le 1er pays à dépasser le PIB le plus élevé qu’il avait atteint avant la crise des subprimes de 2007.

....Et en même temps....
La banque Landsbanki Luxembourg, filiale de la banque islandaise Landsbanki, fait des offres de prêts alors que les banques françaises refusent de prêter.
Des offres extrêmement intéressantes basées sur un montage simple : La banque prête beaucoup plus que la somme nécessaire. La différence étant déposée sur des placements dont les intérêts sont censés couvrir ceux du prêt total. Une opération attirante quand les banques traditionnelles refusent tout prêt. Seul inconvénient, le bien pour lequel est demandé le prêt est gagé auprès de la filiale de la banque islandaise.

Des centaines de Français vont y souscrire, dont Enrico Macias.
À l'époque, il a besoin de plusieurs centaines de milliers d’euros pour effectuer des travaux dans sa villa de Saint-Tropez.
En juillet 2007, Landsbanki Luxembourg lui prêtera 35 millions d'euros, dont plus de 26 qu'il ne touchera pas mais qui iront alimenter le fonds d'épargne censé compenser les intérêts du montage financier.

.....Jusque-là, tout allait bien.. La suite, on la connait....
La crise éclate véritablement à la fin de l'été 2008 : le gouvernement islandais décide alors de laisser tomber en faillite les trois principales banques, dont Landsbanki, le 7 octobre, pour ensuite les nationaliser.
Les filiales, dont la Landsbanki Luxembourg, sont mises en liquidation.

.... Tout s'effondre.....
Les clients ayant souscrit des prêts auprès de la Landsbanki Luxembourg se voient réclamer un remboursement intégral des sommes prêtées, alors qu'ils n'ont touché qu'une partie des fonds. S'ils refusent, ils sont assignés en justice, et menacés d'une saisie des biens hypothéqués.
Les plaintes s'accumulent et le scandale Landsbanki Luxembourg éclate.

...... 9 ans plus tard, peut-être l'épilogue...
Demain, 28 août 2017, à 13h30, Enrico Macias sera certainement à Paris à l'écoute du tribunal correctionnel qui rendra sa décision dans cette affaire Landsbanki Luxembourg.
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Epilogue : 10 ans plus tard, la crise des subprimes continue de faire des victimes!

Enrico Macias perd son procès contre la banque islandaise Landsbanki.

"La justice a prononcé lundi 29 août une relaxe générale en faveur de Landsbanki Luxembourg, filiale d’une banque islandaise, et de ses dirigeants, qui étaient accusés d’avoir escroqué des centaines d’épargnants français, dont le chanteur. Ce dernier a quitté le tribunal sans un mot, visiblement abattu.
« Il ne résulte pas du dossier que les emprunteurs ont été victimes de manœuvres frauduleuses » en hypothéquant leurs biens auprès de Landsbanki Luxembourg, selon le tribunal correctionnel de Paris."

(publié par Le Monde aujourd'hui)
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
20 septembre 2017 : épilogue de la crise des subprimes, ou mise en place du scénario pour une nouvelle crise?

La FED vient de décider d'infléchir sa politique vis-à-vis du crédit en commençant à réduire son bilan dès le mois prochain.
A noter que la BCE suit, en moyenne, la politique de la FED avec 1 an de retard.

2008 :
Pour réduire les conséquences de la crise des subprimes aux USA, la Réserve fédérale américaine a commencé par baisser son taux directeur. Il passera de 5,25 à 0 entre fin 2007 et fin 2008.
Cette baisse des taux ne suffira pas à contrer les effets de la crise. Dès début 2009, la FED va acquérir pour des centaines de milliards USD de dettes, notamment en créances hypothécaires (subprimes), ainsi que 100 milliards USD de dettes des 2 établissements de refinancement hypothécaire que sont Fannie Mae et Freddie Mac.

QE_2007_2014.gif

En à peine 1 an, la FED va acquérir pour 3500 milliards USD de dettes. Le bilan final en 2014 s'élèvera à 4200 milliards USD.
Le but aura été d'augmenter la liquidité sur les marchés de l'emprunt et de peser sur les taux pour les faire baisser et soutenir la reprise après la récession causée par cette crise des subprimes.

C'est donc une décision historique que vient de prendre la FED ce mercredi 20 septembre 2017 en décidant d'inverser la tendance qui prévalait depuis 2008.

SP_500_09_2017.gif

Le SP 500 était à 687 pts, au plus bas, début mars 2009, juste avant la 1ère annonce faite par la FED qu'elle allait stimuler l'économie en rachetant les montagnes de dettes accumulées notamment en subprimes. Il atteint les 2500 pts en septembre 2017.
264% de hausse ininterrompue en un peu plus de 8 ans.
Taux nuls et liquidités abondantes ont stimulé l'économie et expliquent cette hausse.

Question subsidiaire :
Maintenant que le mouvement inverse est amorcé.... Que feront les marchés?
Les économistes estiment que chaque tranche de 1 000 milliards USD d’actifs achetés par la FED aurait permis de réduire en moyenne les taux à 10 ans de 40 points de base (0.4%).
3 500 milliards USD d’actifs achetés pourraient alors avoir pesé sur le 10 ans américain à hauteur de 1,4%.
Il est actuellement à 2,25%
Le chemin inverse devrait logiquement faire remonter les taux.
Or, actions et hausse des taux ne font généralement pas bon ménage.
 

paal

Top contributeur
20 septembre 2017 : épilogue de la crise des subprimes, ou mise en place du scénario pour une nouvelle crise ?

.......


Question subsidiaire :
Maintenant que le mouvement inverse est amorcé.... Que feront les marchés?
Les économistes estiment que chaque tranche de 1 000 milliards USD d’actifs achetés par la FED aurait permis de réduire en moyenne les taux à 10 ans de 40 points de base (0.4%).
3 500 milliards USD d’actifs achetés pourraient alors avoir pesé sur le 10 ans américain à hauteur de 1,4%.
Il est actuellement à 2,25%
Le chemin inverse devrait logiquement faire remonter les taux.

Or, actions et hausse des taux ne font généralement pas bon ménage.
A votre avis, qu'est-il en train de faire cet indice SP500

Cela c'est avec 2 ans de recul

https://www.abcbourse.com/graphes/temp/fzh4gzoo.up3.png

Le même avec 10 ans, c'est moins perceptible, mais visible tout de même !!

https://www.abcbourse.com/graphes/temp/010dahp4.qwl.png
 

Assuroy

Nouveau membre
Marc Fiorentino a donné une analyse récemment sur BFM business dans laquelle il indiquait le retour des subprimes.
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Chassez le diable par la porte, il revient par la fenêtre!
J'ai aussi écouté son analyse.
"Non Qualified Mortgages" serait le terme maintenant employé parce que "subprimes" est encore trop négativement perçu.
 
Haut