Generali met les pieds dans le plat (ou dans le fonds euros)!

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Lu au hasard de news boursières ce matin, le président de Generali vient de déclarer :
"Le modèle de la sécurité absolue, de la liquidité permanente, de la garantie totale et à tout instant du capital, qui est finalement une réplication du modèle du Livret A, est à bout de souffle. Le monde du fonds euros roi est terminé."

Et de rajouter au sujet du rendement du fonds euros :
"Les points de repère ont radicalement changé. Nous ne voulons pas donner l’illusion qu’il serait encore possible de servir un rendement à 1,50 % pour un contrat en fonds euros alors que le taux sans risque est négatif."

A mon avis, ça va grincer des dents du côté épargnants dès le début 2020 quand les taux seront annoncés... Chez Generali, ça semble certain. Et les autres? Ils suivront sans doute (ou peut-être), selon l'ampleur des remous prévisibles.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Il a techniquement raison : puisqu'il y a de l'ordre de 80-90% d'obligations dans un fonds euros classique, et que lesdites obligations sont désormais (pour la partie obli d'états en tout cas) en territoire négatif depuis plusieurs années et sur des échéances de plus en plus longues, le rendement baisse inexorablement. Sauf à mettre autre chose à la place, ce que font les fonds euros "boostés", mais ce n'est plus alors totalement sans risque.

Il n'a pas forcément commercialement raison : quand on m'a annoncé en début d'année 2019 que le fonds euros classique d'une AV ne me servait que 1,70% en 2018 (parce que encours pas énorme et détention insuffisante d'UC de mémoire) j'ai repris mes billes et je suis allé voir ailleurs.

edit : un autre article sur les taux négatifs.
 

Yoco38

Membre
Me suis fait la même réflexion en lisant cette news. Mais de toute façon, c'est inéluctable tant qu'on maintiendra des taux de banque centrale si bas.
Après tout est dans la communication. Même les fonds boostés à capital garanti vont souffrir.
Cela va dépendre du choix de l'assureur du niveau de ponction dans les réserves..
 

jmi12

Contributeur régulier
Tout à fait d'accord. GENERALI ne devrait pas oublier qu'il n'est pas seul sur le marché de l'AV et que ses concurrents sont certainement prêts à accueillir les clients maltraités qui n'hésiteront pas à migrer, si besoin.
 

2PassaG

Contributeur régulier
Tout à fait d'accord. GENERALI ne devrait pas oublier qu'il n'est pas seul sur le marché de l'AV et que ses concurrents sont certainement prêts à accueillir les clients maltraités qui n'hésiteront pas à migrer, si besoin.
Oui... et non.
Si les concurrents voient un flux massif de capitaux arriver, ils seront tenus à acheter en masse des obligations... fournissant le rendement actuel. Ca aura comme effet de réduire encore plus leurs rendements, les mettant également en difficulté.

La situation actuelle est très problématique car désormais plus on gère d'argent, moins on en gagne.
Il y a fort à parier que les fond euros vont être de plus en plus difficile à souscrire, d'ailleurs Generali a déjà indiqué qu'ils vont conditionner le niveau de rendement aux autres produits détenus.
 

hargneux

Top contributeur
Tout à fait d'accord. GENERALI ne devrait pas oublier qu'il n'est pas seul sur le marché de l'AV et que ses concurrents sont certainement prêts à accueillir les clients maltraités qui n'hésiteront pas à migrer, si besoin.

Pas si sur, dans les assurances et les banques il y en a toujours un qui part devant pour tester le marché et essuyer les plâtres et les autres suivent.... Si Generali pratique cette politique les autres embrayeront, reste aux épargnants de voir vers quoi se tourner. Une chose est sure, c'est que tout le monde, à commencer par nos dirigeants, veulent réorienter l'épargne vers les entreprises via divers supports.
 

Blister

Contributeur
Parler de fonds euros d’assurance-vie qui réplique le modèle du livret A en étant immédiatement disponible n’est exact que pour les contrats sans frais sur versement.
Ne pas oublier que la grande majorité des contrats (en nombre et en flux) prévoit des frais sur versement qu’il faut amortir (ce qui est encore + long quand les rendements baissent).
 

SUN

Contributeur régulier
Lu au hasard de news boursières ce matin, le président de Generali vient de déclarer :
"Le modèle de la sécurité absolue, de la liquidité permanente, de la garantie totale et à tout instant du capital, qui est finalement une réplication du modèle du Livret A, est à bout de souffle. Le monde du fonds euros roi est terminé."

Et de rajouter au sujet du rendement du fonds euros :
"Les points de repère ont radicalement changé. Nous ne voulons pas donner l’illusion qu’il serait encore possible de servir un rendement à 1,50 % pour un contrat en fonds euros alors que le taux sans risque est négatif."

A mon avis, ça va grincer des dents du côté épargnants dès le début 2020 quand les taux seront annoncés... Chez Generali, ça semble certain. Et les autres? Ils suivront sans doute (ou peut-être), selon l'ampleur des remous prévisibles.
Il a aussi dit qu’il réfléchissait à instaurer des frais d’entrée sur les fonds euros.
 

Atys

Contributeur régulier
Pour moi le travail d'un assureur est de fournir un produit sans risque de perte en capital et à effet de cliquet pour 90% des gens qui ne voudront pas passer du temps à gérer leur patrimoine et supporter des baisses de -30% les mauvaises années. J'espère que spirica et survenir vont développer leurs fonds investis non seulement en obligations mais aussi en immobilier et actions. Asac fapes semblait vouloir aller dans cette direction dans leur dernière lettre annuelle
 
Haut