Dossier de surendettement fin de delai

Alex Malcolm

Nouveau membre
Bonjour,

Je voudrais avoir des infos concernant un dossier de surendettement que j'avais fait il y a 2 ans. Il s'agit d'un prêt étudiant d'environ 14.000€ que je n'ai pas pu rembourser ( j'ai dû quitter cette école suite à des problèmes de santé) + et une sur-facturation de 400€ de SFR pour des numéros que je n'avais jamais appelés.

Aujourd'hui je pense que mon dossier est arrivé à sa fin puisque j'ai reçu un courrier-il y a quelques jours de BCPE Financement, apparemment anciennement natiti , qui s'occupe de mon prêt étudiant et ils m'ont demandé de noter mes revenues, je suis pour le moment qu'au RSA, je n'ai aucun autre revenu car j'ai beaucoup de difficulté à trouver du travail. J'avais appelé BCPE Financement pour avoir plus de renseignements concernant ce courrier , la personne m'a simplement expliqué que c'est pour voir où en est ma situation, et de les rappeler en septembre pour voir si elle a changé ou non.

Vendredi dernier , j'ai reçu un autre courrier beaucoup moins fun ... de EOS qui s'occupe des surendettement de SFR, une lettre que je qualifie de menace plus qu'autre chose, dans cette lettre il y avait écris , je cite << que les différentes relances faites par SFR étant restées sans effet, nous sommes mandatés pour procéder au recouvrement amiable de la créance.. Vous avez fait appel a la banque de France, il vous a été accordé un important sursis dans le but de régularisé votre situation, aujourd'hui arrivé a son terme, Contactez-nous immédiatement afin de régularisé votre dossier, sans reaction de votre part dans un délais de 8 jours, nous reprendrons des poursuites à votre encontre étant entendu que tous les frais seront à votre charges >>

Enfin bref...une belle menace toute fraîche, ce qui en soit ne m'étonne pas trop de la part d'EOS quand j'ai vue les nombreux avis des utilisateurs sur eux. Et ce qui est bizarre, c'est qu'ils me demandent de payer 220€ au lieu des 400€ de dette que j'ai avec SFR.

Du coup je ne sais plus quoi faire, cela m'empêche de dormir, c'est dur étant jeune, de se retrouver avec une dette de 14.000 + 400€ ... plus encore avoir des menaces.

J'ai lu sur internet que certaine organisation aime bien faire peur, menacé, etc mais qu'ils n'ont pas forcement le plein pouvoir, voir aucun pouvoir.

J'ai aussi lu que concernant les prêts étudiants, ils sont en général plus souple que ceux qui font des prêts pour dépenser " n'importe quoi " .

Je voudrais savoir si EOS ( SFR ) et BCPE Financement ( Prêt étudiant ) peuvent me faire une saisie sur le RSA, même si dans le fond je craint plus EOS que BCPE, ou s'ils peuvent m'envoyer un huissier et faire des saisies, ce que je crains le plus... sachant que je vis encore chez mes parents.

Je sais que certaine personne ont eu le droit à un effacement de dette, selon certaine situation et condition, faut t'il que je fasse une demande directement a la banque de France pour ?

Merci d'avance.
 

hargneux

Contributeur régulier
S'ils vous relance maintenant c'est qu'il est probable qu'il y avait un moratoire de 2 ans pour "passer le cap".

Pour ce qui concerne EOS, s'ils veulent poursuivre et saisir il leur faux un titre exécutoire, c'est donc de l'amiable, çà crie fort mais ça ne peut pas aller bien loin.

Pour les 14 000, il serait surprenant qu'ils laissent tomber facilement. Il n'y avait pas de caution sur votre prêt étudiant ?

