credit immo avec mes parents

cloclo6609

Nouveau membre
bonjour voila toute nouvelle sur ce forum ... alors desolé si je ne gère pas trop et que je suis maladroite aller c'est parti donc voila ma situation je suis fonctionnaire et mes parents sont agriculteurs ils vivent actuellement dans un mas en location mais ma mere est malade donc j'aimerai les aider a devenir proprietaire pour que leur fin de vie soit dans les meilleurs condition ... j'aimerai les aider en faisant un pret avec eux . mais j'aimerai savoir si en se mettant ensemble le montant du droit au pret pourrai etre plus elever ? merci de vos reponse et de votre aide
 

paal

Top contributeur
bonjour voila toute nouvelle sur ce forum ... alors désolé si je ne gère pas trop et que je suis maladroite aller c'est parti donc voila ma situation
Allez lancez-vous !!

Je suis fonctionnaire et mes parents sont agriculteurs ils vivent actuellement dans un mas en location mais ma mère est malade donc j'aimerai les aider à devenir propriétaire pour que leur fin de vie soit dans les meilleures conditions ...
Il me semble que tout repose sur l'âge et l'état de santé de vos parents ; en gros ce que les assureurs appellent la perspective de survie .....

J'aimerai les aider en faisant un prêt avec eux. mais j'aimerai savoir si en se mettant ensemble le montant du droit au prêt pourrait être plus élevé ? Merci de vos réponses et de votre aide
Alors ensuite, cela reste à discuter avec l'organisme financier auprès duquel vos parents comptent demander un prêt ; ensuite, reste aussi à savoir si vous disposez d'un pécule à leur prêter au titre d'un apport qui devrait mettre de l'huile dans les engrenages ....
Ou bien envisagez-vous d'emprunter en fonction de votre position de fonctionnaire, avec la perspective d'utiliser ce prêt pour soutenir vos parents ....

Autrement, il faudrait envisager un achat en indivision, notamment si le coût de la garantie assurance pour votre mère devenait exorbitante et venait à évoluer vers une exclusion ....
 

cloclo6609

Nouveau membre
deja merci de votre réponse, mes parents on 69 ans et 67 ans malheureusement je n'est pas de pécule a mettre a leur disposition mais je sait que mon père a un pel avec quelque sous dessus ... mais je pense que malheureusement les banques ne les suivront pas pour un pret immobilier connaissant leur age... mais est t'il possible de se porter garent pour ses parents?
 

paal

Top contributeur
Déjà merci de votre réponse, mes parents ont 69 ans et 67 ans malheureusement je n'ai pas de pécule à mettre à leur disposition mais je sais que mon père a un PEA avec quelque sous dessus ...
Voilà qui fixe les idées ....

Mais je pense que malheureusement les banques ne les suivront pas pour un prêt immobilier connaissant leur âge...
Il me semble qu'il faut déjà disposer de la position de l'organisme financier en mesure de leur accorder un prêt

Mais est-il possible de se porter garant pour ses parents?
Alors je ne sais pas si vous résidez à proximité de l'exploitation agricole de vos parents ....

Mais ce que je vois comme solution, c'est que vous envisagiez l'acquisition de ce mas en indivision, à raison de
- x% pour votre père (je suppose que votre mère a peu de ressources), lequel père peut aussi obtenir un prêt de courte durée au titre de l'épargne logement
- y% pour vous, vous trouvant de fait l'acquéreur plus ou moins principal ....

Ainsi, et pour la banque, il y aura les revenus du couple de vos parents, auxquels viendront s'ajouter vos propres revenus, apportant de fait une garantie que vous recherchez ...

Si cette solution vous semble jouable, on pourra développer les étapes ultérieures ....
 
Dernière modification:

baboune

Modérateur
Staff cBanque
bonjour,

il nous faudrait surtout des données chiffrées
montant de leur retraite (en répartissant entre votre père et votre mère)
montant de votre salaire annuel
prix d'acquisition du bien
des crédits en cours ?
et de votre côté: êtes vous locataire ou propriétaire ?
montant de votre loyer ou prêt immo
des autres crédits ?
des enfants à charge?
mariée ou pas ?

Cdt
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

L'âge n'est plus vraiment un critère rédhibitoire à l'obtention d'un crédit.
Compte tenu de la santé de votre mère l'assurance pourrait poser problème soit par une majoration des primes, exclusions de certaines garanties voire refus.
=> A voir avec votre banque.

