comment déterminer une tendance haussière ou un signal d'achat ?

chrissie

Contributeur régulier
#12
SVP En fait, il faut tout m'expliquer le B et A =BA !
j'en suis à la première leçon : sur un graphique, je vois le cours ! (j'utilise le site de Boursorama).
ensuite, j'ai ajouté les moyennes mobiles MM50 et MM200
ensuite les bandes bollinger.
Et je me suis arrêtée là !
J'ai essayé de comprendre les chandeliers japonais, mais je réserve ça pour plus tard car trop dur pour l'instant.

Donc, ma première question est : comment tracer les lignes de tendances ?
Je crois avoir compris qu'on trace une ligne de résistance en passant par les 3 points les plus hauts, par exemple, sur 1 an par exemple (moyen terme ?)
et je peux tracer une ligne de support en passant par les 3 points les plus bas.
Est-ce que c'est bien correct ?

Du coup, sur une période d'un an, par exemple, je peux déterminer le "canal" entre la résistance et le support, c'est ça ?
et je peux déterminer si le canal est haussier ou baissier sur un an, par exemple ?

2ème leçon : à quoi me servent les moyennes et les bandes de bollinger ? (oui, je sais, je suis VRAIMENT débutante, oups !)
Je crois avoir plus ou moins compris (mais pas sûr !?) que les moyennes me permettent de voir si le cours est en dessus ou en dessous des moyennes, et que simplistement, si le cours est en dessous des 2 moyennes, il ne vaut mieux pas acheter car on est dans une tendance baissière, MAIS si le cours est en dessus des 2 moyennes, le cours est dans une tendance haussière.
aïe, aïe, aïe, je crois que c'est trés simpliste, mais c'est ce que j'ai cru comprendre en lisant diverses explications sur divers sites internet etc... (tout en supposant que en réalité, c'est bcp plus complexe que ça, mais bon... est-ce que dans un premier temps, cette interprétation est plus ou moins correcte ?)

Je suis en train de m'intéresser à l'explication des bandes de bollinger et aux volumes... on verra ça dans la prochaine leçon....

Merciiii à tous !
 
Dernière modification par un modérateur:

chrissie

Contributeur régulier
#13
Désolée, mais mon post précédent a été transcris avec des signes bizarres? Je le remets en lettres normales ci-dessous :


SVP En fait, il faut tout m'expliquer le B et A =BA !
j'en suis à la première leçon : sur un graphique, je vois le cours ! (j'utilise le site de Boursorama).
ensuite, j'ai ajouté les moyennes mobiles MM50 et MM200
ensuite les bandes bollinger.
Et je me suis arrêté là!
J'ai essayé de comprendre les chandeliers japonais, mais je réserve ça pour plus tard car trop dur pour l'instant.

Donc, ma première question est : comment tracer les lignes de tendances ?
Je crois avoir compris qu'on trace une ligne de résistance en passant par les 3 points les plus hauts, par exemple, sur 1 an par exemple (moyen terme ?)
et je peux tracer une ligne de support en passant par les 3 points les plus bas.
Est-ce que c'est bien correct ?

Du coup, sur une période d'un an, par exemple, je peux déterminer le "canal" entre la résistance et le support, c'est ça ?
et je peux déterminer si le canal est haussier ou baissier sur un an, par exemple ?

2ème leçon : à quoi me servent les moyennes et les bandes de bollinger ? (oui, je sais, je suis VRAIMENT débutante, oups !)
Je crois avoir plus ou moins compris (mais pas sûr !?) que les moyennes me permettent de voir si le cours est en dessus ou en dessous des moyennes, et que simplistement, si le cours est en dessous des 2 moyennes, il ne vaut mieux pas acheter car on est dans une tendance baissière, MAIS si le cours est en dessus des 2 moyennes, le cours est dans une tendance haussière.
aïe,aïe, aïe, je crois que c'est très simpliste, mais c'est ce que j'ai cru comprendre en lisant diverses explications sur divers sites internet etc... (tout en supposant que en réalité, c'est bcp plus complexe que ça, mais bon... est-ce que dans un premier temps, cette interprétation est plus ou moins correcte ?)

Je suis en train de m'intéresser à l'explication des bandes de bollinger et aux volumes... on verra ça dans la prochaine leçon....

