Conseils AV Fortuneo/Linxea

#1
Bonjour à tous,

Déjà un grand Merci car ce site et ce forum sont une vraie mine d'or. N'ayant que des notions de base en AV, j'ai déjà beaucoup appris grâce à vous!

Alors pour résumer: j'ai 40 ans, j'ai de l'"épargne" disponible (livret A et LDD) et je souhaite mettre de l'argent de côté pour du long terme (essentiellement pour la retraite).

Depuis 12 ans, je mettais entre 40 et 62€/mois sur un contrat RCR en vue justement de ma retraite. Mais je m'aperçois que ce contrat n'est finalement pas terrible. Une récente simulation me donne une rente viagère de 100€/mois si je continue à verser le minimum imposé (montant qui augmente chaque année). Il y a des frais de versements de 5%. Bref, j'ai décidé de suspendre les versements mensuels!

En parcourant ce site, j'ai découvert les AV Suravenir Opportunités proposées par Fortuneo et Linxea.

Petite précision, je serai normalement éligible à l'option Epargne Handicap (c'est ok pour Fortuneo, j'attends la réponse de Linxea).

J'ai, grâce à vous, compris qu'on pouvait faire, dans un 1er temps, des versements pour 60% en € et 40% en UC, et arbitrer ensuite de manière à mettre ces 40% sur le fonds € rendement (c'est ça? :unsure:). Du coup, quelles UC choisir pour éviter une perte le temps que je puisse faire l'arbitrage? J'ai vu qu'il y a des notes de 1 à 7 fonction de la volatilité,...des UC. Est ce qu'il faut se limiter aux UC notées 1, ou 2/3, ça passe? :giggle:

Comme je ne compte pas placer des sommes très importantes, je suis tenter de placer une petite partie sur des UC plus "risquées", et sachant que c'est pour du long (voire très long) terme, je peux très bien me permettre de devoir attendre plusieurs années afin de ne pas subir de perte...

Mais mes connaissances en UC étant proche du néant, est ce qu'une gestion libre vous semble déconseillée? Comment savoir quelles UC choisir? Comment sait-on que c'est le moment pour revendre?

Ou vaut-il mieux opter pour une gestion sous mandat (pas sûre d'avoir confiance en lisant les commentaires sur ce forum)?

Merci d'avance à ceux qui m'éclaireront ;)

Bonne fin de journée!
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
#2
Mais mes connaissances en UC étant proche du néant, est ce qu'une gestion libre vous semble déconseillée? Comment savoir quelles UC choisir? Comment sait-on que c'est le moment pour revendre?
Ou vaut-il mieux opter pour une gestion sous mandat (pas sûre d'avoir confiance en lisant les commentaires sur ce forum)?
Suite à débat sur une autre file de discussion au sujet des mauvaises performances obtenues par un épargnant avec un profil supposé être prudent, une idée simple m'est venue concernant ces répartitions et prises de risques :
Avec seulement 2 investissements, un dans le fonds euros et un dans un fonds Monde (ETF ou UC d'OPCVM s'il est de bonne qualité), il devrait être possible de faire beaucoup mieux que les profils proposés en AV qui relèvent plus d'usines à gaz dans lesquelles l'épargnant, n'y comprenant rien, croit s'en remettre au professionnalisme du gestionnaire de son AV.
En réalité, il n'en est rien. Le gestionnaire applique une répartition type par profil et répartit l'épargne sur de nombreux supports, dont certains sont de très mauvais produits.
Avec vos 2 lignes, fonds euros et fonds monde, vous modifiez la répartition entre les 2 afin d'avoir un profil allant de prudent à dynamique.
Et ceci est gratuit, alors que la gestion profilée ne n'est pas toujours.
Par contre, gestion sous mandat, c'est autre chose : vous donnez mandat à quelqu'un pour gérer vos avoirs. En général, le coût est élevé et le mandat d'adresse à de gros contrats.
 

paal

Top contributeur
#3
Bonjour à tous,

Déjà un grand Merci car ce site et ce forum sont une vraie mine d'or. N'ayant que des notions de base en AV, j'ai déjà beaucoup appris grâce à vous !
Buffeto (un des modérateurs) vous dirait que ce site est fait pour ça !!

En parcourant ce site, j'ai découvert les AV Suravenir Opportunités proposées par Fortuneo et Linxea.

Petite précision, je serai normalement éligible à l'option Epargne Handicap (c'est ok pour Fortuneo, j'attends la réponse de Linxea).

J'ai, grâce à vous, compris qu'on pouvait faire, dans un 1er temps, des versements pour 60% en € et 40% en UC, et arbitrer ensuite de manière à mettre ces 40% sur le fonds € rendement (c'est ça? :unsure:).
C'est tout à fait ça, même si l'on y parvient après 2 ou 3 manip ....
Manip 1 - Effectuer le versement avec 40% d'UC
Manip 2 - Précéder à un arbitrage pour vendre les UC, et racheter du fonds Euros classique (Rendement)

Mais on peut encore faire davantage :
Manip 3 - Procéder à un rachat de tout ou partie du fonds Euros classique, puis
Manip 4 - reprendre le cycle à partir de la manip 1 .....