En matière d'épargne-logement le seul motif de refus d'un tel crédit est un endettement trop élevé et, par exception à la règle générale, dans cette hypothèse le refus doit être motivé.

Mais, en l'état actuel des marchés il est peu probable qu'un prêt au titre du PEL soit financièrement intéressant.
D'autre part le montant possible en EL est plafonné; fonction du besoin à financer il est donc possible/probable qu'un prêt complémentaire soit nécessaire.

Il est possible que vous puissiez cautionner vos parents mais il faut se rappeler qu'une banque digne de ce nom n'accorde pas un crédit au motif qu'une bonne garantie est proposée.
Compte tenu des aléas toujours possibles sur la durée - plus ou moins longue - d'un crédit elle reste une condition nécessaire mais pas suffisante; ce sont la capacité de remboursement, taux d'endettement et reste à vivre les critères prépondérants.

Enfin une acquisition en indivision est possible mais, pour l'accord d'un crédit, il est fort probable que votre banque vous demande d'être co-emprunteurs solidaires c'est à dire tous engagés à 100% et ce quel que soit les quotes part de propriété de chacun.

NB) - S'il devait y avoir un prêt épargne-logement et un complémentaire deux financements parallèles devraient être instruits car seul le titulaire du PEL peut-être emprunteur (Possible Mr et Mme si mariage en communauté).

Cdt
 

paal

Top contributeur
Bonjour,

L'âge n'est plus vraiment un critère rédhibitoire à l'obtention d'un crédit.
Compte tenu de la santé de votre mère l'assurance pourrait poser problème soit par une majoration des primes, exclusions de certaines garanties voire refus.
=> A voir avec votre banque.

En matière d'épargne-logement le seul motif de refus d'un tel crédit est un endettement trop élevé et, par exception à la règle générale, dans cette hypothèse le refus doit être motivé.

Mais, en l'état actuel des marchés il est peu probable qu'un prêt au titre du PEL soit financièrement intéressant.
D'autre part le montant possible en EL est plafonné; fonction du besoin à financer il est donc possible/probable qu'un prêt complémentaire soit nécessaire.
Oui, c'est tout à fait ce que j'entrevoyais avec :
- l'obtention d'un crédit au titre de l'épargne, qu'il s'agira ensuite d'ajuster en terme de duré de remboursement ; l'objectif n'étant pas en priorité d'obtenir un meilleur taux mais d'obtenir un capital qui, à défaut de constituer un apport, vienne renforce le capital épargné au titre du PEL
- l'obtention d'un prêt complémentaire obtenu en fonction des revenus, avec deux options,
1. soit reposant sur les seuls revenus du couple parental d'agriculteurs
2. soit reposant à la fois sur le revenu ci-dessus, mais avec en complément le revenu de leur fille qui souhaite les aider

Et tout cela est à étudier en préalable de toute autre solution ....

Il est possible que vous puissiez cautionner vos parents mais il faut se rappeler qu'une banque digne de ce nom u n'accorde pas un crédit au seul motif qu'une bonne garantie soit proposée.
Compte tenu des aléas toujours possibles sur la durée - plus ou moins longue - d'un crédit elle reste une condition nécessaire mais pas suffisante; ce sont la capacité de remboursement, taux d'endettement et reste à vivre les critères prépondérants.
Tout à fait exact, et c'est un peu la raison pour laquelle je n'ai pas approfondi cette option ...

Enfin une acquisition en indivision est possible mais, pour l'accord d'un crédit, il est fort probable que votre banque vous demande d'être co-emprunteurs solidaires c'est à dire tous engagés à 100% et ce quel que soit les quotes-part de propriété de chacun.
Ce que j'ai compris de la situation, c'est qu'aussi bien les parents que leur fille n'ont d'épargne prélable pouvant constituer un apport, et qu'il faut alors prévoir un financement à hauteur de 100% du prix d'acquisition (frais de notaire inclus), et cela sous déduction du seule capital épargne logement venant constituer un apport limité ...

Dans ces conditions le coût de l'assurance des prêts ne me semble pas être le premier critère à optimiser ...

NB) - S'il devait y avoir un prêt épargne-logement et un complémentaire deux financements parallèles devraient être instruits car seul le titulaire du PEL peut-être emprunteur (Possible Mr et Mme si mariage en communauté).

Cdt
 
Haut