Merciiii à tous !
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
#14
Donc, ma première question est : comment tracer les lignes de tendances ?
Je crois avoir compris qu'on trace une ligne de résistance en passant par les 3 points les plus hauts, par exemple, sur 1 an par exemple (moyen terme ?)
et je peux tracer une ligne de support en passant par les 3 points les plus bas.
Est-ce que c'est bien correct ?
Oui, presque!
On essaye de tracer une ligne reliant un maximum de points sur une période la plus longue possible. Plus il y en a, plus la période sera longue, et plus la ligne (résistance ou support) aura de force.
N'étant pas défini mathématiquement, il ne sera pas toujours possible d'aligner exactement plus de 2 points. Il vaut mieux alors raisonner en zone dans laquelle les cours risquent de réagir.

Exemple simple :
Essayez de tracer les grandes tendances de Thalès.
J'en vois au moins 4 depuis 2007.

Thales_14_11_2017.gif
 

paal

Contributeur régulier
#15
SVP En fait, il faut TOUT m'expliquer le B et A =BA !
Là, il va falloir choisir entre le TOUT expliquer (programme de terminale), ou le BA- BA du cours préparatoire ou du CM1 ...

j'en suis à la première leçon : sur un graphique, je vois le cours ! (j'utilise le site de Boursorama).
ensuite, j'ai ajouté les moyennes mobiles MM50 et MM200
ensuite les bandes bollinger.
Et je me suis arrêté là!
Cest un début, et nous sommes tous passés par là !

J'ai essayé de comprendre les chandeliers japonais, mais je réserve ça pour plus tard car trop dur pour l'instant.
Il existe plusieurs façons de représenter l'évolution du cours d'un titre dans une période de temps déterminée, et on va retenir une période quotidienne ...

Durant une journée de bourse avec cotation en continu (en France ouverture dès 09:00, et clôture vers 17:30), on peut représenter la variation de ce cours en posant un point de façon périodique, par exemple toutes les 5 secondes, mais on peut aussi le faire en posant un point toutes le minutes, etc ... ; on obtient alors une lignes de pointillés qui ondulent entre l'ouverture et la clôture, et c'est la cotation en ligne ...

Mais il y a déjà fort longtemps, les japonais auront utilisé une méthode plus synthétique de représentation de l'évolution d'un cours, et pour eux c'étaient à propos des matières premières ou des céréales, et bien entendu, ils l'auront appliqué au RIZ !

Ce qui intéressait un cultivateur japonais, ce n'était pas de regarder toutes les minutes, le cours du riz, mais comment le cours de cette céréale avait évolué, en retenant 4 données principales que l'on retrouve dans les cotations boursières :
- le cours du RIZ lorsqu'il ouvre l'oeil, et qu'il a la première information de la journée
- dans la journée il travaille, et il n'a donc pas le loisir de suivre activement le cours de sa céréale préférée, mais il sait qu'il regardera cela plus tard .
- à la fin de sa journée de travail, il jette un coup d'oeil de ce que vaut le RIZ, alors que les transactions sur cette céréale sont terminées, du moins pour lui ....

Et de façon conventionnelle, et sur un trait vertical, il va poser les 2 premières informations importantes pour lui : combien valait le riz en début de journée (cours d'ouverture), et combien vaut-il en fin de journée (cours de clôture), et il va tracer entre ces deux valeurs un petit rectangle plus large que le trait, assorti de 2 couleurs selon le sens de l'évolution du cours (blanc ou vert, si le cours a progressé) ou (noir ou rouge, si le cours a régressé durant la période) ; cette première représentation est ce que l'on appelle le CORPS du chandelier ...

Mais durant la journée, le cours aura pu monter AU-DESSUS du cours d'ouverture, tout comme il aura aussi pu descendre EN-DESSOUS du cours de clôture ; on assiste donc à des dépassements de la variation entre cours d'ouverture et cours de clôture, et ces dépassements sont appelés des flammes ...

Et notre paysan va aussi matérialiser ces niveaux de cours atteints, en renforçant le trait vertical de part et d'autre du Corps du chandelier ; cela c'est pour un chandelier d'une période, et comme il y aura en général 5 jours de cotation par semaine, nous aurons 5 chandeliers qui vont se suivre, lesquels représentent de façon synthétique le comportement du titre durant une semaine ...

