Hello Bank!

(plusieurs) Gros vent sur la Fintech en ce moment...

Nico M

Contributeur
Bonjour à tous, il semble que les banques plus traditionnelles aient décidé de passer à l’offensive médiatique contre la Fintech, pour, selon elle, "remettre l'église au centre du village". En voilà un extrait.

Ça a commencé avec les fermetures de compte, qui chez les néobanques vous tombent dessus sans préavis voire même sans raison... En fait il y a une !!. Comme toutes les banques, les néobanques ont des robots financiers qui scrutent toutes les transactions et sortent des alertes qu'il faut analyser. Plus la néobanque grossi plus le nombre d'alerte augmente et plus il faut du monde pour analyser ces alertes. La quasi totalité des néobanques, pour limiter les coûts, prennent pour argent comptant ses alertes et bloquent le compte le temps d’analyser les raisons de ses alertes quand le client se manifeste ... Et donc OUI, chez les néobanques ont peu assez facilement se retrouver avec un compte bloqué sans raison... et pour quelques semaines...

Ça se poursuit avec leur carte, présentée comme ultra moderne, c'est en fait de vulgaire carte à contrôle de solde et séquestre comme ça existe depuis fort longtemps et qui sont réservées aux clients "insouciants" ou aux clients "en difficulté" des banques traditionnelles. C'est donc pour la grande majorité des clients une carte "punitive". Voilà comme le marketing des startups recycle un vieux produit en "super nouveauté".

Bon la Fintech a bousculé pas mal de chose, mais là aussi sans déranger le milieu très attaché à ses codes et à sa rentabilité...

La suppression des frais sur les paiements et retrait en devises, par exemple, les néobanques ont juste montré aux banquiers traditionnels tout l'intêret qu'ils avaient à supprimer ses frais qu'ils retrouvent au "centuple" via les commissions sur les achats à l'étranger qui se font en beaucoup plus grand nombre... Un problème générationnel que la fintech a mis en avant, et que les banques traditionnelles ont toutes ou vont toutes adopter...
 

After8

Membre
Les banques traditionnelles réagissent et se réalignent : appli mobiles modernes, CB sans frais à l'étranger etc ....

Les fintech se situent déjà à l'étape suivante comme le paiement sans contact via son smartphone ou via sa montre connectée.

Le hic est que ces usages sont encore marginaux.
Cela ne me surprendrait pas que des délestages soient effectués afin d'améliorer la rentabilité du portefeuille clients.

Sur un aspect, j'attendais des fintech d'autres types de placements, pour l'instant c'est un peu l’arlésienne
 

Goupil26

Membre
Pas besoin de fintech pour payer avec son smartphone la plupart des banques physiques ont une application pour faire cela, j'ai cette fonctionnalité avec la Caisse d'épargne et avant avec le Crédit Agricole...
 
Haut