Pour ce qui est de la saisie du RSA c'est non.
Pour un effacement des dettes, oui il faut revoir avec la Banque de France
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
Je voudrais avoir des infos concernant un dossier de surendettement que j'avais fait il y a 2 ans. Il s'agit d'un prêt étudiant d'environ 14.000€ que je n'ai pas pu rembourser (j'ai dû quitter cette école suite à des problèmes de santé) + et une sur-facturation de 400€ de SFR pour des numéros que je n'avais jamais appelés.
Là, il s'agit d'un litige commercial, qu'il aurait fallu régler bien plus tôt, et pas deux après la facturation ...

Aujourd'hui je pense que mon dossier est arrivé à sa fin puisque j'ai reçu un courrier-il y a quelques jours de BCPE Financement, apparemment anciennement natiti , qui s'occupe de mon prêt étudiant et ils m'ont demandé de noter mes revenus ...
Vous avez déposé un dossier auprès de la commission de sur-endettement, et la seule autorité qui peut vous signifier la fin de ce dossier, c'est cette commission de la Banque de France ; pour exemple, et en qualité de créancier, j'ai été informé de l'évolution d'un dossier datant de 2011 (bien plus de 2 années) d'un ancien locataire qui aura été poursuivi par une compagnie d'assurance dans le cadre d'un contrat de loyers impayés ...

Cette personne déclare de très petits revenus, alors qu'elle a encore un dossier de sur-endettement non apuré ; on m'a demandé de confirmer la dette, et je n'ai pas donné suite, ce qui fait que la dette aura été rayée de son inscription ; mais récemment, j'ai aussi appris que les autres créanciers qui auront maintenu leur dette ne toucheront RIEN en définitive, puisque l'intéressé a des charges qui dépassent de plus de 60% le montant de ses revenus ; comme il est cuisinier, je le soupçonne de travailler maintenant de façon clandestine, mais la poursuite du recouvrement m'aurait coûté plus cher que le principal restant dû ....

Par ailleurs, la compagnie d'assurances m'avait préalablement indemnisé, donc pas de problème ....

Pour ce qui concerne votre cas, et entre votre situation d'il y a deux ans, et celle présente, il est plus que probable que vos revenus auront évolué, et logiquement, ce devrait être à la commission que vous auriez à communiquer vos revenus (éventuellement avec copie à l'organisme qui vous demande cette info), mais c'est à la commission de ré-évaluer votre situation patrimoniale ....

J'avais appelé BCPE Financement pour avoir plus de renseignements concernant ce courrier , la personne m'a simplement expliqué que c'est pour voir où en est ma situation, et de les rappeler en septembre pour voir si elle a changé ou non.
Je vous passe le texte de la lettre d'EOS tentant de poursuivre le dossier SFR ...

Si je me trouvais à votre place, je communiquerais à la commission, copie de la lettre reçue de cet organisme, en précisant bien qu'à votre avis, les dettes objet de votre dossier se trouvent toujours sous leur autorité, et savoir si l'un ou l'autre des organismes dispose du droit de reprendre les poursuites, surtout en y ajoutant des frais ....

Enfin bref...une belle menace toute fraîche, ce qui en soit ne m'étonne pas trop de la part d'EOS quand j'ai vue les nombreux avis des utilisateurs sur eux.
Et ce qui est bizarre, c'est qu'ils me demandent de payer 220€ au lieu des 400€ de dette que j'ai avec SFR.

Du coup je ne sais plus quoi faire, cela m'empêche de dormir, c'est dur étant jeune, de se retrouver avec une dette de 14.000 + 400€ ... plus encore avoir des menaces.
Prenez donc contact avec la commission, et obtenez des infos pour savoir qui a le droit de faire quoi, et dans quelle mesure ....

Ensuite, on va dire qu'il ne faut tout de même pas pousser le bouchon trop loin, car vous avez souscrit un emprunt, que vous n'avez pas remboursé selon les dispositions contractuelles ; et c'est donc dur pour toute personne qui va se trouver dans un cas semblable, jeune ou pas ...

J'ai lu sur internet que certaines organisations aiment bien faire peur, voire menacer, etc mais qu'ils n'ont pas forcement le plein pouvoir, voir aucun pouvoir.
C'est la raison pour laquelle, il est important de communiquer les courriers que vous recevez, et de faire réagir la commission, dans un sens ou dans l'autre ....

