Changement des règles d'investissement sur les fonds euros SURAVENIR dès le 3/12

paal

Top contributeur
Pourquoi un arbitrage serait interdit ? Surtout que la plupart des assurés doivent avoir un profil défensif.
Il y a plusieurs catégorie de souscripteurs :
- ceux pour qui détenir en quasi permanence 50% d'UC ne dérange pas
- ceux pour qui détenir un minimum imposé d'UC durant peut de temps reste jouable
- et ceux pour qui, le fait de lire l'acronyme UC, provoque une crise de boutons ; et j'en connais !!
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
- et ceux pour qui, le fait de lire l'acronyme UC, provoque une crise de boutons ; et j'en connais !!
C'est "perte en capital" qui leur donne une crise d'urticaire. Et même avec des fonds en euros, c'est maintenant possible. Donc pour ceux-là, l'AV est enterrée ! :biggrin:
 

jmi12

Contributeur régulier
Pourquoi un arbitrage serait interdit ? Surtout que la plupart des assurés doivent avoir un profil défensif.
Tout à fait d'accord. L'information de Fortunéo et donc de Suravenir ne concerne pas les arbitrages qui restent toujours possibles en vertu des dispositions de la notice actuellement en vigueur. Un arbitrage des UC récemment souscrites pour avoir accès à Suravenir Opportunités, vers Suravenir Rendement, dès l'opération enregistrée, me semble encore possible. J'avoue m'être posé la question.
Ceci dit, pour l'avenir, rien n'est sûr.
 

Blister

Contributeur
Tout à fait d'accord. L'information de Fortunéo et donc de Suravenir ne concerne pas les arbitrages qui restent toujours possibles en vertu des dispositions de la notice actuellement en vigueur. Un arbitrage des UC récemment souscrites pour avoir accès à Suravenir Opportunités, vers Suravenir Rendement, dès l'opération enregistrée, me semble encore possible. J'avoue m'être posé la question.
Ceci dit, pour l'avenir, rien n'est sûr.
Certes l'arbitrage vers Suravenir Rendement restera possible mais il faudra 30% d'UC (selon les nouvelles règles) ou je me trompe ?
 

paal

Top contributeur
En même temps, cela ne change vraiment pas grand chose...
Il doit bien y avoir un petite demi-douzaine de mes connaissances qui auront demandé à se trouver dans cette situation de ne pas verser sur des UC, et pour lesquelles, je pressens que dès qu'ils auront pris conscience de la portée de la modification de procédure, et que les assureurs vont dire :
"Ah non Monsieur, les règles ont changé depuis le 03/12, et vous DEVEZ prendre un minimim de 30% d'UC, pour pouvoir continuer à VERSER sur le fonds RENDEMENT",
ces personnes-là, je peux vous affirmer qu'elles ne vont pas être de votre avis ; bien entendu, à titre personnel, cela ne va pas m'empêcher de dormir ….

Je suis désolé mais ce qui vous apparaît comme insignifiant (de votre point de vue), peut ne pas l'être du tout pour ces personnes, et ceci pour un certain nombre de raisons personnelles ou spécifiques ....
 

paal

Top contributeur
C'est "perte en capital" qui leur donne une crise d'urticaire. Et même avec des fonds en euros, c'est maintenant possible.
C'est même bien davantage que cela "le simple fait de courir un risque de perte en capital", par rapport à un support garanti avec effet de cliquet peut devenir un élément déterminant, dans le choix de l'instrument financier choisi .....

Et il y a même certaines personnes qui ne vont plus me croire, lorsque je vais leur faire la moindre recommandation qu'ils auront par ailleurs interprétée à leur manière ….

Donc pour ceux-là, l'AV est enterrée ! :biggrin:
J'allais écrire tout à fait (on ne peut plus respirer dans un caveau), et je me ravise en indiquant que c'est plus que probableo_O
 
Dernière modification:

Charly26230

Contributeur régulier
Décidément l'éducation financière a de l'avenir.
Il est à craindre que les LA et autres comptes courants continuent à gonfler.

Je miserai bien sur une baisse du rendement du LA en 2020, et sur une taxation des dépôts à vue moi ...

Mais @buffetophile a peut-être raison: l'âne bâté n'a pas soif.
Gageons qu'il finira bien par se désaltérer un jour.
 

paal

Top contributeur
Pourquoi un arbitrage serait interdit ? Surtout que la plupart des assurés doivent avoir un profil défensif.
Devoir procéder à un arbitrage, cela signifie "envisager de prendre un risque", expression qui ne doit pas se trouver utilisée dans le vocabulaire courant de certains … ; c'est aussi simple que ça ....
 

jmi12

Contributeur régulier
Certes l'arbitrage vers Suravenir Rendement restera possible mais il faudra 30% d'UC (selon les nouvelles règles) ou je me trompe ?
Si on se réfère aux règles actuellement en vigueur, le % minimal de souscription D'UC ne s'applique que lors des versements, un arbitrage des UC, vers Suravenir Rendement notamment, pouvant intervenir dès enregistrement de l'opération. Après arbitrage, le % d'UC peut très bien passer en-dessous du seuil imposé pour les versements. J'ai utilisé, très souvent, cette procédure, sans encombre, comme beaucoup d'autres clients de FORTUNEO.
 

john2

Contributeur
Quel intérêt pour l'assureur d''obliger à prendre 30% d'UC, si dès l'enregistrement, ce % d'UC peut être rebasculé sur le fond euro ? J'avoue penser que ce type d'abitrage ne pourra plus avoir lieu, ou alors avec une longue temporisation (très), ou autres conditions particulières ...
 
Dernière modification:
Haut