Conseiller Gestion Patrimoine / Fiscal

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
#1
Bonjour,

Je suis perdu dans la jungle des:
- conseillers fiscaux
- conseillers financiers
- conseillers en Gestion du Patrimoine
- Conseillers - Commerciaux en Finances .... avec objectivité relative ...
et 'jai besoin d'aide pour gérer - mon patrimoine (financier, immobilier) et réduire mes impots ... je ne sais pas ou, comment et à qui m'adresser ????? pour avoir un avis objectif (qui sera biensur, surement "intéressé", mais cela fait partie du jeu).

J'ai aussi cru comprendre que l'on interessait peu les 'grands cabinets' de conseils lorsqu'on était petit épargnant ..... dois je alors me débrouiller seul?

Merci pour vos réponses / commentaires et votre aide qui je l'espére restera objective ;-)
 
#2
salut,

concernant la defiscalisation, mieux vaut s'adresser a un conseiller en patrimoine.
en effet, la defiscalisation concerne, outre les produits financiers, les biens immobiliers et mobiliers, bref tout ce que possede le client.

c'est lui qui t'orientera le mieux vers des produits defiscalisés et sera a meme de faire des simulations.

locatif, perp, tous ces produits sont dans ses competences.
 
#3
Bonjour,

personnellement, je ne ferai jamais confiance entièrement à un conseiller quelconque. Pour parvenir à tirer profit de toutes les opportunité fiscales, cela devient le parcours du combattant, il faut connaître le droit fiscal dans toutes ses subtilités, les pea, cpt, assurance-vie, loi robien gningningnin, etc..
Il faut être sûr de la rentabilité du conseiller par rapport. Si les petits patrimoines ne les intéressent pas c'est qu'ils ne sont pas rentables ! mais réciproquement, vous risquez de ne pas faire un investissement rentable avec eux ! Tout semble fait pour les mieux informés ou les plus riches, même remarque pour les petites ou grandes entreprises.

Tout faire soi-même, et rester relativement simple dans sa gestion, si vous ne possédez pas de connaissances poussées. Mais le tout est de pouvoir évaluer à tout moment la performance de votre patrimoine.
Je préconise 1/3 immo, 1/3 actions, 1/3 métaux précieux. C'est un avis de petit gestionnaire.
 
#4
Bonjour,

Je suis plutot de l'avis de Vincestuart..... : J'avoues que je remets souvent en doute la réelle "indépendance" des conseillers fiscaux/financiers/en gestion du patrimoine qui se déclarent "indépendants"........et qui, pourtant, aprés vous avoir demandé de définir (plus ou moins précisément) votre projet ...... vous proposent alors des produits qui ne répondent pas (totalement, ou partiellement) à votre demande.......

- Où se trouve le réel conseil et l'indépendance quand le produit proposé ne répond pas à mon attente ?
- Où se trouve l'indépendance quand le conseiller vous répond "j'ai pour habitude de travailler avec ce promoteur" ......

je suis un peu perdu ... mais .... je progresse pas à pas ;-)
(et, entre autre, grace à ce forum).
 
#5
Bonjour,
je souhaite vous apporter quelques éléments de réflexion supplémentaires sur l'indépendance des CGPI, et la confiance que vous pouvez leur accorder.
Tout d'abord, il faut savoir que cette profession est de plus en plus réglementée, tant en terme de niveau de diplômes et de compétence, qu'en terme d'assurances responsabilité civile professionnelle.
En ce qui concerne, leur indépendance, il faut savoir qu'ils ont la possibilité d'avoir l'offre de produits la plus diversifiée, et la plus large, tout dépend de l'organisation qu'ils ont mis en place, et les accords qu'ils ont pu passer avec les différents fournisseurs de produits.
Quoiqu'il en soit, vous n'avez pas à faire à un CGPI, quand l'offre qui vous est faite n'intègre pas tous les secteurs composant le patrimoine.Dans ce cas, vous avez à faire à des commercialisateurs de produits qu'ils soient financiers ou immobiliers, et il est clair qu'ils ne pourront vous "vendre" que ce qu'ils ont en catalogue. C'est le cas de beaucoup de structures se disant conseiller en gestion de patrimoine, alors qu'ils n'ont que des produits de défiscalisation à vous proposer. Sur ce point, je rejoints vincestuart, sur le fait qu'un patrimoine doit être diversifié en terme d'actifs, et qu'à partir du moment ou cette diversification ne vous est pas proposée, vous n'êtes pas dans de la gestion de patrimoine.
Je vous confirme donc, que la gestion de patrimoine est un réel métier, de généraliste, pour lequel nous pouvons faire un parallèle avec les professions médicales. En effet, vous pouvez tout aussi bien consulter un médecin généraliste qui va vous diriger vers un spécialiste, parce que votre problème n'est pas dans son champs de compétence, et en parallèle vous pouvez aussi avoir recours à l'automédication. Dans les 3 cas, vous ne soignez pas les mêmes symptômes, et vous retournez toujours vers le généraliste. Pour le patrimoine c'est la même chose!!
Merci d'avoir été au bout de ce message, car comme vous l'aurez compris, ce sujet me tient à coeur:=))
 

Gagarine

Contributeur régulier
#6
Bonjour,

D'accord avec abmfiance. Ilfaut faire la différence entre un commercial et un conseillé ! Lorsque vous achetez une télé chez Darty, soyez assurés que le "conseillé" va vous proposer les produits à forte marge pour eux ! Et bien en patrimoine c'est la même chose.

Cordialement.
 
#7
Merci à vous pour ce partage d'opinions.... je suis tout à fait d'accord avec "abmfinance" qui, - on le sent- , nous parle d'un sujet qui lui tient à coeur ... j'espére pouvoir rencontrer de réels profesionnels dans la suite de mon projet... tout comme ceux que vous nous décrivez.

J'ai juste un peu de mal à différencier le conseiller réel en gestion du patrimoine du "conseiller - commercial" .... et je reste trop souvent convaincu (malheureusement) que - même indépendant , le conseiller m'orientera vers un produit issu d'un partenariat avec un promoteur (par exemple). Le conseil reste intéressé (faut bien gagner sa vie!!).
Salutations,
 
#8
Je viens un peu tard dans cette discussion mais je suis dans le meme bain: j' ai un capital assez important a placer , qui va constituer ma retraite et tous les conseillers que je vois ou contacte me propose invariablement leurs produits maisons. C' estvraiment difficile de se faire une idee precise .Ca fait 2 mois que je rame...:)
 

stunt38

Contributeur régulier
#9
pour préparer sa retraite il n'y a pas 36 solutions, soit vous investissez dans l'immobilier locatif avec les risques que cela comporte soit vous optez pour une rente via une assurance-vie, après tout depend de la somme que vous comptez investir, de votre situation actuel, de vos revenus....
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.