Du coup, quelles UC choisir pour éviter une perte le temps que je puisse faire l'arbitrage ? J'ai vu qu'il y a des notes de 1 à 7 fonction de la volatilité,...des UC. Est ce qu'il faut se limiter aux UC notées 1, ou 2/3, ça passe? :giggle:
Oui, il va falloir aller piocher dans l'enveloppe des UC dont le Dici est compris entre 1 et 3, et de préférence maximum 2 ....

Ensuite, j'ai pour habitude de regarder l'historique passé des valeurs liquidatives, sur 3 à 12 mois, et on peut obtenir un graphe de ces données sur une base hebdo ; et on va prendre deux exemples avec les graphes de Bourso ...

Eurose C

Eurose.png

Et un fond Obligations internationales chez Allianz

Allianz.png

Il vous reste à faire une opération pour calculer le pourcentage de variation de chacun

Comme je ne compte pas placer des sommes très importantes, je suis tenter de placer une petite partie sur des UC plus "risquées", et sachant que c'est pour du long (voire très long) terme, je peux très bien me permettre de devoir attendre plusieurs années afin de ne pas subir de perte...
Mais mes connaissances en UC étant proche du néant, est ce qu'une gestion libre vous semble déconseillée? Comment savoir quelles UC choisir?
Comment sait-on que c'est le moment pour revendre?
Là, il va falloir rentrer dans le principe d'une gestion boursière, et savoir :
- quel support (UC) choisir et surtout pourquoi on le choisit
- à quel moment y entrer dans des conditions assez favorables
- à quel moment envisager d'en sortir (au moins partiellement), afin de sécuriser quelque peu les gains tant qu'il n'auront pas disparu ...

Et pour cela , il vous faudra apprendre à lire un graphique (une dessin vaut 100 fois mieux qu'un discours fastidieux de chiffres), avec des données en chandeliers hebdomadaires (puisque dans un journée, et sur des UC, il n'y aura qu'une seule valeur, alors que sur une semaine, il y aura plusieurs ....

Ou vaut-il mieux opter pour une gestion sous mandat (pas sûre d'avoir confiance en lisant les commentaires sur ce forum) ?
La gestion sous mandant (voire sur un certain profil), c'est une solution pour deux catégories d'épargnants :
- ceux dont l'activité générale ne leur laisse aucun temps pour s'occuper de leurs placements,
- ceux qui ne veulent pas approfondir comment réussir à gérer leur épargne eux-mêmes, au-delà de la petite manip exposée ci-dessus ....

Il y a même ceux qui ne souhaitant pas approfondir, vous diront qu'ils ont bien mieux à faire ailleurs ....

Merci d'avance à ceux qui m'éclaireront ;)
Bonne fin de journée!
Je ne sais pas si la lampe LED était suffisamment forte, mais je l'espère, à tel point que j'ai dû utiliser des verres solaires :cool:
 
Dernière modification:
#4
Oui! Impeccable! C'était très clair (y)

J'ai le temps, et j'avoue qu'approfondir mes connaissances n'est pas pour me déplaire :)

Pour la manip 3, on peut donc faire un rachat pour refaire "avec cet argent" tout le processus de manière à placer un max sur le fonds en euros Opportunités? Et, niveau fiscalité, le rachat ne coûte rien? Bon, vu les petites sommes et les faibles intérêts, ça ne coûtera rien ou presque... Mais si on parlait d'une grosse somme, faire un rachat sur un contrat qui a moins de 8 ans, y a pas une histoire d'impôts ou autre? J'avoue que c'est assez flou :oops:

Bon y a plus qu'à essayer de comprendre les UC pour choisir les "moins volatiles" pour les vendre et racheter sur fonds euros classique, et sélectionner des UC plus "risquées" histoire de voir si on peut un peu augmenter la rentabilité... Et ben, j'ai du boulot! :biggrin:
 
#5
Suite à débat sur une autre file de discussion au sujet des mauvaises performances obtenues par un épargnant avec un profil supposé être prudent, une idée simple m'est venue concernant ces répartitions et prises de risques :
Avec seulement 2 investissements, un dans le fonds euros et un dans un fonds Monde (ETF ou UC d'OPCVM s'il est de bonne qualité), il devrait être possible de faire beaucoup mieux que les profils proposés en AV qui relèvent plus d'usines à gaz dans lesquelles l'épargnant, n'y comprenant rien, croit s'en remettre au professionnalisme du gestionnaire de son AV.
En réalité, il n'en est rien. Le gestionnaire applique une répartition type par profil et répartit l'épargne sur de nombreux supports, dont certains sont de très mauvais produits.
Avec vos 2 lignes, fonds euros et fonds monde, vous modifiez la répartition entre les 2 afin d'avoir un profil allant de prudent à dynamique.
Et ceci est gratuit, alors que la gestion profilée ne n'est pas toujours.
Par contre, gestion sous mandat, c'est autre chose : vous donnez mandat à quelqu'un pour gérer vos avoirs. En général, le coût est élevé et le mandat d'adresse à de gros contrats.
Merci! Je prends note de vos conseils (y)
 