Je voudrais savoir si EOS ( SFR ) et BCPE Financement (Prêt étudiant) peuvent me faire une saisie sur le RSA, même si dans le fond je crains plus EOS que BCPE, ou s'ils peuvent m'envoyer un huissier et faire des saisies, ce que je crains le plus ... sachant que je vis encore chez mes parents.
J'ai connu la grille de prélèvement sur les salaires chez l'employeur, mais si je comprends bien, vous n'avez plus le statut d'étudiant, et vous ne bénéficiez officiellement et à titre personnel que du RSA ; même s'il y avait menace de saisie sur votre compte bancaire, cela engendrerait probablement des frais, mais on ne pourrait pas vous prendre grand chose ....

Comme vous ne devez avoir chez vos parents que des effets personnels, ces derniers peuvent indiquer qu'à titre personnel, vous n'avez rien de saisissable ....

Mais il va toutefois songer à régulariser votre situation de façon beaucoup plus active ....
 
Dernière modification:

Alex Malcolm

Nouveau membre
Bonjour Hargeux,

Merci d'avoir répondu, si j'ai bien un caution, mais la personne qui à accepter n'est pas mieux aujourd'hui niveau budget, et je n'ai pas envie de l'embarquer dedans.

Ce prêt j'en avais vraiment besoin pour cette école, ce pendant, je n'aurai jamais cru que mes problèmes de santé aller prendre le dessus au point de me forcer à abandonner mes études, sachant que j'avais un projet bien construit pour le remboursé à l'avenir, celle-ci est malheureusement tombé à l'eau ..


Bonjour paal,

Merci d'avoir répondu,

Concernant ma situation après avoir quitté cette école, elle n'a pas beaucoup évolué, j'ai tenté de prendre plusieurs chemins pour essayer de me ( dis vulgairement) " sortir de la merde " . ça n'a pas abouti à grand-chose, j'ai fait des petits métiers de 1/2 jour en manutentionnaire, et j'ai dû faire quelques jours de remplacement pour un autre métier, je n'ai jamais eu un vrai contrat et encore aujourd'hui je me bat pour trouver du travail.

J'ai différents projets mais qui la plupart demande un permis que je viens à peine de commencer donc...

Sur un autre forum on ma demandé de " redéposé " , j'imagine un autre dossier de surendettement mais je doute que cela va être accepter. Ce n'est clairement pas avec un RSA que je vais remboursé tout cela... ce qui me fait le plus peur, c'est d'avoir un huissier sur le dos...
 
Dernière modification:

totoka

Contributeur
Bonjour Hargeux,

Merci d'avoir répondu, si j'ai bien un caution, mais la personne qui à accepter n'est pas mieux aujourd'hui niveau budget, et je n'ai pas envie de l'embarquer dedans.

Ce prêt j'en avais vraiment besoin pour cette école, ce pendant, je n'aurai jamais cru que mes problèmes de santé aller prendre le dessus au point de me forcer à abandonner mes études, sachant que j'avais un projet bien construit pour le remboursé à l'avenir, celle-ci est malheureusement tombé à l'eau ..


Bonjour paal,

Merci d'avoir répondu,

Concernant ma situation après avoir quitté cette école, elle n'a pas beaucoup évolué, j'ai tenté de prendre plusieurs chemins pour essayer de me ( dis vulgairement) " sortir de la merde " . ça n'a pas abouti à grand-chose, j'ai fait des petits métiers de 1/2 jour en manutentionnaire, et j'ai dû faire quelques jours de remplacement pour un autre métier, je n'ai jamais eu un vrai contrat et encore aujourd'hui je me bat pour trouver du travail.

J'ai différents projets mais qui la plupart demande un permis que je viens à peine de commencer donc...

