Chômage après accord de crédit immo

Monsieur

Membre
Bonjour
Voila nous avons fait une demande de crédit immobilier auprès de banques dont nous attendons toujours le retour.
Cependant je viens d’apprendre que je vais faire l’objet d’une rupture conventionnelle. Je voulais donc savoir comment ça se passe si je signe l’accord de crédit auprès de la banque avant de me retrouver au chômage ? Ou si je signe en étant au chômage alors que la demande a été acceptée avant ? Et lors de la signature chez le notaire que se passe-t-il si je ne préviens pas que je suis au chômage mais que j’ai signé l’accord du crédit avant de l’avoir été ? En sachant que nous avons acheté bien en dessous de notre capacité d’emprunt.
Merci d’avance pour vos réponses.
 

cedricmr

Contributeur régulier
Bonjour,
En déposant votre demande de prêt, vous avez attesté de la réalité des éléments mentionnés et vous êtes engagé à signaler toute modification sur ces éléments.
Vous allez réitérer en acceptant l'offre de prêt qui vous sera adressée.
 

Monsieur

Membre
D’accord merci mais si la procédure de rupture conventionnelle n’est pas lancé au moment de la signature de l’accord de prêt ? Mais qu’elle l’es le jour de la signature chez le notaire ? Que se passe t’il si je ne signal pas ce changement ?
 

hargneux

Contributeur régulier
Le problème n'est pas ce que vous risquez mais comment vous payez sans revenus et le temps que vous trouviez un autre emploi ?
 

cedricmr

Contributeur régulier
Je rejoins Hargneux.
Par ailleurs, la banque va voir très vite que les salaires n'arrivent plus. La fausse déclaration peut entrainer exigibilité. Autre point, peut-être avez vous souscrit une assurance perte d'emploi (qui ne pourra pas être utilisée) ?
 

Monsieur

Membre
Bien évidemment je compte retrouver un emploi rapidement je l’espère ce n’est pas dans mes habitudes de ne pas avoir d’emploi et comme je l’ai précisé nous avons acheté bien en dessous de notre capacité d’emprunt. Mais la n’est pas la question pour moi pour le moment. Avant ça je souhaite juste savoir si la procédure de rupture conventionnelle n’est pas lancé lors de la signature de l’accord mais après (en sachant que je ne suis pas sensé être au courant pour le moment) ce que nous devons faire ? La demande de crédit n’a pas été fait dans ma banque mais dans celle de mon conjoint qui a un taux plus avantageux.
Merci
 

baboune

Modérateur
Staff cBanque
La prudence voudrait que vous renonciez à ce projet d'acquisition avant de risquer d'être embarqué dans des soucis.....mais tout dépend aussi des revenus de votre conjoint.
si ses revenus sont suffisants pour assumer la charge d'emprunt en terme d'endettement pourquoi pas.

concernant la date de procédure par rapport à la date d'accord de prêt: un accord de prêt ne devient définitif qu'avec l'édition des offres de prêt.
ceci étant si vous avez par exemple un accord de principe et qu'entre la date de cet accord de principe et la date d'édition des offres vous avez la rupture conventionnelle alors dans ce cas vous signez une offre de prêt dans une situation qui, si elle avait été connue de la banque, aurait entrainé un refus de financement.

après c'est peut être jouer avec le feu ............

dire ensuite que vous n'étiez pas au courant, selon la date, il faudra tenir compte des entretiens préalables à la rupture, du délai de rétractation de 15 jours pour la rupture conventionnelle....
si la banque contacte l'entreprise dans l'idée que vous étiez au courant, il peut être difficile au DRH de changer les dates d'entretien préalable...:(

Cdt
 

ludo576

Contributeur régulier
si la banque contacte l'entreprise dans l'idée que vous étiez au courant, il peut être difficile au DRH de changer les dates d'entretien préalable...:(
Et le DRH ne pourra en aucune façon répondre à la banque sauf à risquer de violer le secret professionnel.
 
Haut