hurk mais...prévisible

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
Dans une interview à l’Argus de l’Assurance, le vice-président de l’ACPR appelle les assureurs vie à renoncer au fonds en euros. Et ce, au profit de supports plus risqués, et donc plus rémunérateurs pour eux.

Le support garanti de l’assurance vie, très recherché par les épargnants français, est-il amené à disparaître ? Oui, à en croire le vice-président de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Dans une interview accordée ce mardi 10 septembre à l’Argus de l’Assurance, Bernard Delas estime que les assureurs vie devront “renoncer aux produits en euros offrant à la fois la protection du capital et une liquidité permanente”.

En cause, la baisse continue du taux de rendement des obligations, principale classe d’actifs composant les fonds en euros classiques de l’assurance vie. Du coup, ce support garanti ne rapporte plus beaucoup d’argent, ni à l’épargnant, ni à l’assureur. Et ce contexte est parti pour durer.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
certes mais ça risque de déstabiliser un bon paquet d'épargnants
Remarque très juste, mais empreinte d'un doux euphémisme quand on sait que les dépôts à vue sont le 1er poste de placement (si on peut dire) en France.
Du coup, il va exploser.... Et les banques vont voir rouge et voudront taxer l'argent qui reste sur les comptes bancaires.
 

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
d'autant que nombre d'AV sont détenues par des gens âgés voire très âgés ….

ce n'est pas à 80ans que tu commences à prendre des risques…...
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Commencer : peut-être pas.... Continuer : sans doute.
C'est sûr que celui qui a une forte aversion au risque, ne se risquera pas à prendre le moindre risque, quitte à y laisser quelques plumes.
Il y a 2 ou 3 ans, les supposés spécialistes du sujet voyaient les fonds euros remonter en rendement au plus tard en 2019, donc dès cette année.
Sans être fin stratège, en suivant simplement l'actu économique générale, il était facile de comprendre qu'il n'en serait rien.

Tu es gentil en ménageant les lecteurs avec les parties d'article que tu as rapportées ici.... En oubliant la dernière phrase de l'article en question... Sans doute de peur d'être à l'origine de quelques syncopes... pour ne pas dire plus?
Allez, il faut aller au bout des choses, voici la phrase qui manque :
"Et ce contexte est parti pour durer. “Les taux vont sans doute rester bas pendant encore 5, 10, voire 15 ans”, estime Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money."
 

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
"Et ce contexte est parti pour durer. “Les taux vont sans doute rester bas pendant encore 5, 10, voire 15 ans”, estime Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money."
ce qui m'a retenu de mettre la phrase c'est le verbe "estimer " .... les prévisions se sont souvent révélées fausses...donc inutile d'alarmer avec des prévisions hasardeuses .

pour le reste , j'ai un contrat MACSF qui se sécurise automatiquement annuellement , plus tu t'approches de la retraite et plus il se sécurise en fond euro ....j'avais trouvé que c'était une bonne idée à l'époque ...
 

paal

Top contributeur
........
pour le reste , j'ai un contrat MACSF qui se sécurise automatiquement annuellement , plus tu t'approches de la retraite et plus il se sécurise en fond euro ....j'avais trouvé que c'était une bonne idée à l'époque ...
Mais c'est toujours une bonne idée ; ensuite, tout est dans la courbe de progression de la sécurisation envisagée ..... (cela peut être une droite, mais aussi une fonction exponentielle ....)
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
pour le reste , j'ai un contrat MACSF qui se sécurise automatiquement annuellement , plus tu t'approches de la retraite et plus il se sécurise en fond euro ....j'avais trouvé que c'était une bonne idée à l'époque ...
Moi, je suis à l'inverse de ce que pense Paal.
Mon Perco proposait aussi cette possibilité en optant pour une gestion profilée. Choix jamais retenu : Je me suis toujours demandé pourquoi il faudrait choisir un mode d'épargne en fonction de l'âge, au risque d'être à contre-courant des marchés.
Il y a 20 ans, ou même 10 ans, effectivement, le choix était bon. Aujourd’hui... cette gestion profilée me ferait investir entièrement en monétaire et obligataire et j'y serais perdant.
 

paal

Top contributeur
Moi, je suis à l'inverse de ce que pense Paal.
Mon Perco proposait aussi cette possibilité en optant pour une gestion profilée. Choix jamais retenu : Je me suis toujours demandé pourquoi il faudrait choisir un mode d'épargne en fonction de l'âge, au risque d'être à contre-courant des marchés.
Il y a 20 ans, ou même 10 ans, effectivement, le choix était bon. Aujourd’hui... cette gestion profilée me ferait investir entièrement en monétaire et obligataire et j'y serais perdant.
Mais qui donc vous parle de gestion profilée ??

Il est tout à fait loisible, en fonction de son état de santé (surtout mental ....), de programmer une sécurisation douce, qu l'on va pouvoir moduler un fil du temps ; mais ce n'est pas pour cela que l'on va retenir une formule similaire à ce qui est prévu par certains PERP, en matière de sécurisation ....

D'ailleurs, je n'ai pas souscrit de PERP, et pourtant je me suis assez lourdement apesanti sur SON avantage (fiscal à l'entrée) et SES inconvénients .... (à la sortie ...)
 
Haut