Glissement de terrain et arrêté de péril sur investissement locatif

Kliney

Nouveau membre
Bonjour tout le monde,

Je vous viens sur ce forum car je cherche des avis et des retours d'expérience sur un cas de sinistre dans un investissement locatif.

Depuis quelques mois un bien dans lequel l'exploitation se passait très bien n'est plus exploitable car l'immeuble a fait l'objet d'un arrêté de péril suite à un glissement de terrain. Le terrain appartient à la copropriété. L'occupation de chaque logement est interdite désormais.

En contactant mon assurance personnelle, elle a ouvert dans son dossier un sinistre et attend l'état de catastropje naturelle qui est en cours d'étude par la préfecture. La copropriété n'a plus de syndic depuis plusieurs mois pour des raisons judiciaires (devait être mise sous tutelle mais l'avocat en charge du dossier n'a rien fait pendant tout ce temps malgré les relances).

J'ai contacté la banque qui a bloqué un premier plélèvement mais me dit qu'elle ne peut pas faire plus puisque nous avions déjà demandé un différé lors de l'acquisition du bien pour avoir de la trésorerie.

J'ai plusieurs questions :
1. Savez-vous s'il existe des recours auprès de la banque ou un organisme supérieur pour interrompre les prélèvements (compte tenu de l'arrêté de péril)
2. Savez-vous si l'assurance multirisque habitation prévoit une couverture partielle/totale du crédit en raison du manque à gagner ?
3. Savez-vous si je peux utiliser un quelconque recours auprès d'un assureur pour atténuer ces prélèvements ?
4. Êtes-vous au courant d'un quelconque organisme ou entité qui serait en mesure de nous aider à bloquer les prélèvements le temps de pouvoir régler cette situation ?

Je vous remercie par avance pour vos retours!!

Kliney
 

cedricmr

Contributeur régulier
Bonjour,
C'est un immeuble construit ou en cours de construction ? Neuf (moins de 10 ans) ou ancien ?
Vous avez donc un emprunt pour un appartement ?
Il y avait un locataire ?
Vous avez un contrat d'assurance ? Qui doit garantir un certain nombre de sinistres ? Éventuellement la perte locative ?
La copropriété continuait elle à assurer l'immeuble de son côté ?
 

Kliney

Nouveau membre
Bonjour,
L'immeuble est construit depuis les années 1970. C'est un immeuble ancien. En effet j'ai un emprunt pour un appartement.
Il y'avait un locataire dans l'appartement.
J'ai un contrat d'assurance oui. Multirisque Habitatios.
Plus de syndic de copropriété. Suite à de dysfonctionnement du syndic (escroquerie pendant un certain temps) nous devions être mis sous tutelle, le dossier était entre les mains d'un avocat et ça n'a jamais été fait... il dormait entre ses mains...
 
Haut