Hedge: mais comment font-ils ?!?

Charly26230

Contributeur régulier
incroyable ! sujet très interessant, merci pour le partage bien que je ne suis pas abonné aux échos :)
Merci de ta curiosité pour ce sujet effectivement passionnant. Cela a piqué ma curiosité, et j’apprecie de voir que je ne suis pas seul.

J’ai été abonné pendant 10 ans aux Échos, j’ai stoppé car + le temps de lire.

Je reçois des newsletters quotidiennes / hebdo dont je sélectionne qq articles au gré de ma curiosité du jour: chacun a ainsi droit à 5 articles / mois, tandis que d’autres articles sont gratos: c’est un bon compromis.

C’est LE journal Français quotidien de référence de l'économie et des Finances.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour à tous,
je parcours ma news des Echos du jour et tombe sur cet article du "hedge" Medallion fund, à la croissance incroyable. Je n'ai pas vu de discussion sur ce sujet. Peut être @poam5356 et aussi d'autres pourront apporter leurs avis éclairé.
Bonjour Charly,
Pas d'avis sur le sujet... C'est un autre monde, et il faut de solides arguments (avec beaucoup de 0) pour y entrer.
Par contre, pour qui ça intéresse, voici un peu de doc sur les hedge funds :
Monter son propre hedge fund : la réputation avant tout !

Monter son hedge fund dans l’après Lehman

La nouvelle typologie de l’industrie des hedge funds après la crise de 2008

Quel est le positionnement des hedge funds vis-à-vis du Brexit et des actifs britanniques ?

Couverture des portefeuilles de hedge funds en période de crise : l’apport des overlay systématiques
 

Charly26230

Contributeur régulier
Bonjour Charly,
Pas d'avis sur le sujet... C'est un autre monde, et il faut de solides arguments (avec beaucoup de 0) pour y entrer.
Par contre, pour qui ça intéresse, voici un peu de doc sur les hedge funds :
Hello Poam,

merci pour les liens: intéressants.

Je doute de l'influence du Brexit sur l'implantation et l'activité des "hedges". Tout ça passe au dessus des pays de toute façon. Et nos ennemis héréditaires Britanniques resteront tjs pragmatiques, quand il s'agit de business.

J'ai bien compris qu'avec les "hedges" on est dans la stratosphère, qui plus est B to B.
Nous la plèbe, devons regarder vers des horizons + classiques, et sans doute moins ésotériques aussi.

Bon we
 
Bref, c’est pas pour nous quoi, dommage !
Pour être plus précis, typiquement les hedge fund qui sont ouverts à la souscription exigent typiquement des "tickets minimum" conséquents, rarement inférieur à EUR 1M. Cela se comprend car il ne faut pas oublier que si ceux qui ont livrés les performances les plus époustouflantes sont bien connues, on parle beaucoup moins des centaines de hedge funds qui ont fermés, faute de performance (car cela coûte quand même très cher - 2% par an plus 20% de la performance) ou pire, qui ont perdu une part conséquente du capital investi.

En outre, ces fonds sont très souvent peu liquides, c'est-à-dire qu'elles imposent des délais parfois très long (jusqu'à un an) entre le moment où vous signifiez votre désir de vendre vos parts et récupérer votre argent, et le moment où ils sont obligés de vous livrer le solde de cette vente. En effet, afin de livrer leurs performances, ces fonds sont souvent investis dans les actifs peu liquides, et la vente de vos parts les oblige alors de trouver preneurs pour les actifs du fonds représentant vos parts, ce qui peut alors prendre du temps.

Donc oui, c'est compliqué pour un simple épargnant d'accéder aux hedge funds, mais au-delà de l'accès aux fonds, il faut être conscients des risques qui accompagnent cette classe d'actifs.
 

Charly26230

Contributeur régulier
Donc oui, c'est compliqué pour un simple épargnant d'accéder aux hedge funds, mais au-delà de l'accès aux fonds, il faut être conscients des risques qui accompagnent cette classe d'actifs.
Nous sommes bien d'accords.
Hedge fund signifie fonds spéculatifs, ça ne m'avait pas échappé. Et pour avoir des couples rendements-risques aussi importants, je me doute bien qu'il aut avoir le cœur bien accroché et là encore regarder un peu le temps long.