Mais on peut aussi avoir des chandeliers hebdomadaires (avec un cours de retient le cours d'ouverture du début de la semaine, et se termine par le cours de clôture de la fin de semaine) ; en somme on va FUSIONNER les infos des 5 chandeliers quotidiens de la semaine ..

La même chose avec des chandeliers mensuels, mais aussi en intra-day (pour ceux qui veulent découper l'activité d'une journée de bourse en périodes régulières), avec un chandelier toutes les demi-heures, tous les 1/4 d'heure, voire toutes les 5 minutes ...

Voilà le B-A à B-D de ce que l'on peut vous dire sur les chandeliers à ce stade ; alors, ces chandeliers prennent des formes différentes, ou des assemblages distinctifs, mais ce sera pour plus tard, voire bien plus tard !

Exercez-vous d'abord à traduire le comportement d'un titre que vous aimez-bien, et de lire son comportement à l'aide des chandeliers ...


2ème leçon : à quoi me servent les moyennes et les bandes de bollinger ?
(oui, je sais, je suis VRAIMENT débutante, oups !)
Je crois avoir plus ou moins compris (mais pas sûr !?) que les moyennes me permettent de voir si le cours est en dessus ou en dessous des moyennes, et que simplistement, si le cours est en dessous des 2 moyennes, il ne vaut mieux pas acheter car on est dans une tendance baissière, MAIS si le cours est AU-dessus des 2 moyennes, le cours est dans une tendance haussière.
Le résumé de ce que vous avez compris est juste, mais il est incomplet ; car ce qui intéresse l'épargnant boursier, c'est aussi comment sont orientées ces moyennes, que ce soit à la hausse, à la baisse, ou en tendance horizontale (en anglais - trading range), c'est à dire que sur une période déterminée, les oscillations de cours se compensent et ne font que peu varier la moyenne mobile ...
 
Dernière modification:

chrissie

Contributeur régulier
#19
Oui, presque!
On essaye de tracer une ligne reliant un maximum de points sur une période la plus longue possible. Plus il y en a, plus la période sera longue, et plus la ligne (résistance ou support) aura de force.
N'étant pas défini mathématiquement, il ne sera pas toujours possible d'aligner exactement plus de 2 points. Il vaut mieux alors raisonner en zone dans laquelle les cours risquent de réagir.

Exemple simple :
Essayez de tracer les grandes tendances de Thalès.
J'en vois au moins 4 depuis 2007.

Afficher la pièce jointe 2432
Oui,exact !
et cet exemple est effectivement simple ! mais des fois, c'est beaucoup plus compliqué :p
 

chrissie

Contributeur régulier
#20
Là, il va falloir choisir entre le TOUT expliquer (programme de terminale), ou le BA- BA du cours préparatoire ou du CM1 ...
ouiiii, il me faut débuter par le cours préparatoire :D


Voilà le B-A à B-D de ce que l'on peut vous dire sur les chandeliers à ce stade ; alors, ces chandeliers prennent des formes différentes, ou des assemblages distinctifs, mais ce sera pour plus tard, voire bien plus tard !

Exercez-vous d'abord à traduire le comportement d'un titre que vous aimez-bien, et de lire son comportement à l'aide des chandeliers ...

Super explication très claire ! merci beaucoup !
En fait, les chandeliers servent à suivre l'évolution du cours sur une période donnée, c'est bien ça ?
mais est-ce que ça a vraiment une importance capitale dans la visualisation du signal d'achat (ou de vente), c'est-à-dire est-ce que ça va vraiment m'indiquer le moment où je dois acheter (ou vendre) ?

Passons à la leçon des volumes et des bandes de bollinger:
Les volumes me permettent de déterminer un changement de tendance, est-ce exact ?
Par exemple, si le cours monte pendant quelques jours avec des volumes stables, et que tout d'un coup, il y a une augmentation très importante des volumes, est-ce exact que ça "prédit" une tendance qui va s'inverser ?

Pour les bandes de bollinger, j'ai cru comprendre qu'elles faisaient des bulles (= s'éloignaient du cours) quand il y avait une forte augmentation des volumes, c'est ça ?

Je simplifie tout à l'extrême, bien sûr, mais c'est pour bien assimiler le cours préparatoire ;)

Si j'ai bien tout compris, je passe à la prochaine leçon : le MACD
 
Dernière modification par un modérateur:
Haut