fin d'année difficile pour les prêts immobiliers

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
en cette fin d'année les freins sont activés un peu partout pour limiter le prêt immobiliers.

les objectifs annuels étant très largement dépassés, certains établissements bancaires ont mis en place des barrières au dépôt des dossiers.

En vrac et sans nommer les banques concernées

  • durée maxi limitée à 22 ans au lieu de 25
  • refus sur clients ayant un revenu inférieur à 30.000 € par an (même un célibataire) et sur certains secteurs le seuil est à 45.000 €
  • refus des clients ayant + de 65 ans sauf avec grosse épargne à transférer
  • refus dossier avec CDI de moins d'un an
et les organismes de cautionnement ne sont pas en reste:
  • refus dossier sur 25 ans avec 20.000 € d'apport et endettement 28 % et 30.000 € de travaux.............seul concession: montage sur 22 ans avec travaux limités à 20.000 € et réalisés exclusivement par entreprise.
  • et bien sur refus sytématique aux dossiers de + de 20 ans sans apport significatif (qu'est-ce qu'un apport significatif ?)
Bref je conseille à mes clients d'attendre le début d'année, période où les compteurs seront remis à zéro et où on recherchera à nouveau des emprunteurs.....

Cdt
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Merci pour l'éclairage.
Ma fille va se lancer l'année prochaine dans un achat immobilier... Je commence à suivre l'actu du secteur!!
 

Blister

Contributeur
Merci pour ce retour du terrain très concret et très instructif.
Au-delà des objectifs atteints, il y a peut être un début d'application des critiques de la Banque de France sur le relâchement opéré par les banques dans les critères d'octroi des prêts.
Le début de l'année 2020 nous le dira.
 

moietmoi

Top contributeur
les objectifs annuels étant très largement dépassés, certains établissements bancaires ont mis en place des barrières au dépôt des dossiers.
3 remarques qui montrent que les banques ne sont pas des commerçants comme les autres:
-si en cours d'année, les objectifs apparaissent comme trop faibles, quel responsable n'augmenterait pas les objectifs pourvu que le stock et la logistique de production suivent..?
-quelle entreprise baisserait son activité car les objectifs sont atteints?
-finalement, voilà un secteur qui n'a pas été ralenti par les gilets jaunes...
Je constate, autour de moi ,ce durcissement(prêts à 110% sans apport quasi infaisables depuis 1 mois..)
 
Dernière modification:
Je suis allé à la banque hier pour prendre la température. Aucun pb pour obtenir un accord de principe pour un financement locatif de valeur équivalente à la valeur de ma RP. A 110%. Je pensais avoir besoin de négocier, meme pas.
Edit : sur 20 ans.
 

Blister

Contributeur
Je suis allé à la banque hier pour prendre la température. Aucun pb pour obtenir un accord de principe pour un financement locatif de valeur équivalente à la valeur de ma RP. A 110%. Je pensais avoir besoin de négocier, meme pas.
Edit : sur 20 ans.
Chaque profil est différent (âge, situation financière/familiale/professionnelle/géographique, patrimoine, revenus, niveau d'endettement, etc).
Baboune donnait des exemples où il y a des durcissements mais il y a toujours des profils qui sont privilégiés par les banques et qui tirent donc leur épingle du jeu.
 

moietmoi

Top contributeur
mais il y a toujours des profils qui sont privilégiés par les banques et qui tirent donc leur épingle du jeu.
bien sûr mais
Aucun pb pour obtenir un accord de principe
Le conseiller a sous les yeux les comptes, peut évaluer l'intérêt, donc peut tenter de dissuader certains, mais un tel accord ne présume en rien du traitement qui sera réservé au dossier; cependant il est certain qu'une RP libre de financement est un bon point dans un dossier locatif;
 

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
En fait comme les objectifs des banques ont été largement dépassés, celle ci regardent actuellement chaque dossier en analysant l'intérêt qu'il y a à capter le client pour le futur.

Mon retraité de 65 ans avec ses 50.000 € d'épargne dont il va utiliser 40.000 € en apport pour payer une mensualité de 650 € sur 15 ans ne représente aucun intérêt pour la banque.
vu l'âge en fin de prêt nous sommes obligés de prendre une délégation d'assurance (donc 0 bénéf pour la banque)
et ce n'est pas à lui que la banque va pouvoir placer une carte premium, un nouveau PER, un PEA et des placement assurances.

donc on écarte pour laisser la place à d'autres dossiers plus rentables pour l'avenir.

Après je comprend la logique de cette démarche mais le plus dur à accepter c'est qu'ils vont peut être se mettre à p....l pour capter un couple de jeunes cadres qui les quittera dans 2 ans pour partir ailleurs en leur laissant un prêt sec et un virement mensuel.

je crois que je vais organiser une manifestation pour défendre les droits des vieux emprunteurs :ROFLMAO: :ROFLMAO:

Dernière en date: un client vient de m'appeler: sa banque ne fait plus de prêts immobiliers aux clients de + de 70 ans...... (et ce n'est pas la même que celle de mon retraité ci dessus)
 

Charly26230

Contributeur régulier
En fait comme les objectifs des banques ont été largement dépassés, celle ci regardent actuellement chaque dossier en analysant l'intérêt qu'il y a à capter le client pour le futur.
Je parle sous ton contrôle Baboune, mais j'ai aussi entendu dire que certaines bqs - notamment du côté des réseaux mutualistes - fermaient le robinet aux courtiers, pour garder les marges déjà faibles ?

et ce n'est pas à lui que la banque va pouvoir placer une carte premium, un nouveau PER, un PEA et des placement assurances.
Elles ont tort, cette génération des papy boomers sont souvent bien dotés.
Et statistiquement, ils ont quand même 10 à 15 ans d'espérance de vie, donc autant d'horizon de placement non?
 
Haut