Crédt foncier

ferrari bruno

Nouveau membre
bonjours à tous

dans mon cas, on ne peux pas faire mieux; après l'obtention d'un prêt immobilier à taux révisable sur la base d'un btan à 3 ans en octobre 2001 , la banque m'a passé en taux fixe par erreur suite à une demande de tableau d'amortissement juste avant la 1 Ière révision et là le parcours du combattant commence avec mon responsable de compte et c'est sa supérieure qui finira par admettre leur erreur mais le mal est fait car mon compte informatique montre un crédit à taux fixe, je fini quand même par recevoir un tableau avec la révision à un taux plus bas.
En 2004 suite à mon divorce, je m'aperçois que le notaire par lequel je suis passé pour l'achat des parcelles du terrain pour un total de 2000m2 sur lequel j'ai construit ma maison n'avait rien enregistré est pour cause toutes les parcelles n'appartenaient pas au vendeur. Plutôt que de m'en informer il m'a laissé dans l'ignorance allant même faire une deuxième vente sur des parcelles litigieuses avec le même vendeur mais cette fois ci sans aller enregistrer la vente.
Comme tous le monde le sait, mon prêt immobilier pour l'achat d'un terrain et la construction était soumis à l'obtention du permis de construire et le premier rang hypothécaire , hors le crédit foncier et son propre notaire n'ont jamais eu le premier rang hypothécaire car celui que j'ai eu en 2007 montré clairement que je n'étais pas propriétaire.

En passant mon permis de construire est illégal car le minimum requis pour construire sans le tout à l'égout est de 2000m2

Je poursuis en justice avec mon ex femme le notaire et le vendeur, j'essaye de fournir des preuves et des chiffres sur mon prêt qui ne sont pas à jour et le crédit foncier ne fait rien. A force de râler, ce n'est plus un gestionnaire de compte mais le service contentieux qui gère mon prêt.
Mon prêt est toujours en taux fixe sur leur informatique et la révision du 06/06/2008 (2ème période triennale), le taux n’a pas été revalorisé.
Méthode du service contentieux pour résoudre le problème informatique: fermer le prêt à taux fixe en disant qu'il est remboursé et m'en ouvrir un autre à taux variable sans me le dire.

Le 22 janvier 2010, je reçois en recommandé l’échéancier de la 2ème période triennale avec le nouveau taux à 5,20% rétroactif au 6 juin 2008
alors que d’après les propres documents du Crédit foncier sur la façon d'être informé du nouveau taux issu de la révision : l’emprunteur recevra un courrier, environ 15 jours avant la première échéance modifiée, indiquant le nouveau taux et les charges jusqu’à la prochaine révision.

Conclusion le crédit foncier fait ce qu'il veut, comme il veut.

Quand au protocole , J'ai fait le forcing pour en être mais mon ex femme m'a planté comme d'ailleurs sur la procédure contre le notaire suffisamment tard pour que je ne puisse pas changer d'avocat .
 
Dernière modification par un modérateur:
Haut