Ce qui m'interpellait le + en créant cette file, c'est leur façon de faire pour arriver à de tels résultats.
Medallion est spectaculaire et est peut-être l'arbre qui cache la forêt: d'autres se sont cassés la gueule avec fracas effectivement et/ou ont perdu de leur superbe depuis Lehman.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Ce qui m'interpellait le + en créant cette file, c'est leur façon de faire pour arriver à de tels résultats.
Medallion est spectaculaire et est peut-être l'arbre qui cache la forêt: d'autres se sont cassés la gueule avec fracas effectivement et/ou ont perdu de leur superbe depuis Lehman.
Il n'y a pas de recette miracle, pas de visionnaire, pas plus que de boule de cristal.
Il y a des gens qui sont très brillants, comme Medallion, dans leur domaine et qui arrivent à anticiper le marché.

Il y a des super cerveaux, comme le Dr Michael Burry (apparemment atteint du syndrome d'Asperger) qui, dès 2005, avait calculé que les subprimes allaient exploser. Il a été le 1er à shorter (jouer à la baisse) le marché immobilier qui était alors en plein boum! En 2007 la crise éclate. Son fonds Scion Capital a gagné des centaines de millions de $ dans cette crise qu'il a su prévoir.
Le film "The Big Short" mérite vraiment d'être vu. L'ambiance au sein d'un hedge fund, comme sur le contexte du moment, y sont particulièrement bien restitués.

Il y a des super détectives, comme Carson Block, plus connu par le nom de son fonds Muddy Waters.
Muddy Waters se définit lui-même comme étant un lanceur d'alerte, qui avertit les investisseurs lorsqu'une entreprise cherche à les induire en erreur sur ses finances.
Carson Block, le fondateur du hedge fund, s'est spécialisé dans la recherche des entreprises ayant quelque-chose à cacher (c'est un "fouilleur de poubelles, aime-t-il à se décrire).
Il s'appuie sur une flopée de spécialistes des marchés, de fiscalistes et... d'anciens agents de la CIA bien rodés aux techniques de recherche d'informations de toutes sortes, et surtout celles qui sont bien cachées.
La notoriété repose sur le travail du hedge fund, et sur la fiabilité de ce travail acquise au fil de ses nombreuses victoires, dont, depuis 2010 : 4 radiations d’entreprises de la cote, 4 démissions de directeurs, et plus de six enquêtes du régulateur financier.
Le cabinet d’audit Deloitte a été poursuivi par des investisseurs après dénonciation de manquements par Muddy Waters, et confirmation faite par le gendarme de la bourse US, la SEC.
Ernst & Young a dû verser 118 millions de dollars pour stopper l’action de groupe menée par des investisseurs dans une gigantesque fraude d'un groupe forestier chinois coté au Canada. Lequel fera faillite.
Sans oublier l'affaire en cours en France sur Casino/Rallye!!
Lanceur d'alertes, mais pas philanthrope : Muddy Waters prend des positions vendeuses sur le titre visé par ses attaques. Comme ses attaques ne sont jamais faites dans le vide, de nombreux fonds prennent position aussi à la vente, provoquant une chute importante du titre... Et des bénéfices tout aussi importants pour Muddy Waters!

Hormis des cas particuliers, les hedges funds utilisent des techniques basées sur des stratégies que l'on retrouve parfois dans certains OPCVM : les fonds alternatifs long/short par exemple.
Plus d'infos ici sur les diverses stratégies d'investissement des hedge funds
 

Charly26230

Contributeur régulier
Le film "The Big Short" mérite vraiment d'être vu. L'ambiance au sein d'un hedge fund, comme sur le contexte du moment, y sont particulièrement bien restitués.
Oui j’ai vu ce film que je conseille effectivement aux afficios de la Finance: c’est 1 véritable thriller financier qui relate des faits réels, concernant les rares qui ont été clairvoyants, et le cynisme froid des managers, incapable de comprendre eux-mêmes ce qui se trame sous leur propres activités.

« The big short » il faut absolument voir ce film, qui est notamment disponible sur Netflix.

Merci Poam de la qualité et de la profondeur de tes analyses.
 
Haut