Crowdfunding immo - tendances et discussion générale

Tomas466

Contributeur régulier
Pour info : https://www.cbanque.com/immobilier/actualites/72467/maisons-pas-de-rebond-attendu-cette-annee-par-les-constructeurs

(...) Première victime du repli de la construction de logements, le marché des maisons ne va pas rebondir cette année et risque de reculer encore par la suite, a prévenu jeudi sa principale fédération, qui en tient la réduction d'aides publiques pour responsable. « Le marché est frappé de plein fouet par les mesures budgétaires prises fin 2017 », a déclaré Patrick Vandromme, président des Constructeurs et Aménageurs (LCA, fédération qui regroupe un gros millier d'entreprises et est liée à la Fédération française du bâtiment FFB) lors d'une conférence de presse de bilan annuel. Après deux années d'essor, la construction de logements s'est repliée l'an dernier en France : si les immeubles limitent ce déclin, il est particulièrement marqué pour les maisons individuelles. Selon les chiffres de LCA, qui se basent sur une étude auprès de 300 constructeurs, les ventes de maisons ont reculé de 11,3% l'an dernier dans le « secteur diffus » (qui recouvre les ventes de maisons hors programme immobilier plus large). La baisse est particulièrement marquée en Bretagne et Normandie, mais se ressent partout. « C'est quasiment une ville de 45.000 habitants qui n'a pas été construite », a commenté Patrick Vandromme. (...)
 

Charly26230

Contributeur régulier
Oui les mises en chantier diminuent selon Les Echos, et l'artificialisation des terres va tendre à progresser moins vite (Nicolas Hulot si tu nous lis ...)
=> Place aux projets de rénovation urbaine ou rurales. Vive les opé de marchands de biens ?
 

Tomas466

Contributeur régulier
Pour info : https://blog.lymo.fr/6-ans-deja-chiffres-cles-strategie-et-reflexions-sur-lavenir-de-lymo/

Contraction du nombre d’autorisations d’urbanisme délivrées : dans l’attente des élections municipales de 2020, un grand nombre de mairies refuse depuis quelques mois de délivrer de nouvelles autorisations d’urbanisme. (...)

Surchauffe des coûts travaux sur certains marchés : dans les zones où la construction a été très soutenue (Genevois Français) et/ou où les prix ont flambé (Bordeaux), les coûts travaux ont sensiblement augmenté, ce qui a pu avoir des impacts négatifs sur certains projets (l’inverse a aussi été vrai : des impacts positifs liés à des hausses de prix de vente inattendues). Nous anticipons un retour à la normale, voire une baisse globale et nationale des coûts travaux sur 2019 sous l’effet de la contraction des autorisations d’urbanisme.

Appétit constant des acquéreurs pour la mini-résidence : de nouveau la commercialisation n’a pas été un sujet sur 2018 tant les taux d’intérêt restent bas et les acquéreurs plébiscitent la mini-résidence. La demande reste forte mais les projets sont bloqués en mairie (cf. plus haut), par conséquent nous anticipons globalement une hausse des prix en 2019.

Succès des collectes en crowdfunding : les investisseurs apprécient toujours autant le rapport rendement/risque du crowdfunding immobilier. Plus de 400Mn€ ont été levés en France sur le segment depuis que Lymo a effectué sa première levée en 2013. L’équation économique n’est pour autant pas si facile à trouver pour les plateformes d’intermédiation pure, au moment où les sources de financement sont multiples pour les promoteurs. Des plateformes sont cédées (Homunity) et d’autres créent des véhicules plus sophistiqués (Anaxago).
 

Maju

Contributeur
J'aime bien le principe de Lymo mais aucun projet depuis le début de l'année, leur comm est mauvaise sur le projet qui est en attente depuis 4 mois mais bon s'ils tiennent leurs objectifs on risque d'être assommé de projets au deuxième semestre :loufoque:
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Oui, j'aime bien aussi Lymo pour le style de projets qu'ils portent. Mais cette année, aucun pour l'instant et ce projet à Thonon, qui me semble très intéressant, qui est au point mort.
C'est un peu désolant, surtout que j'ai un remboursement d'eux et que j'aimerais reporter la somme sur celui-ci. Et rien ne vient!
 

Tomas466

Contributeur régulier
Pour info : https://immobilier.lefigaro.fr/article/la-vente-de-maisons-neuves-en-pleine-degringolade-en-france_e943b9be-c4b4-11e9-b04c-11f85bf6bf41/

(...) Les statistiques publiées ce 22 août par le ministère de la Cohésion des territoires sont sans appel : la commercialisation des logements neufs est en net recul. Au cours du deuxième trimestre 2019, 33.900 logements neufs ont été vendus en France. Les réservations sont en repli de 3,3 % par rapport à la même période l’an dernier. Si cette baisse s’établit à -2,7 % dans le collectif, elle nettement plus prononcée dans l’individuel : -10,7 %. Au total, 2300 maisons neuves ont été vendues au deuxième trimestre 2017 (-10,7% sur un an). Ce ralentissement des ventes ne date pas d’hier et s’inscrit dans une tendance baissière. Comme le souligne l’étude, «les ventes réalisées au cours des quatre derniers trimestres sont inférieures de -10,4 % à celles des quatre trimestres précédents.»

Autre signe alarmant, ce trimestre, un peu moins de 2000 maisons ont été mises en vente. Cela représente une chute vertigineuse: -33,2 % par rapport au second trimestre 2018! «La tendance annuelle reste fortement orientée à la baisse, avec une contraction marquée de 22,5 % au cours des douze derniers mois (juillet 2018 à juin 2019) par rapport aux douze mois précédents.» (...)
 
Haut