Girardin agricole en financement participatif, vos avis ?

Bonjour tout le monde !

J'avais repéré il y a plus d'un an une offre de défiscalisation de ce type dont le principe me plaisait bien (favoriser le développement d'exploitations agricoles par ces gérants) en plus de la carotte fiscale promise du même type que le Girardin industriel "classique".
Je n'ai pas franchi le pas pour l'instant mais ça me taraude...

J'ai cherché sur la toile à nouveau ce week-end, et il se trouve que j'ai trouvé un article sur Cbanque qui en parle par l'intermédiaire de la plateforme de crowdfunding qui la "distribue" de façon exclusive à ce que je comprends.

L'article Cbanque met en garde sur les risques de l'opération, notamment le risque de redressement par le Fisc si l'entreprise ne respecte pas ses engagements.

Donc dans cet investissement, en plus du risque de défaillance de l'entreprise (présent dans tout Girardin), s'ajoute le risque par rapport aux plateformes de crowdfunding (dans lequel je n'ai pas non plus d'expérience d'investissement, mais j'ai suivi que quelques unes d'entre elles avaient baisser le rideau…)

Vous en pensez quoi ?

PS : Pour que ce soit plus clair, je peux mettre le lien de l'article Cbanque, mais j'ai peur d'enfreindre les règles du forum vis à vis de la publicité que ça peut faire, donc j'attends le GO d'un membre du "staff" du forum avant de la faire.

Mulotier157
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
PS : Pour que ce soit plus clair, je peux mettre le lien de l'article Cbanque, mais j'ai peur d'enfreindre les règles du forum vis à vis de la publicité que ça peut faire, donc j'attends le GO d'un membre du "staff" du forum avant de la faire.
sur le forum de cbanque il n'y a aucun problème a poster des articles de cbanque ....:cool:
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
j'avais déjà étudié cette défisc mais le risque me semble un peu trop élevé .

je préfère attendre de voir comment se passent les 1eres années et ce que peuvent me proposer mes habituels conseillers spécialisés avant d'y investir éventuellement.
 
Dernière modification par un modérateur:

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
Bonjour tout le monde !

J'avais repéré il y a plus d'un an une offre de défiscalisation de ce type dont le principe me plaisait bien (favoriser le développement d'exploitations agricoles par ces gérants) en plus de la carotte fiscale promise du même type que le Girardin industriel "classique".
Je n'ai pas franchi le pas pour l'instant mais ça me taraude...

J'ai cherché sur la toile à nouveau ce week-end, et il se trouve que j'ai trouvé un article sur Cbanque qui en parle par l'intermédiaire de la plateforme de crowdfunding qui la "distribue" de façon exclusive à ce que je comprends.

L'article Cbanque met en garde sur les risques de l'opération, notamment le risque de redressement par le Fisc si l'entreprise ne respecte pas ses engagements.

Donc dans cet investissement, en plus du risque de défaillance de l'entreprise (présent dans tout Girardin), s'ajoute le risque par rapport aux plateformes de crowdfunding (dans lequel je n'ai pas non plus d'expérience d'investissement, mais j'ai suivi que quelques unes d'entre elles avaient baisser le rideau…)

Vous en pensez quoi ?

PS : Pour que ce soit plus clair, je peux mettre le lien de l'article Cbanque, mais j'ai peur d'enfreindre les règles du forum vis à vis de la publicité que ça peut faire, donc j'attends le GO d'un membre du "staff" du forum avant de la faire.

Mulotier157
Bonjour,

En réponse à votre interrogation, la plateforme domcomagricole.fr dédiée au dispositif fiscal Girardin Agricole, est pilotée par un conseil en investissement participatif agréé par l'AMF qui a notamment pour mission d'effectuer un contrôle de 2nd niveau sur les projets agricoles proposés à la souscription. C'est la seule plateforme de ce type à ce jour.

En comparaison avec des opérations Girardin dites industrielles, les projets Girardin Agricole bénéficient donc d'un contrôle renforcé en plus d'avoir été validés formellement par l'administration fiscale tant pour leur structuration en SAS que pour les investissements agricoles privilégiés. Il n'y a pas plus de risque lié à la souscription via une plateforme agréée AMF, bien au contraire, la souscription est 100% en ligne dans des projets clairement identifiés et vérifiables.

Ensuite, comme précisé ci-dessus, cette plateforme est validée par l'AMF et donc les mentions habituelles d'information du public sont obligatoires dont notamment la mention informant du risque de reprise de l'avantage fiscal dans le cas où l'opérateur ne respecte pas la loi.

Il est certain que les opérateurs proposant du Girardin ne s'embarrassaient pas de ces mentions pas très commerciales qui sont pourtant obligatoires, mais la réglementation évolue et les anciennes pratiques vont nécessairement évoluer.

Ce risque est le même pour toutes opérations Girardin, quel que soit l'opérateur, aucune garantie de bonne fin fiscale n'existe car aucun assureur n'accepterait de la donner. Les opérateurs qui affirment garantir la bonne fin fiscale de leurs opérations usent donc d'un argument marketing illicite, il est très facile de le démontrer.

Pour éviter tout risque de reprise de l'avantage fiscal, l'essentiel est de s'assurer que l'opérateur en avantages fiscaux en charge de l'administration des projets maîtrise son sujet sans conflits d'intérêts, dispose de l'expérience et des moyens nécessaires, et que l'information transmise soit sincère et conforme aux intérêts des investisseurs fiscaux intéressés.

Enfin, le Girardin Agricole a été conçu et développé depuis 2011 dans un cadre juridico-financier, sans financement bancaire, protecteur des intérêts des investisseurs. Il mérite la comparaison avec le Girardin industriel qui est dans les faits bien plus risqué pur l'investisseur fiscal.