Sur un autre forum on ma demandé de " redéposé " , j'imagine un autre dossier de surendettement mais je doute que cela va être accepter. Ce n'est clairement pas avec un RSA que je vais remboursé tout cela... ce qui me fait le plus peur, c'est d'avoir un huissier sur le dos...
Avez-vous fait une demande auprès de l'assurance emprunteur du prêt étudiant ? (s'il a été assuré biensur) ils doivent pouvoir prendre en charge les mensualités du prêt logiquement,

Si oui, qu'ont t'il invoqué pour un refus de prise en charge ?

Cordialement,
 

Alex Malcolm

Nouveau membre
Bonjour Totoka,

J'avais accepté de prendre une assurance avec mon prêt que je payer environ 6€ par mois.

J'avais appelé ma banque 2/3 mois avant le début du premier payement mensuel, lui expliquer que je risquerai d'avoir des difficultés à payer car je n'avais toujours pas trouvé d'emploi, et s'il y avait des solutions sachant que j'avais souscrit à une assurance, c'est incroyable d'entendre cela mais celle que j'avais au téléphone ma directement menacé de m'envoyer un huissier si dès le premier mois le payement n'était pas effectué, limite en me faisant la morale en disant que j’étais responsable et que je dois assumer mon prêt, la conversation était tendue et c'était très mal finie ... C'est à ce moment là que j'ai décidé de faire un dossier a la banque de France car visiblement je n'avais plus le choix, histoire de rétablir ma situation au bout de 2 ans, mais aujourd'hui elle a très peu évolué, je ne sais pas où sa en est côter assurance.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Cette assurance n'était-elle pas une assurance décès-invalidité ?

Dans l'affirmative elle ne pouvait - éventuellement - intervenir que du fait de votre problème de santé s'il en résulte une invalidité couverte par votre contrat.

Le cas échéant à renouveler votre demande en ce sens.

Cdt
 
" et je n'ai pas envie de l'embarquer dedans. "
ça, ce n'est pas à vous à décider !!!

Comme on vous l'a déjà dit, c'est à la commission de surendettement de vous indiquer la situation. D'ailleurs, elle était mentionnée déjà ! Reprenez le dossier : soit il s'agissait d'un moratoire (une pause), et là, il vous faut redéposer un dossier, soit un effacement total (ou partiel) de vos dettes.

Vous n'avez pas à répondre aux créanciers qui vous relancent.
 

baboune

Modérateur
Staff cBanque
Bonjour,

le meilleur conseil est en effet de reprendre contact avec la Banque de France.
vous pouvez tenter de demander un effacement de dette (procédure de rétablissement personnel sans liquidation judiciaire)
la banque de France pourra vous aider en ce sens.
vous serez avec un fichage banque de France pensant 5 ans qui vous interdira de contracter un prêt mais vous êtes déjà fiché banque de France pour le prêt étudiant.
j'ai l'exemple d'un jeune homme ayant réalisé cette procédure pour 25000 € de prêts divers et qui depuis à trouvé un travail, c'est marié et viens d'acheter une maison.
cette procédure, outre le fait de l'avoir sauvé financièrement, lui a ouvert les yeux pour la question de gestion de son budget.

Cdt
 

ddx1

Membre
J'ai siégé en commission de surendettement comme represéntant des consommateurs.
Seule la Banque de France a autorité ne vous inquiétez pas. Laisser les tiers réclamer ils n'ont aucun droit pour le moment.
Normalement à la fin du moratoire de 2 ans la Banque de France doit vous demander ou en est votre situation et vous devrez fournir des documents et suivant votre situation vous avez toutes les chances de passer en faillite personnelle: les dettes serons effacées. Au pire étant au RSA les créanciers ne pourront rien vous prendre car lil est établi une cotité par la Banque de France pour le minimum restant à vivre qui est insaisisable.
Le problème réside pour la personne qui est votre caution. Il est des plus étrange que les créanciers ne l'aient assigner pour payer vos dettes.
S'il est dans votre situation il a tout intérêt à passer en surendettement
 
Haut