Conseils pour réorganiser mon épargne

Bonjour à toutes et à tous, je viens de m'inscrire sur le forum et espère qu'il n'y a pas de présentation spécifique à faire pour les nouveaux sinon ça signifie que je ne suis déjà plus dans les clous !

Comme visiblement de nombreux forumeurs, je cherche des conseils externes pour réorganiser mon épargne puisqu'évidemment ma banque me conseillera de tout mettre sur X ou Y comptes qui font partie de l'objectif annuel de mon conseiller.

Voici mon épargne à l'instant T (25 ans, locataire célibataire, cadre). Côté Crédit Agricole :
  • CC à 1,5K€ (jamais au-dessus par choix purement guidé par la prudence)
  • PEL ouvert en 2002 à 13K€, évidemment j'ai compris trop tard que je ne pouvais plus l'alimenter... Versements impossibles et livret fiscalisé (2.17 % net)
  • CEL à 1,5K€ avec 0,5% brut, j'imagine totalement inutile avec le PEL et encore plus avec ce taux
  • PEA à 300€ pour l'instant, ouvert il y a 4 ans pour prendre date, aucune ligne
  • Livret A à 18K€, assurément une hérésie dans mon contexte
  • AV 100% fonds euros à 1K€ ouverte il y a 4 ans, virements stoppés car commissionnés et AV ouverte uniquement pour prendre date à ce moment là
Côté Bourso, ouverts uniquement pour la prime d'entrée et initialement transférer mon PEA :
  • Compte courant + compte titre pour un total d'environ 0€
  • L'objectif était donc d'y mettre mon PEA, mais je reconsidère cela compte tenu des délais de réponse aux mails (3 semaines) et de la chiantise absolue pour les contacts écrits (pas de possibilité de répondre directement à leurs mails, formulaire de contact volontairement difficile à atteindre au travers de l'appli buguée).
+ 500 € de PEE chez une autre banque physique, et un bag négligeable de crypto-monnaie pris par curiosité et en gain malgré la purge de début 2018.

Je précise que je n'ai pas de projet d'achat immobilier pour une RP ou de la gestion locative à court terme, ce qui peut avoir une incidence sur le fait de clore mon PEL ou non avant que les taux ne remontent.

Je me renseigne beaucoup sur des sociétés comme Yomoni ou WeSave pour ouvrir une AV sous gestion sur un profil dynamique. J'ai aussi en tête l'achat de lots de garages (box) histoire d'avoir un peu de biens matériels, mais je me dis qu'un filon si partagé et répandu n'est par essence plus très profitable.

Mes interrogations aujourd'hui :
  • Dois-je conserver une AV sur un profil prudent et en prendre une seconde plus dynamique ? Si oui, quel intérêt de conserver celle que j'ai actuellement qui a 4 ans mais dont les versements sont commissionnés ? Et quel retour d'expérience de membres du forum sur Yomoni par exemple, qui a affiché évidemment de mauvaises perfs sur 2018 mais semble plus transparente que la concurrence et tout de même plus performante ?
  • Dois-je conserver mon PEL (300 € de gains nets par an) ou le clore et réinjecter ce tiers de mon capital autre part ?
  • Quid des investissements type SCPI ?
  • Où transférer mon PEA pour de la gestion libre ? Accorder ma confiance à Bourso, filer chez un Fortuneo ? Je compte le passer à 2K€, ce qui est après recherches un minimum
  • Que me conseillez-vous sur les montants de(s) AV(s) selon mon capital ?
Merci par avance !
 
Merci Buffetophile pour ta réponse très rapide !

Je compte rester locataire pendant les 2-3 prochaines années. Pas d'achat de RP avant puisqu'incertitude professionnelle, étant amené à quitter ma ville actuelle pour une autre qui pourrait aussi n'être que provisoire.

Pour étayer mon manque de volonté sur l'immobilier locatif, je crains beaucoup (trop ?) les risques de vacances, mauvais payeurs ou dégradations puisque mes quelques lectures sur le sujet et témoignages de proches m'ont vite fait comprendre que le propriétaire n'a que peu d'avantages dans le droit français face au locataire.