En espérant avoir été complet, et à disposition pour en discuter car nous connaissons parfaitement le sujet, étant en charge de l'assistance technique et fiscale de cette plateforme.
Cordialement
Dom Com Agricole
 

Yzard

Contributeur
Dom Com agricole .. c est la plate forme.. les entrepreteurs ..

Qui je suppose cheche à se faire de la Pub et cherche à discréditer l offre inter-invest qui propose une assurance en cas de remise en cause du montage par le fisc ..
ce qui peut arriver ..


....
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
Oui la plateforme Dom Com Agricole est bien pilotée par la société Les Entreprêteurs avec l'agrément de l'AMF, c'est la 1ère et seule plateforme a distribuer les projets éligibles au dispositif Girardin dans le respect strict de la réglementation et sous le contrôle des autorités de marché. C'est bien pour cette raison que je signe mes posts du nom de la plateforme pour la plus grande transparence sur l'information transmise, nous n'avons rien à cacher, bien au contraire.

La société Inter Invest aurait donc "une assurance en cas de remise en cause du montage par le fisc"... vous êtes sûr ou c'est ce qu'il vous a été raconté ? Inter Invest a toutes les assurances requises par la législation comme tous les autres opérateurs (RCP et assurances exploitants). Vous devez confondre avec le fonds de 10M€ constitué par Inter Invest pour couvrir les aléas fiscaux éventuels liés à leurs opérations et que certains présentent comme une assurance de bonne fin fiscale...

Sauf qu'en faisant souscrire leurs clients à plus de 100 M€ de réduction d'impôt par an, le risque de redressement courant jusqu'à 8 ans après la souscription, ce fonds de 10 M€ est largement insuffisant pour garantir une bonne fin fiscale, c'est donc au mieux un argument marketing qui en cas de sinistre n'aura qu'un effet très limité. Le risque de redressement est donc réel, même pour Inter Invest, et le cadre juridico-financier privilégié est essentiel pour encadrer les risques. A ce titre, on constate les pratiques de certains opérateurs qui proposent à leurs clients des véhicules à souscrire en SNC, le financement des immobilisations par du crédit bancaire, des investissements qui peuvent être du matériel sujet à destruction ou au vol ou encore des zones d'investissements soumis à des risques climatiques... Quelques exemples à prendre en compte avant de sélectionner un opérateur pour justement encadrer au maximum les risques et éviter les déconvenues.

En conclusion, aucun opérateur ne dispose d'une assurance garantissant la bonne fin fiscale d'un avantage fiscal, quel qu'il soit... et Inter Invest en fait partie. A bon entendeur...
 

baboune

Modérateur
Staff cBanque
En résumé: le risque existe et ne peut être occulté.
l'argument d'une "assurance" à été maintes fois utilisé par le passé dans d'autres opérations.
lorsque les sinistres arrivent la mise en oeuvre c'est la plupart du temps révélée impossible ou très limitée.
donc chacun doit prendre ses responsabilités et conscience du niveau de risque.

Cdt
 

Dom891

Représentant Dom Com Agricole
On est parfaitement d'accord, le risque existe, il ne peut en effet être occulté car aucune assurance ne peut le couvrir totalement.

L'opérateur outre-mer peut aussi le limiter fortement en associant les exploitants ultramarins aidés dans un rapport gagnant gagnant privilégiant un environnement juridico-financier centré justement sur une politique d'encadrement optimal des risques :
  • juridiques par une structuration protectrice des intérêts des investisseurs,
  • financiers en évitant le recours au crédit bancaire en impliquant les exploitants aidés dans le cofinancement des projets,
  • investissement en les limitant à des actifs pérennes non sujets au vol et/ou à la destruction,
  • opérationnels en se concentrant sur une communauté d'exploitants et en les accompagnant sur la durée.
Ce sont les principes fondateurs du dispositif Girardin Agricole créé et développé depuis 2011 en Guyane pour répondre, point par point, aux difficultés potentielles du Girardin Industriel.

Enfin, il est intéressant de noter que les améliorations foncières temporaires (pistes et canaux agricoles), qui sont les investissements privilégiés par le Girardin Agricole, ont bénéficié d'une position formelle de l'administration fiscale en 2016 confirmant leur éligibilité au dispositif fiscal mais surtout leur utilité à la filière agricole aidée.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Vous défendez le produit que vous vendez. C'est normal.
Cependant, votre discours ressemble drôlement à celui d'Inter-Invest et d'Ecofip : le risque oui, mais des garanties ; le rapport gagnant-gagnant ; l'implantation locale...
Et de façon péremptoire, vous dites que les arguments des autres sont de arguments "marketing" ; et pas les vôtres ?
cette plateforme est validée par l'AMF
comme toutes les autres
aucune garantie de bonne fin fiscale n'existe car aucun assureur n'accepterait de la donner. Les opérateurs qui affirment garantir la bonne fin fiscale de leurs opérations usent donc d'un argument marketing illicite, il est très facile de le démontrer.
Propos non étayés. Démontrez-le alors !
Enfin, le Girardin Agricole a été conçu et développé depuis 2011 dans un cadre juridico-financier, sans financement bancaire, protecteur des intérêts des investisseurs. Il mérite la comparaison avec le Girardin industriel qui est dans les faits bien plus risqué pur l'investisseur fiscal.
Non étayé non plus ; devrais-je dire "argument marketing" ?
En quoi ce cadre protège-t-il mieux les investisseurs ?
ce fonds de 10 M€ est largement insuffisant
Insuffisant si tous les projets capotent en même temps, ce qui est quand même très peu probable.
 
Haut