Des idées de défiscalisation

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Toutes les opé de défisc ne sont pas des entourloupes et des puits sans fond.
en effet ...ma propre expérience : j'ai commencé à défiscaliser en 1999 d'abord simplement puis de manière de plus en plus importante sur de nombreux supports ( de robien , GI , FCPI , LMNP , GFF , SCPI de déficit foncier , SCPI Malraux ) depuis 2008 et je n'ai fait que de bonnes affaires . ( je ne parle pas de ma 1ere exp en GFV qui est trop récente pour être jugée )

éspèrons que ca dure car ces défiscs m'ont quand même permis d'augmenter mon patrimoine et mes revenus pérennes à moindre cout .;)
 

Charly26230

Contributeur régulier
de robien , GI , FCPI , LMNP , GFF , SCPI de déficit foncier , SCPI Malraux ) depuis 2008 et je n'ai fait que de bonnes affaires . ( je ne parle pas de ma 1ere exp en GFV qui est trop récente pour être jugée )
Quelle boulimie ! Tu as presque toute la panoplie🤑
 

Tomas466

Contributeur régulier
sinon si tu as l'âme écolo il y a les GFF
Pas forcément l'âme écolo mais la déconnexion des marchés financiers et la gestion d'actifs tangibles pourraient me séduire. Après recherches il y a pas mal de limites :

- des gestionnaires qui se gavent de frais, des valeurs de parts en chute libre, de la décote importante à la revente... comme pour tout produit de défisc il y a des loulous qui vendent n'importe quoi à n'importe qui
- quelques gestionnaires apparaissent très sérieux, cependant le rendement est faible, de l'ordre de 1 à 2% par an (la valeur de la part peut augmenter au fil des années, ce qui compense, mais évidemment rien de garanti), le prix du bois varie, le produit est peu liquide et la revente des parts n'est pas garantie car elle dépend directement de la demande à ce moment-là, on devient associé d'une société civile et la participation n'est donc pas limitée au montant de l'apport, il y a peu d'offres...
- et c'est limité à 18% de réduction d'IR pour un versement maximal de 5700 € pour une personne, soit une économie d'IR de 1026 € par an : pas négligeable mais pas folichon non plus

Reprise d'échanges d'un autre forum où des intervenants spécialisés donnent leur avis : (je cite de mémoire) "il n'y a pas UNE forêt, il y a DES forêts, et elles sont toutes différentes. Les métiers forestiers nécessitent un haut niveau de professionnalisation, qu'il s'agisse de l'exploitation, des expertises techniques nécessaires, des filières de vente de bois, des compléments de recettes (chasse notamment) et des nombreux aspects administratifs. Le seul qui n'y connait généralement rien, c'est l'investisseur !"

#jenesuispasunpigeon 🐦🐤🦆
 

Atys

Contributeur
A mon avis les seules defisc sûres sont Pinel (mais pas n'importe quoi), perp et notre dame de Paris.
Éventuellement le rachat de trimestres de cotisations de retraite mais à voir.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Et j'ai appris qu'une partie non négligeable des revenus d'un GFF vient de la chasse, notamment dans les forêts les plus vastes et les plus giboyeuses (ça dépend évidemment des régions, des populations d'animaux...). Dans certains cas c'est même le revenu majoritaire avant la vente de bois !

J'imagine nos bobos végans surfant à trottinette avec leurs earpods bioéthiques et investissant dans des GFF "pour faire du bien à Gaïa"... et apprenant qu'en fait leurs économies sont principalement rémunérées par la chasse :devilish:

 

moietmoi

Top contributeur
Et j'ai appris qu'une partie non négligeable des revenus d'un GFF vient de la chasse, notamment dans les forêts les plus vastes et les plus giboyeuses (ça dépend évidemment des régions, des populations d'animaux...). Dans certains cas c'est même le revenu majoritaire avant la vente de bois !
effectivement, par exemple, suite à la tempête de 1999, la prochaine coupe dans les parts de GFA que j'avais, allait se faire dans 30 ou 40 ans ; donc le principal revenu était, non pas la chasse, mais le droit de chasse, j'ai depuis revendu pour moins de 1000 euros ces parts à quelqu'un qui peut attendre.... il n'en reste pas moins que ta remarque sur les "écolos" reste vraie, drole et symptomatique de notre société où ce qui veut s'intituler "éthique" se heurte aux fondements même de notre société;
 

Tomas466

Contributeur régulier
C'est ça (avec des gifs animés en prime) ou bien je raconte ma vie dans chacun de mes posts en abusant de gras et en finissant chacun de mes phrases avec quatre petits points ....

:ange:
 
Haut