Concernant les SCPI, tu me conseilles donc de ne pas tout mettre sur AV ou PEA mais de diversifier, ce qui est bien ma volonté. Mon seul souci étant que ma capacité d'investissement est restreinte de par la valeur de mon capital, je ne peux donc pas diversifier à outrance. C'est là que je ne sais pas comment prioriser : 1 AV prudente + 1 AV dynamique + SCPI en cassant mon PEL ? 1 AV dynamique + SCPI en le conservant ?
Je m'interroge beaucoup sur ce PEL puisque c'est un tiers de mon capital qui est bloqué pour l'instant.
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
. Mon seul souci étant que ma capacité d'investissement est restreinte de par la valeur de mon capital,
quelle est donc ta capacité d'endettement ?

50k€ sur 15ans donnent environ 307.45€ de remboursements mensuels mais ca donne aussi 562€ de revenus fonciers par trimestres . donc un effort de 1441€ annuel.

est ce insoutenable ?
 
Effectivement je n'ai pas évoqué ce point, ma capacité d'épargne mensuelle est de 400 à 500 €

De quel investissement dans le foncier parles-tu avec ce montant, SCPI toujours ? L'intérêt serait donc lié à la PV sur revente de part à long terme ?
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
De quel investissement dans le foncier parles-tu avec ce montant, SCPI toujours ?
les SCPI sont de l'immo….

L'intérêt serait donc lié à la PV sur revente de part à long terme ?
non . la PV n'est que la cerise éventuelle sur le gâteau.

l'intérêt vient d'une part de l'utilisation du levier du crédit . tu te créées un patrimoine avec de l'argent que tu n'as pas au départ .
et d'autre part dans le fait d'avoir des revenus complémentaires pérennes lorsque le crédit sera remboursé
 
Bien sûr, mais je voulais savoir si on parlait bien toujours de SCPI. J'ai par exemple regardé un peu côté Primonial Reim (Primovie principalement).

Un effet de levier via prêt est effectivement une piste (la seule j'imagine) pour augmenter ce capital, en attendant autant le répartir comme il faut ! Que penses-tu des autres interrogations dont j'ai fait part ?
Merci en tout cas de ton aide
 

trickster

Contributeur régulier
quelle est donc ta capacité d'endettement ?

50k€ sur 15ans donnent environ 307.45€ de remboursements mensuels mais ca donne aussi 562€ de revenus fonciers par trimestres . donc un effort de 1441€ annuel.

est ce insoutenable ?
Je dois dire qu'en lisant ça, "1441€ annuel" pour un investissement sur le long très long terme. Cela me donne vachement envie. Car ça en vaut largement le coup. Après je me tâte aussi, car je suis à 30% de TMI ...
Mais je me dis que prendre des SCPI avant de partir en retraite on n'a pas vraiment le temps de profiter de notre investissement, c'est plus pour l'héritage et la transmission. Mais dans le cas où on n'a pas d'enfants ....

D'ailleurs comment cela se passe les impôts pour les SCPI avec le prélèvement à la source ? Si le rendement nous fait passer sur une tranche supérieur (N+1), on sera prélevé sur nos salaires et dividende avec un taux de tranche N et on complètera en septembre le reste à Bercy ?
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Je dois dire qu'en lisant ça, "1441€ annuel" pour un investissement sur le long très long terme. Cela me donne vachement envie. Car ça en vaut largement le coup. Après je me tâte aussi, car je suis à 30% de TMI …
pour un TMI 30 tout dépend si tuas déjà bcp d'immo locatif ou pas

Mais je me dis que prendre des SCPI avant de partir en retraite on n'a pas vraiment le temps de profiter de notre investissement,
si tu pars à 65 ans , il va te rester une éspérance de vie de grosso modo 20ans donc ca vaut la e coup .

d'autant que l'espéance de vie est une moyenne et que tu peux largement dépasser les 20ans

D'ailleurs comment cela se passe les impôts pour les SCPI avec le prélèvement à la source ? Si le rendement nous fait passer sur une tranche supérieur (N+1), on sera prélevé sur nos salaires et dividende avec un taux de tranche N et on complètera en septembre le reste à Bercy ?
les revenus fonciers sont prélevés directement sur ton compte en banque . ca se passe comme avant en 2019 ils te prélèvent sur la base de tes revenus fonciers 2017 au début de l'année puis sur la base de 2018 dès que ceux ci sont connus et la régularisation ( positive ou négative ) se fera en 2020 lorsque les revenus fonciers de 2019 seront connus.
 
Haut