paal

Top contributeur
#6
Oui! Impeccable! C'était très clair (y)
J'ai le temps, et j'avoue qu'approfondir mes connaissances n'est pas pour me déplaire :)
Voilà qui va dans la bonne direction
Pour la manip 3, on peut donc faire un rachat pour refaire "avec cet argent" tout le processus de manière à placer un max sur le fonds en euros Opportunités ?
Et, niveau fiscalité, le rachat ne coûte rien ?
On va donc considérer que vous n'aviez pas de contrat avant octobre 2017, et que toutes ces choses sont nouvelles pour vous ..., et dans ce cas la fiscalité aura été simplifiée ...

Si vous procédez à un rachat avant les 8 ans du contrat, les intérêts contenus dans ce rachat partiel seront soumis à la flat-tax, soit actuellement 30% qui se décomposent entre 17.2% de PS (CSG & Co) et 12.8% d'un prélèvement fiscal ....

Bon, vu les petites sommes et les faibles intérêts, ça ne coûtera rien ou presque...
Mais si on parlait d'une grosse somme, faire un rachat sur un contrat qui a moins de 8 ans, y a pas une histoire d'impôts ou autre ? J'avoue que c'est assez flou :oops:
Mais si au lieu de n'avoir que 3 ou 6 mois avant ce rachat, le contrat avait dépassé 8 années d'âge, ce rachat (quelle que soit son importance) serait traité de la façon suivante :

- les mêmes PS à raison de 17.2% pour l'instant (mais à quel niveau de taux seront-ils après la 8ème année en 2026 ou 2027 ?)

- mais pour la fiscalité, vous seriez exonérés de 4.600 ou 9.200 d'intérêts, et ne seriez soumis à un PFL de 7.5% sur le complément au-dessus de l'abattement (sauf si tous les versements de vos contrats dépassaient un plafond de 150 KE par contribuable (soit 300 KE pour un couple) ; dans ces derniers cas, la fiscalité sera de 12.8% sur les intérêts qui dépasseraient l'abattement ...

D'où l'intérêt :
- de ne procéder à un rachat avant les 8 ans d'âge du contrat, mais juste lorsque c'est franchement nécessaire
- de procéder ensuite, une fois les 8 années d'âge dépassées, à un rachat systématique chaque année, afin de participer à ce que j'appelle la purge des PS ; ces PS resteront dûs, mais au taux de prélèvement de l'année en cours, et ce taux à démontré qu'il pouvait monter de façon régulière ; et ce qui est pris et validé au cours de chaque année est une affaire réglée, sur laquelle il ne devrait pas y avoir de rétroactivité ...
Pour ce qui concerne la fiscalité, et en limitant le rachat au niveau des intérêts contenus à hauteur du plafond de l'abattement, il est possible de sortir sans aucune fiscalité appliquée ....

Bon y a plus qu'à essayer de comprendre les UC pour choisir les "moins volatiles" pour les vendre et racheter sur fonds euros classique, et sélectionner des UC plus "risquées" histoire de voir si on peut un peu augmenter la rentabilité... Et ben, j'ai du boulot! :biggrin:
N'y aurait-il pas un ou deux dicton(s) qui existent :
- l'un qui indique que c'est au pied du mur, que l'on apprécie le savoir-faire du maçon ? ;)
- et un autre, que c'est en forgeant, que l'on devient forgeron .... :ROFLMAO:[/QUOTE]
 
Dernière modification:
#7
:ROFLMAO::LOL::ROFLMAO:
Merci! Côté rachat et fiscalité, ça confirme ce que je pensais (y)

Par contre, faut que je trouve sur internet comment lire les graphiques parce que tel quel, j'avoue que ça me laisse...sans voix :oops: :Do_O:eek:
 

paal

Top contributeur
#8
Par contre, faut que je trouve sur internet comment lire les graphiques parce que tel quel, j'avoue que ça me laisse...sans voix :oops: :Do_O:eek:
Je suppose que vous faites référence aux deux graphiques qui sont ci-dessus, à savoir celui d'Eurose C et du fond Allianz High Yield (haut rendement en français)

J'ai donc choisi une représentation en chandeliers (que j'utilise pratiquement sur tous mes supports) lesquels indiquent chacun, comment aura évolué la Valeur Liquidative de l'UC durant une semaine ; la même représentation en cotation quotidienne ne donnerait que des petits tirets sans épaisseur, car ce serait juste la valeur liquidative du jour ....

Pour une explication sur les chandeliers japonais, voir le site ABC Bourse dans sa section pédagogique
https://www.abcbourse.com/apprendre/11_lecon6.html
 
Haut