Fonctionnement réel BX4 et ses copains

totoka

Contributeur
perso je m'en traine une de ligne BX4 depuis un petit moment, et ce n'est clairement pas dans mon intérêt... plus le temps passe et plus sa valeur résiduelle baisse, (ce qui est normal)

Néanmoins, Je constate qu'il y a moins d'échanges depuis quelques semaines, comme si vraiment personne ne vient shorter alors qu'on est sur des sommets historique....
 

paal

Top contributeur
perso je m'en traine une de ligne BX4 depuis un petit moment, et ce n'est clairement pas dans mon intérêt... plus le temps passe et plus sa valeur résiduelle baisse, (ce qui est normal)
Perso, je prends les BX4 comme une forme de prime d'assurance, et lorsque la prime devient de moins en moins chère, je la stocke mais modérément, en attendant une prochaine utilisation, à savoir une sérieuse consolidation ….

Néanmoins, Je constate qu'il y a moins d'échanges depuis quelques semaines, comme si vraiment personne ne venait shorter alors qu'on est sur des sommets historiques....
Oui, cela s'observe lorsque les marchés font du yoyo ......
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Le brexit est "dans les cours" non ?
Lu ce soir, cette note publiée par Reuters :

"Brexit: Les banques se préparent en cas de tempête financière dès le 21 octobre
par Huw Jones et Sinead Cruise

LONDRES (Reuters) - Si la date clé du Brexit reste fixée au 31 octobre, de fortes turbulences pourraient agiter les marchés financiers dès le 21, date à laquelle une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord négocié risque de devenir définitivement inévitable, expliquent plusieurs banquiers.

Selon cinq sources du secteur, des plans d'urgence sont déjà prêts afin de faire face à un mouvement de panique affectant les actions, les obligations et les devises dès le lundi 21 octobre. Et des traders se préparent à manger et dormir sur leur lieu de travail pour assurer une permanence 24 heures sur 24 à partir de cette date.

Les hauts dirigeants d'au moins deux grandes banques devraient se réunir dans des "salles de contrôle" dédiées au Brexit pour superviser les opérations financières et assurer la liaison avec les autorités de supervision.

Pour l'instant, les marchés ne montrent aucun signe particulier de panique, estimant à moins de 50% la probabilité d'un "no deal". La livre sterling évolue dans ses limites de fluctuation des dernières semaines et la volatilité implicite, une mesure des anticipations en matière de fluctuation des cours, reste contenue.

Une deuxième source d'une banque internationale a expliqué que des mesures étaient prêtes afin de faire face à d'éventuelles conditions de marché "cahoteuses" à partir du 21 octobre."
 
Haut